AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Renaissance [A qui veut]

Aller en bas 
AuteurMessage
Myst
Poupée Danseuse - jolie, jolie tête qui roule...
avatar

Nombre de messages : 444
Temps passé à Hollow Dream : 33 ans et des poussières... Enfin nous croyons.
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Renaissance [A qui veut]   Mer 2 Jan - 20:55

Froid...


Le chant de la rivière avait quelque chose d'apaisant. Son duo avec la pluie offrait un concerto absolument enjôleur dans la vallée. Les teintes du ciel gris donnait un petit quelque chose de mélancolique dans cette mélodie, mais c'était tellement doux qu'elle se serait bien laissée bercée quelques instants de plus.

Si froid...


Le vent aussi chantait, dispersant son souffle à travers la forêt, rythmant paresseusement le spectacle. Son absence aurait sans doute été remarquée, mais sa présence mettait en peine la spectatrice.

Tellement froid...


Les épaules dénudées frissonnaient, couvertes de chaire de poule. Les lambeau de robe étaient imbibées d'une eau glaciale, et les longs cheveux d'ors qui parsemaient les galets avaient déjà connu un plus bel éclat.


Réveille-toi!


Ce qu'elle vit était d'abord flou, mélangé de grisaille et d'eau. Etendue sur les galets, la jeune femme peinait à distinguer le monde. Ses mains glissèrent, tremblantes, sur les pierres, prirent appui, elle se redressa lentement, étourdie. Où était-elle?

Adieu, vilaine fille.


Elle a entendu une voix. Elle en était certaine. Ses yeux au vert devenu pâle balayèrent l'espace autour d'elle. Cette douleur dans la tête lui fit froncer les sourcils. Où était-elle? Elle se rappelle les derniers pas, les projecteurs, le murmure maternel sans doute imaginé, les ténèbres et l'éveil sur les feuilles mortes. Elle se releva, titubantes. Où étaient passées les feuilles, mortes? L'automne éternel? Que s'était-il passé? Un pas en avant, elle manque de chuter à nouveau. Le froid la gèle, elle s'entoure de ses bras nus, constatant sous le toucher que malgré tout elle est bouillante. Combien de temps est-elle restée inconsciente? Des minutes? Des heures? Elle baisse les yeux sur sa robe en lambeaux. Depuis quand portait-elle cette tenue? Elle ne se rappelait pas l'avoir enfilée. Un autre pas, elle est plus assurée, mais pas moins frigorifiée.

Quelque chose manque, quelque chose de plus que sa mémoire voilée. Elle se rappelle quelqu'un avec elle, mais qui? Une femme? Un homme? Une présence qu'elle ne ressent plus, comme si on lui avait arraché une moitié d'elle-même, une partie de ce qu'elle est. Non, elle sait qui elle est. Carmen... Oui c'est ça, c'est son nom. Carmen. Et elle est piégée dans la vallée comme beaucoup d'autres humains. Carmen... Où sont les autres? Quelque part dans le village. Chacun vaque à ses occupations, chacun se débrouille pour survivre dans une vague coalition. Elle doit rentrer, la fièvre lui embrume la vue et l'esprit. Longer la rivière, atteindre le pont, oui, c'est pas là, normalement. Mais elle remontre plus haut sur la rive, jusqu'au premiers arbres, s'appuie contre l'un d'eux pour tenter de retrouver plus d'équilibre. Elle s'étreint toujours, ignorant les longues mèches d'or qui s'engluent, se colle à son visage, dégoulinent d'eau froide sur ses épaules. Si seulement il y avait eu quelqu'un pour l'aider...


Dernière édition par le Jeu 3 Jan - 22:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vatesis.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Renaissance [A qui veut]   Mer 2 Jan - 22:07

Tout d'abord la douleur.

Allen sentait ses tympans battre à tout rompre. une immense et vive douleur envahissait son cerveau.

Ensuite le froid.

Ses membres étaient glacées, il arrivait à peine à sentir le bout de ses doigts. Il était trempé jusqu'au os... Mais en pleins milieu de l'hiver c'est de la folie !


Le jeune homme se mit sur son séant, assis il ouvris les yeux pour constater qu'il se trouvait au beau milieu d'un bois. tout était détrempé. son crâne lui faisait un mal de chien, il se passa la main dans ses cheveux noir ébouriffés.

**je ne comprend pas, ou est passée la neige ? Ou suis je ?**

Il se releva s'appuyant à un tronc d'arbre.

**Oui l'hiver à l'air de bien avoir disparue, mais la dernière fois...**

Les images floues s'amoncelaient dans son esprit, son arrivée, les bêtes, la survie, la solitude....

**Que m'est il arrivé**

Il ôta sa veste et l'essora.

**Si je reste là, je vais mourir de froid, essayons de rejoindre les autres avant de tomber sur de mauvaises rencontres. J'aurais tout le temps de comprendre plus tard**

Allen remis machinalement sa veste et se mit en route titubant à moitié, il progressait lentement, l'eau ruissèle sur les branches, ses pas s'enfonçant à moitié dans le sol.

**me voila dans un sale état...**

il continue d'avancer, prenant de plus en plus d'assurance, jusqu'à arriver à l'orée de la forêt et d'apercevoir la jeune femme appuyée contre un arbre. Il s'avança rapidement vers elle. Elle semblait aussi perdu que lui.

Arrivé à proximité il l'aborda, et lui dit avec son léger accent anglais.

"Excusez moi, vous allez bien ? Prenez ma veste vous risquez d'attraper froid."

Il lui tendit le vêtement avec un sourire et s'inclina.


"Je me prénomme Allen, ravie de faire votre connaissance, même si le lieux y est peu propice. Il semblerais que nous soyons tout deux perdu..."
Revenir en haut Aller en bas
Myst
Poupée Danseuse - jolie, jolie tête qui roule...
avatar

Nombre de messages : 444
Temps passé à Hollow Dream : 33 ans et des poussières... Enfin nous croyons.
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Renaissance [A qui veut]   Jeu 3 Jan - 23:09

Quelqu'un, juste une personne, n'importe qui, comme avant... Comme avant quoi? Il y avait eu quelqu'un avant, quelqu'un pour s'occuper d'elle, quelqu'un pour ne pas la laisser geler. Pourtant elle était bouillante, mais tellement froid à l'intérieur. Ses lèvres tremblèrent dans un faible gémissement. Elle devait se dépêcher avant de tomber sur une de ces horribles créatures. Il fallait qu'elle se presse, qu'elle aille se mettre à l'abri du froid et de la pluie, qu'elle se soigne avant d'être encore plus mal, mais chacun de ses muscles était douloureux. Pourtant, faire un pas après l'autre, ce n'était pas difficile, n'est-ce pas? Elle avait une bonne condition physique, il lui manquait juste un peu de... De volonté? Oui, c'était ça qui lui manquait. Juste la volonté de se redresser et de continuer son avancée. Elle gardait un regard vide, presque vitreux fixé sur le sol, cherchant le courage de se remettre en route. Juste quelques secondes, quelques instants de répit. Avec un peu de chance, ça ne devrait pas la tuer, non?

Un craquement la fit brusquement sursauter, elle redressa la tête, comme un animal pris au piège, sachant que quelque chose approche, qu'il n'est pas en état de se défendre ni de fuir. Ses mains se crispent sur ses bras, elle cherche sur elle quelque chose, n'importe quoi qui puisse l'aider. Elle avait toujours quelque chose sur elle d'habitude. Cela aurait-il changé aussi? Non... Ses mains rencontrent quelque chose d'accrocher à sa cuisse, entre les lambeaux de cette jupe détrempée. Le contact froid du métal la rassure, elle a quelque chose pour se défendre, quelque chose pour sauvegarder son existence déjà compromise.

Quelque chose apparait devant elle, mais les contours de la silhouette lui semblent bien incertains. Elle plisse les yeux, secoue la tête. Sa respiration s'accélère, elle panique pendant un instant, juste un petit instant...

Appelle-moi...


Cette voix... Elle entends une voix et se tourne face à celle-ci, sans sortir son arme, mais toujours effrayée. Non, c'est un humain. Juste un humain, trempé comme elle, perdu aussi. Pas un monstre, elle en est certaine.


Citation :

"Excusez moi, vous allez bien ? Prenez ma veste vous risquez d'attraper froid."

Non, ce n'est pas la voix qu'elle avait entendu. C'est bien un homme, avec un accent, même. Elle sourit, rassurée, distingue enfin nettement l'inconnu. Elle secoue d'abord la tête. Le pauvre est tout aussi frigorifié qu'elle. Il est vraiment charmant, non? Mais elle a si froid. Elle tend à peine une main tremblante pour prendre le manteau tendu et le jeter sur ses épaules, baissant les yeux. Elle ne devrait pas accepter, mais elle a trop froid.


"Merci... Merci infiniment."

Elle aussi parle avec un accent marqué, un accent typiquement américain. Il ne doit même pas imaginé à quel point elle lui est redevable, à quel point il la soulage du froid et de la peur.

Citation :
"Je me prénomme Allen, ravie de faire votre connaissance, même si le lieux y est peu propice. Il semblerais que nous soyons tout deux perdu..."

Elle reste silencieuse quelques secondes. Juste le temps de maitriser ses tremblements, juste le temps de pouvoir aligner des mots sans que le froid ne les rendent incompréhensibles.

"Carmen... Je m'appelle Carmen. Je ne suis pas vraiment perdue j'ai juste..."

Juste quoi? Que c'était-il passé? Elle était tombée sans doute. Mais sa dernière chute, elle ne l'avait pas faite ici. La dernière fois qu'elle s'était effondrée, c'était sur les feuilles mortes, en plein milieu de la forêt, loin de l'eau.

"Je crois que je me suis évanouie... Qu'est-il arrivé? Où est passé l'automne?"


Quelle question saugrenue... L'automne va et vient non? Mais pas ici. ON lui avait dit qu'il était éternel et la voilà sous une pluie de printemps, les feuilles renaissantes, sans même avoir vécu l'hiver. Elle a manqué toute une saison? Comment est-ce possible?

"Excusez-moi... Il fait froid, vous devez être maintenant plus frigorifié que moi. Si nous rentrions au refuge?"


Oui, un lieu sûr et chaud, un endroit où ils pourront tout deux se réchauffer, et essayer de comprendre ce qui s'est passé. Elle a toujours cette étrange impression de vide, d'un manque, et d'avoir sombré dans un sommeil qui a duré une éternité.

Seulement trente ans, vilaine fille. Ou peut-être vingt-neuf? A moins qu'il ne s'agisse de trente et un, nous ne savons plus ni l'une ni l'autre.


Elle tourne la tête, scrute la forêt. Il y a quelque chose, elle entend toujours quelque chose, un murmure incertain et lointain, mais qui semble se rapprocher.


"Il ne faudrait pas trainer, je crois que quelque chose s'approche."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vatesis.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Renaissance [A qui veut]   Ven 4 Jan - 1:50

Il reste là à la regarder, la contempler, se laisse imprégner de sa personne, ne voulant trop la déranger. le jeune homme la laisse reprendre ses esprits, le temps de lui répondre. Il est patient. Allen ne put marquer sa surprise lorsqu'elle lui parla de l'automne, lui qui n'avait jamais connu d'autre qu'un hiver glaciale dans cette vallée.

Il voulut lui demander de quel automne elle parlait, mais s'abstient. l'heure n'était pas au questions, cette vallée n'est surement pas devenue plus sure avec le changement de saisons. Il se contenta de lui répondre sur un air le plus bienveillant possible.

"Enchanté de faire votre connaissance, même si l'instant n'est pas surement le mieux."

Il parcourut les quelques pas qui le séparait d'elle, le sang continuant de battre à tout rompre dans ses tempes, il passa ses mains gantées sur son visage, visible elle était tout aussi perdu que lui, tout cela était encore trop floue trop embrumé. Ses question était les même qu'il se posait..

Lui adressant un nouveau sourire il ajouta.

"Ne vous en faites pas pour moi, je vais pas trop mal. Vous avez raison j'allais justement vous dire qu'il faudrait mieux éviter de trop trainer dans le coin"

Voyant qu'elle été épuisée et qu'elle tenait à peine debout le jeune homme s'approcha et passa son bras autour de ses épaules. Elle était brulante de fièvre, il fallait mieux ne pas tarder, avancer le plus vite possible jusqu'à un endroit sec pour qu'elle puisse se reposer.

"Laissez moi vous aidez, vous n'avez pas l'air en forme. Nous discuterons plus facilement autour d'un bon feu"

la soutenant ainsi il commença à ce diriger avec elle vers le village. Elle avait l'air tellement perdue... Là bas il pourraient surement trouver un endroit ou se reposer, un endroit ou se poser. Les questions viendront à ce moment là...
Revenir en haut Aller en bas
Myst
Poupée Danseuse - jolie, jolie tête qui roule...
avatar

Nombre de messages : 444
Temps passé à Hollow Dream : 33 ans et des poussières... Enfin nous croyons.
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Renaissance [A qui veut]   Ven 4 Jan - 2:49

Il fait vraiment trop froid, mais la veste atténue un peu cette sensation horrible. Gentil... Oui, il est vraiment gentil, ce jeune homme. Dans la survie, beaucoup d'humain se montrent cruels, égoïste. Elle aussi s'est parfois montrée égoïste, mais elle a aussi toujours fait de son mieux pour aider les autres. Pourquoi elle ne peut pas l'aider autant que lui l'aide? Elle a moins froid à présent, même si elle tremble toujours, sans trop savoir pourquoi. Enchantée alors? Elle, elle l'était. D'ailleurs, malgré le froid, elle sourit, redonnant un semblant de vie à ses traits épuisés, à son regard rendu vitreux par la fièvre. Elle doit vraiment faire peur à voir. Non, en fait, si elle s'était rencontrée, elle aurait été plus horrifiée qu'enchantée. Mais puisque lui le dit... Oui, il est vraiment très gentil.

Lui non plus ne veut pas trainer dans le coin, il a tout à fait raison. S'il n'était pas venue, elle trainerait encore, sans trouver la force d'avancer. Mais puisqu'il est là, elle ne peut pas rester immobile à laisser le froid la paralyser définitivement, non? Il sourit, ça lui donne du courage. Non, elle ne va pas trainer ici, même si son corps ne demande que le calme, que l'absence de mouvement. Elle doit bouger. En plus, il l'aide,passant son bras autour de ses épaules. Il lui semble pendant un instant que ça fait une éternité que personne ne l'a aidée, que personne d'autre ne l'a aidée. Personne à part... A part qui? Elle ne se souvient pas. Mais il y avait quelqu'un, elle en est certaine. Une sorte d'évidence sans queue ni tête, une chose qu'on sait sans savoir. Un peu comme on savait que le soleil se lève chaque matin avant de découvrir que la terre était ronde. Le monde dans lequel se trouve la vallée, est-il rond lui aussi? On a vraiment des considérations étranges, quand on a de la fièvre, quand les pensées embrumées dans un torchon humides se confonde avec le monde réel, surtout quand le dit monde n'est finalement pas si réel que ça. Un peu comme si la frontière entre la folie et le bon sens se brouillait.


"Ou... Oui, un bon feu."

Une logique évidente, de la chaleur, moins d'humidité. Le refuge humain sera parfait, tout simplement parfait. Les premiers pas sont hésitants, fragiles, mais il l'aide alors... Alors elle avance, gagne plus de stabilité, reste aérienne malgré tout. Danseuse un jour, danseuse toujours, n'est-ce pas?

Voudrais-tu suivre mes pas?


Il doit vraiment y avoir quelque chose. Elle tourne une nouvelle fois la tête, derrière elle, mais il n'y a que des arbres, et le murmure de l'eau sur les galets. Que des arbres, mais pas de créature, pas de support pour cette voix qui murmure, qui se répète en soupirs dans la forêt. Elle ne saisit pas les mots, mais elle l'entend, cette chose qui traine pas loin d'eux. A moins que ce ne soit dans sa tête? La fièvre est trompeuse.


"La rivière... Il faut longer la rivière jusqu'au pont, ensuite le village, et le refuge."

Oh, sans doute le savait-il, lui qui avait conscience de la menace. Il connaissait Hollow Dream, ce n'est certainement pas un nouveau venu. Pourtant elle ne l'a jamais vu, pourtant, elle connait les noms de presque toutes les personnes présentes, et ceux dont elle ignore le nom, elle en connait le visage. Alors pourquoi ne se souvient-elle pas de lui? Quelqu'un d'aussi gentil, elle s'en serait souvenu, non? Peut-être les galets lui ont fait plus de mal qu'elle ne le pense, lors de sa chute.

"Allen... Merci, merci beaucoup... D'être là. Depuis combien de temps es-tu ici? Je ne t'ai encore jamais vu. Ou peut-être que je ne m'en souviens plus."

Oui, ce devait être ça. Peut-être qu'elle ne s'en souvient plus, tout simplement. Peut-être qu'elle a pris un grand coup sur la tête et que certains passages lui manquent, un peu comme si elle avait raté toute une saison d'une série télévisée. Allen... C'était un joli prénom.




[Si tu veux poster ta réponse au refuge ou ailleurs, c'est comme tu veux! ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vatesis.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Renaissance [A qui veut]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Renaissance [A qui veut]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» Duvalier veut-il redevenir président?
» Que Veut Hamas
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Dream :: BROUILLON :: Archives :: Archives RP :: Saison 3-
Sauter vers: