AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Scénario V.2 (2007)

Aller en bas 
AuteurMessage
~Echo~
Narratrice mauvaise joueuse
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Scénario V.2 (2007)   Jeu 29 Jan - 21:58

L’alliance entre humains et Chimères était une belle idée, mais elle n’était pas faite pour durer. Lentement mais sûrement, la trêve se délitait, l’union se défaisait. On retrouva une mortelle tuée bien trop sauvagement pour avoir pu être la proie d’une Ombre. Le lendemain, ce fut un être mi-homme mi-lézard qui fut découvert crucifié dans la forêt. Accidents ponctuels, mais qui avaient une malheureuse tendance à se multiplier, et très vite la tension entre les deux races atteignit un niveau insoutenable. L’entente entre elles aurait volé en éclat si les Ombres n’avaient pas alors commis une erreur qui allait leur être fatale.

La vue de cette union contre nature entre leurs ennemis avait fini par rendre les fantômes nerveux, particulièrement leur chef qui en perdait toute patience. Il ne comprenait pas le pacte conclu entre Cold et Mary Malone, ce qui commençait à l’inquiéter sérieusement: les Ombres n’étaient pas assez nombreuses pour faire face à une attaque conjuguée… Et vint un jour où il n’y tint plus: avide du moindre renseignement susceptible d’éclairer la situation, il envoya son lieutenant Meraziel en reconnaissance du côté du refuge humain. Le fantôme exécuta promptement sa mission, et il ne revint pas seul. Il s’était assuré une captive de choix en la personne de Kim Logan, la seconde de Mary.

Cet enlèvement fut l’étincelle qui fit exploser la poudrière qu’était devenue la vallée maudite. Tous prêts à s’entretuer l’instant d’avant, humains et Chimères se rappelèrent soudain leur intérêt commun, et ils montèrent immédiatement à l’assaut du manoir des Ombres.


La bataille, mal préparée dans les deux camps, fut un véritable jeu de massacre. Les membres de l’étrange alliance tombaient les uns après les autres sous les coups pervers des Ombres, mais celles-ci n’étaient pas beaucoup mieux loties: à force de jouer de leur transparence et de leur lévitation, elles s’épuisaient trop vite par rapport à leurs ennemis, qui ne tardèrent pas à reprendre le dessus et à envahir le manoir.

Le plan de Mary était de retrouver Kim pour se replier au plus vite. Mais lorsqu’elle retrouva la jeune femme dans le bureau où les Ombres la séquestraient, elle changea radicalement ses plans. Les migraines qui harcelaient sa malheureuse seconde avaient en effet eu un effet inattendu, et à peine détachée Kim bondissait déjà sur l’une des étagères toute proches pour y saisir l’un de ces innombrables grimoires poussiéreux que les habitants des lieux avaient accumulés au cours des décennies. Le livre dont elle avait « rêvé ». Le livre qui pouvait les guider vers la sortie.

Pendant ce temps, Cold avait eu une autre idée brillante, à savoir incendier de son mieux la retraite des Ombres. La vieille bâtisse fut une proie facile pour les flammes, et très vite le champ de bataille sombra dans le chaos le plus complet, fantômes et monstres hybrides se retrouvant tous plus ou moins piégés dans le brasier. Vincent comprit le premier que quelque chose clochait. Les humains avaient tous déserté le combat. Pris d’un mauvais pressentiment, il se faufila jusqu’à la pièce où il gardait sa prisonnière. Il n’y trouva que des liens sectionnés et un encombrant grimoire aux pages arrachées. Ce qui restait du livre lui suffit néanmoins largement pour comprendre de quoi il était question, et cela ne lui plut pas du tout. Mais alors vraiment pas du tout.


Au moment même où le chef des fantômes se jetait sur Cold pour lui hurler qu’ils avaient un énorme problème, les humains pénétraient dans les cavernes des Chimères. En surnombre, ils vainquirent sans peine les quelques gardes laissés en arrière. Ils s’aventurèrent loin dans les galeries, guidés par les pages arrachées au vieil ouvrage des Ombres. C’était écrit: là résidait « une part de la Porte de la vallée ». Et comme cela était décrit, ils finirent par découvrir au fond d’un étroit boyau le coffret qu’ils cherchaient, à moitié enterré. Mary fit sauter la serrure sans délicatesse et découvrit la moitié de médaillon que le livre leur avait promis. Une moitié de clé.

Depuis toutes ces années, la sortie était là, sous leur nez, en trois morceaux aisés à recoller. Le grimoire que les Ombres gardaient sans même avoir conscience du trésor qu’il renfermait, cet ouvrage qui permettait de trouver l’hémi-médaillon délaissé par les Chimères… et celui qui avait toujours orné la cheminée du refuge humain sans que personne ne se demande jamais ce que c’était. Peut-être que les mortels auraient dû se méfier de toutes ces bienheureuses coïncidences: à Hollow Dream, le hasard n’existait pas. Mais on leur avait fait entrevoir une sortie à cet enfer, et plus rien d’autre n’avait de valeur à leurs yeux.

Le corps expéditionnaire retrouva le reste de ses semblables à l’air libre, pour constater la présence des blessés, jeunes filles et autres enfants qu’ils avaient laissé au refuge. Tous étaient présents, massés dans la petite clairière devant la grotte des Chimères, dans l’attente de l’événement le plus merveilleux qu’on leur ai jamais promis. Kim était allé les chercher, et elle en avait évidemment profité pour ramener l’autre morceau du médaillon.

Mary venait de s’en saisir lorsque Ombres et Chimères arrivèrent à leur tour: les deux races avaient mis un temps fou à cesser de se battre pour poursuivre leurs proies communes, et leurs chefs respectifs ne pouvaient que constater qu’ils avaient trop tardé. Lorsque la première créature bondit dans la clairière, Mary réunit les deux moitiés de clé tout en murmurant vivement la brève incantation arrachée au grimoire.

Peut-être se rappela-t-elle par la suite avoir été intriguée par le motif du médaillon. Peut-être se rappela-t-elle avoir éprouvé un frisson à la vue fugitive de ces yeux carnassiers qui la dévisageaient de leurs reliefs de métal, de ces longs triangles acérés qui ne pouvaient être que des crocs. Mais dans l’instant, pour elle comme pour tous les êtres présents, seule compta la lumière, atroce, aveuglante, qui se déversa dans les bois comme un poison dans une plaie. Puis ce fut le froid. Et la terreur.

Ils avaient ouvert une Porte. Mais certainement pas vers la réalité.


La suite demeure très confuse, personne n’ayant vu exactement la même chose. Tout ce qui paraît certain, c’est que lorsque la lumière eût disparue, humains et créatures de l’inconscient n’étaient plus seuls dans la clairière. Quelque chose se faufilait parmi eux. Quelque chose qui bougeait avec le vent glacial qui amenait l’hiver à Hollow Dream, qui disparaissait dans l’air soudain saturé de flocons de neige. Quelque chose qui avait faim.

La Bête frappa au hasard. Une Chimère s’effondra sans un cri, ses yeux écarquillés d’étonnement à la vue des entrailles qui fuyaient son ventre déchiré. Puis une Ombre tomba, comme pétrifiée. Son corps était couvert d’une gangue luisante comme du verre, dure comme du diamant. De la glace. Et quelques uns distinguèrent enfin les yeux métalliques qui brûlaient entre les bourrasques gelées.

Inutile de dépeindre la panique qui s’en suivi, sinon pour dire que de mémoire de comateux on n’avait jamais vu une chose pareille: humains, Chimère, Ombres, tous réunis dans la fuite qui apparaissait comme la seule solution. Mais le tableau surréaliste ne fut qu’éphémère, et très vite les Chimères s’arrêtèrent de courir, leur peur faisant place à une rage sans nom: cette clairière était à eux, à eux! Ils n’allaient pas déguerpir pour quelques crocs et un peu de glace, non?! Ils firent demi-tour, fermement décidés à reprendre leur territoire.


Quelle ne fut pas la surprise des humains encore sous le choc lorsqu’ils virent les sanguinaires créatures se présenter à leur refuge, meurtries, humiliées, ivres de colère. La Bête s’était établie dans leur caverne, et il semblait impossible de l’en déloger. Pire, elle n'était pas seule... Expulsées de chez elles, les Chimères venaient demander - pardon, exiger un abri face à la tempête de neige qui s’accentuait, en vertu de l’accord qu’ils avaient passé avec les humains. Outrés, sans réfléchir, les mortels leur fermèrent la porte au nez: ils n’allaient pas accueillir ces monstres sous leur toit, quand même?

Déjà un tantinet énervées par leur défaite face à ces êtres inconnus, les Chimères ne résistèrent pas trois secondes face à ce nouvel affront: en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, Cold dirigeait un nouvel assaut, dantesque, qui provoqua le deuxième incendie de la journée dans le village.

Du haut de leur colline, tapies près des ruines de leur manoir presque entièrement calciné, les Ombres observèrent de loin le refuge humain partir en fumée malgré les tourbillons de neige. Le feu dévora quatre ou cinq autres bâtiments avant de s’éteindre enfin, repu. Les fantômes secouèrent la tête d’un air désabusé, puis ils entreprirent de remettre en état la seule aile qui subsistait de leur bien-aimée demeure: la neige s’accumulait déjà par-dessus les feuilles mortes, et cela ne semblait pas prêt de s’arrêter.


Humains comme créatures étaient incapables de comprendre que leur guerre éternelle n’était qu’un petit accrochage en comparaison du pouvoir destructeur de la vallée elle-même. Ils ont cru pouvoir s’allier les uns les autres, ils ont pensé pouvoir changer les règles du jeu. Ils commencent seulement à comprendre leur erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Echo~
Narratrice mauvaise joueuse
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Scénario V.2 (2007)   Jeu 29 Jan - 21:59

La situation actuelle:


En deux mots: guère brillante. Le jeu reprend à peine deux ou trois semaines après l'arrivée de l'hiver à Hollow Dream. Les trois races, meurtries et déracinées, font de leur mieux pour affronter cette situation totalement inédite: des créatures encore plus monstrueuses que les Chimères et Ombres les empêchent de sortir comme bon leur semble. Partout où il y a de la neige, ces Bêtes semblent en mesure de frapper, de punir. Parfois elles dévorent les imprudents. Parfois elles se contentent de jouer avec, ce qui n'est pas forcément mieux.


Les Ombres sont certainement les mieux loties: une partie de leur manoir est toujours debout et les abrite de ces monstrueuses Bêtes envoyées par la vallée. Mais l'entassement qui en résulte n'est pas spécialement pour leur plaire, et quelques infimes murmures commencent à se faire entendre contre Vincent et ses lieutenants, ces meneurs qui n'ont pas su prévenir une telle catastrophe.

Chez les Chimères, les murmures sont devenus grondements, et très vite après l'incendie du refuge humain, certaines créatures ont préféré plus ou moins tourner le dos à Cold pour faire cavalier seul. Elles restent néanmoins peu nombreuses: même les Chimères ont à peu près compris que les bestioles qui rôdaient au dehors étaient un peu trop coriaces pour elles. Elles ont donc pour l'instant pris le parti de suivre leur esprit de meute et ont investi le Cardinal's Jail, faute de mieux.

Les humains, par contre, font face à un véritable mouvement de sécession: les Séparatistes se sont différenciés des Résistants, qui continuent de suivre Mary Malone malgré le regrettable épisode du médaillon. Le schisme étant encore très récent, les deux clans cohabitent toujours, plus ou moins bien. Les mortels se sont réfugiés dans la bibliothèque, eux aussi faute de mieux - ils auraient préféré le Cardinal's, mais les Chimères ont été plus rapides.


Et tandis que les déchirures s'accentuent au sein des groupes, d'étranges monstres patientent sous la neige...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Scénario V.2 (2007)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Carnaval 2007 de Jacmel, une réussite
» Haïti 2007 : la quadrature du cercle ?
» Article paru dans le Devoir sur Haiti (10-11 fevrier 2007)
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)
» [Archive 2007] 15-16 Septembre - Fêtes médiévales d'Hautpoul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Dream :: LA PREFACE :: Histoire-
Sauter vers: