AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Done To Death (Scared ?) ...[Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Done To Death (Scared ?) ...[Libre]   Ven 19 Oct - 23:24

Nuit de peur, de cri, hurlements silencieux, cœur perdu, âme vaincu, innocence arraché, yeux détrempé, souffle coupée, respiration haletée, bribes de souvenirs du passé qui vous hante l’esprit, prisonnier de la nuit suis-je morte ?
Mon cœur bat tellement que je crois que mon heure est arrivée, un froid me frappe, un murmure me guette, je me retourne encore et encore ,mais personne ! Suis-je devenu folle ?! Une voix m’appelle j’entends ! Mon dieu j’entends ! Oh ! Si l’ont m’avait dit que je puisse entendre un jour je l’aurai pris pour un fou !
Je regarde, le noir, le ciel est tellement noir, la brume m’entoure ,m’encercle elle m’étouffe je m’angoisse ! Je tombe à quatre ! Pied nu cheveux ébouriffé la boue me submerge est-ce ainsi que je meurs ?
Un cri, un son, mes oreilles me font mal Ô que j’ai mal je hurle silencieusement, mon âme ! pourquoi souffrir s’il l’on doit mourir ?
J’ouvre les yeux et je voie très clairement hum un sourire s’épanouie sur mes lèvres desséché !
« Mum ! do you see me ? i hear you ! ».


L’aube se dissout dans la clarté.
Les fleuves de la nuit
râlent en s’éloignant des monts
qui surgissent de la terre.
Toute chose s’élance.
Toute chose prend appui
sur le front du réel.
Demain déjà se profile
à la pointe de l’instant.
Demain franchit les frontières
de mon front.
Des signes se flétrissent
sous la pluie.
Des signes
et leurs sens
altérés.
Jamais
jamais la note ne pourra s’élever
jusqu’
à la fureur de vivre.
Jamais elle n’atteindra
le ton
juste le ton.
Demain.
Il est déjà
demain.
La lumière bientôt moule les formes.
Déjà apparaît
ce qui fut maintes fois
rêvé.
Les yeux tournent
autour des murmures.
Le regard
prend la mesure des ténèbres.
Le flair
détecte les ombres.
La main elle aussi
stimule
le cheval arc-en-ciel.
Dans l’horizon se dresse
une aube
presque éternelle. (Daniel Leduc)


Une silhouette se dressent contre un arbre, elle ouvre ses yeux ,telle un nouveau né qui découvre pour sa première fois son entourage, sa main porté sur son cœur, un sourire s’affiche et elle renferme ses yeux ,porté par le besoin de dormir, pour enfin effacer les souvenirs amères.

Fear no more the heat o' the sun,
Nor the furious winter's rages;
Thou thy worldly task hast done,
Home art gone, and ta'en thy wages;
Golden lads and girls all must,
As chimney-sweepers, come to dust.
Fear no more the frown o' the great;
Thou art past the tyrant's stroke:
Care no more to clothe and eat;
To thee the reed is as the oak:
The sceptre, learning, physic, must
All follow this, and come to dust.
Fear no more the lightning-flash,
Nor the all-dreaded thunder-stone;
Fear not slander, censure rash;
Thou hast finished joy and moan;
All lovers young, all lovers must
Consign to thee, and come to dust.
No exorciser harm thee!
Nor no witchcraft charm thee!
Ghost unlaid forbear thee!
Nothing ill come near thee!
Quiet consummation have;
And renownéd be the grave!
( Shakespeare )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Done To Death (Scared ?) ...[Libre]   Dim 21 Oct - 21:56

La soif de sang est bien souvent insatiable. C’est comme un puissant narcotique. L’effet que procure la domination absolue sur quelqu’un, dominer sa vie, est plus euphorique et hallucinogène que l’héroïne pour certaine personne. Mais comme tout bon pouvoir absolue où drogue dure, la soif de sang crée une dépendance. Le corps et l’esprit du « drogué » devient obsédé par cela, combler ce manque perpétuel de sang, l’esprit devient prisonnier de cette carence continue. Razgun était un de ces prisonniers.

Sa transformation c’était produite sous peu et il avait déjà été nommé chasseur en raison de son expérience milliaire et surtout, surtout, son esprit combatif qui recherchait à infliger la douleur et la mort de façon frénétique. Normalement, sa tâche consistait à ramener des humains au Cardinal’s Jail pour nourrir ses compatriotes chimériques. Cependant, le partage ne faisait pas partit des valeurs privilégiées par Razgun. Il gardait les meilleurs morceaux pour lui-même et laissait la racaille aux autres. Les autres n’avaient que très rarement des objections car personne n’a envie de se retrouver borgne, manchot et/ou mort.

La chasse ces derniers jours n’avait pas été du tout opulente, seulement 2 prises en 4 jours…C’était très loin de satisfaire Razgun. Il priat Dieu pour avoir une pêche miraculeuse mais Dieu été resté de glace face à ces demandes jusqu’à maintenant. Il se promenait sans but dans la forêt, errait jour et nuit pour essayer de trouver une proie et il n’est pas difficile de le satisfaire, si vous êtes fait de chair, d’os de sang, vous correspondez aux critères idéaux de la proie pour cette violente chimère. Puis, son errance le porta à l’intérieure de la clairière. Et c’est alors qu’il la vue, cette silhouette au loin acculée au pied d’un arbre. Dès cet instant, le corps entier de Razgun se mit en mode chasse. Son échine se courba et il partit en quadrupède vers sa nouvelle proie. Il courrait le plus vite que son corps le lui permettait, poussé par l’adrénaline. Lorsqu’il fut à une distance assez réduite, il sentait son odeur…une odeur de peur, mais une odeur de chimère aussi. Abattue par cette révélation, il cessa sa course sans toutefois arrêté de se déplacer. Il avait un goût amère dans la bouche, celui de la déception mais, il avait une certaine curiosité qui le poussait à allé voir cette autre chimère. Chassait t’elle aussi ? Sur son territoire en plus ? Des questions qui avaient besoins de réponses.

Razgun se tenait maintenant à distance d’homme devant cette chimère féminine. Des ses yeux félins, il fixa ses cheveux blonds qui lui rappelait des souvenirs. Le visage rond et timide de la jeune femme, inspirait seulement la faiblesse à Razgun. Elle avait un joli corps pour sur, ce dit Razgun, mais il avait déjà violé des femmes plus belles. Elle avait un étrange sourire sur ces lèvres qui intriguait la violente chimère. Elle avait l’air plutôt inoffensive, et pas du tout en train de chasser alors qu’est qu’elle pouvait bien faire ici ? Razgun prit la parole de sa voix sinueuse, sur un ton brutale comme à son habitude :


« Qu’est que tu fais ici bordel ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Done To Death (Scared ?) ...[Libre]   Mar 23 Oct - 17:06

Rêver trop fort, Et en apnée, Descendre, Plongée subite Dans le décor, Se retrouver S’étendre.
Dormir trop vite, Le pauvre corps, Mal préparé, Détendre Pour le transit, Nouvel effort.
Décompresser Reprendre ... Le sens...et vite.
Pour la surface, Plus assez d'air.
Suspendre ... Courte visite.
Briser la glace Elémentaire.
Comprendre Classé sans suite.
Petit espace Caisson en fer.
Attendre ... Mise en orbite.
L'azote entasse Bulles de pierre.
Défendre Les leucocytes.
Le sang hélas Qui se libère.
Reprendre Accord tacite.
Le cours... Trop tard !

Ses yeux bleu se vide un sens s’anime, elle se redresse telle une féline en silence sous la pleine lune elle guette pas à pas l’ennemi, elle le regarde sans le dénuder, elle pèse son regard sur ce corps qui impose sa loi voulait-il tuer ? Peut être.
Elle lève les yeux vers l’ennemi, son regard se fait timide sous le voile de l’imposture, elle s’arrête silencieusement sur ses lèvres quelle assassine violemment en voyant les traîtres mots qui son inspire : « Qu’est-ce que tu fais ici bordel ? ».
Elle se fige dans sa démarche féline, elle est hors d’elle, sa main se crispe délicatement, sa tête se courbe, elle ferme les yeux rêve-t-elle ?
Soudainement ses deux jambes s’anime, elle fit volte face nez à nez à son ennemi, elle relève la tête, elle le regarde, fixe le regard, elle cherche il faut quelle trouve, il le faut !
Que veut-il ? Son regard devient cruelle son visage à quelque centimètre de l’ennemi, elle n’entend rien mais imagine, son souffle prospère devient haletée par une emprise étrangère, asphyxiée soudainement, un sentiment étrange là submerge elle découvre qu’est-ce donc ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Done To Death (Scared ?) ...[Libre]   Mer 24 Oct - 5:50

*Non mais elle est attardée ou quoi ? Je lui pose cette simple question et elle me regarde comme si j’allais l’écorcher vif. Elle me sert un genre de regard cruel. On dirait qu’elle vient de voir le diable en personne. Et là, elle me fixe dans les yeux pour me défier, elle croit pouvoir avoir le dessus sur moi ? Où bien elle à juste peur de moi, et veut m’intimider ! Le jour ou une femme m’intimidera, rappeler moi de mettre fin à ma mort. Regarde moi ça ! Son souffle se fait saccadé comme touts ses irakiens qui savaient qu’ils allaient se faire torturer, le bon vieux temps. Elle a peur, c’est certain, quelle faiblesse. Les faibles ne méritent qu’une chose, la domination. Je ressens la pulsion, mais cette une chimère, non pas une humaine, les chimères sont beaucoup moins amusantes à torturer et à chasser, elle leur chère goûte la vomissure et je sais pour y avoir personnellement goûté, à la vomissure et à la viande de chimère. Donc je vais lui faire peur et lui montrer qui est le maître ici, tout simplement.*

Le visage de Razgun se faisait plus rude et menaçant, ses yeux de chats plantés dans le regard de Hope, pour essayer d’effrayer cette jeune chimère. Hope pouvait voir dans son regard toute sa barbarie sauvage, on voyait dans ses yeux qu’il ne valait mieux pas le contrarier. Hope avait pu voir aussi son accoutrement qui consistait en des vieux bout de tissus déchirés à plusieurs endroits qui étaient souillés de sang séché et qui empestaient la sueur. Son visage encore maculé de sang sec laissé par ses dernières victimes. Sa longue toison lisse noir de jais, tout entremêlé et malpropre. Ses ongles très longs, pointus et crasseux se levait prêt à contre attaquer ou cas ou. Il ne démontra aucun signe de peur ou de nervosité, juste une précaution, tel un prédateur qui se trouvait toujours aux aguets. Razgun gonfla sa poitrine, tel un loup alpha et prit un ton effroyablement autoritaire et parla de sa voix de serpent, dans le but de terrifié la chimère « inférieure » :

« Écoute moi, ici c’est mon territoire on y entre pas comme ça, si un humain passe ici il est à moi et à personne d’autre, alors tu vas me dire tout de suite qu’est que tu fais ici ! En plus regarde toi comme tu as l’air vulnérable, même une fillette humaine rirait au lieu de te craindre Si tu croyais me faire peur..tu as échoué misérablement... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Done To Death (Scared ?) ...[Libre]   Mer 24 Oct - 20:04

Hope le fixait toujours du regard un personnage bien familier pour elle, hum un genre à mieux éviter pour certain mais pour elle c’était une autre question d’ordre personnelle, sa propre conviction ; « de ne jamais se laisser marcher sur les pieds ! ».
Elle le regarde un accoutrement bien parfait pour ce type, besoin de dominer de maîtriser d’être le maître de ces lieux être celui qu’on craint, protecteur, menacer , tuer , intimider ,persister , provoquer ,torturer ,manipuler , se moquer, délaisser , achever sa propriété .
Elle le détailler scrupuleusement soignant chaque détail , chaque forme chaque mouvement qui se dessiner sur son corps , son regard s’anime retrouvant sa passion de traverser les esprits entrer dans son monde , s’incruster dans ses pensées , contrôler son esprit , ne laisser aucun répit , découvrir le mystère , l’emprisonner entre ses mains , jouer avec son esprit .
Elle veux jouer , c’est son pantin , dominer, provoquer ,troubler , manipuler, abuser , confondre mélanger, se perdre , offenser , injurier , mépriser , menacer , oser tout ce quelle aime !
L’ennemi voue son envie en crachant son venin méprisant sur ses lèvres maudits :
« Écoute moi, ici c’est mon territoire on y entre pas comme ça, si un humain passe ici il est à moi et à personne d’autre, alors tu vas me dire tout de suite qu’est que tu fais ici ! En plus regarde toi comme tu as l’air vulnérable, même une fillette humaine rirait au lieu de te craindre Si tu croyais me faire peur..tu as échoué misérablement... ».

Elle le fixe de plus en plus il l’amuse ce type, un sourire moqueur se dessine sur ses lèvres.
Elle n’a nul point l’envie de parler avec l’ennemi, juste une chose vouer une envie soudaine.
Elle n’entend rien ne sens rien mais elle sait par force d’habitude ce qu’on doit ressentir …
Elle pose son regard vide une dernière fois sur l’ennemi et sans crier gare elle fit volte face, dos à l’ennemi et entrepris de sortir de l’endroit dit « son territoire ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Done To Death (Scared ?) ...[Libre]   Ven 26 Oct - 4:58

*Quoi ! C’était quoi ce regard ! Ce sourire, non elle n’avait pas peur, elle ne voulait pas m’intimider, non elle faisait quelque chose de bien plus pire, elle se moquai ! Comment osait-elle, comment pouvait-elle. Pour qui elle se prend ? Elle débarque dans mon coin de la forêt elle ose me défier sur mon territoire et elle croit pouvoir sans sortir sans rien. Elle cherche vraiment à me contrarier, me frustrer, comme si la vie ne m’avait pas déjà fait chier, faut qu’une petite madame « je suis meilleur que toi » vienne se pavaner juste pour se moquer de moi ! Elle à quoi une vingtaine d’années, elle est complètement écervelée, quand Dieu a donné le reste de l’intelligence a la femme elle ne devait pas être la ! Et la elle croit que je suis le faible ici…comment je pourrais garder mon calme…oh attendez une minute je n’ai jamais réussis à garder mon calme. Argh ! L’insulte qui fait déborder le vase, elle ose, se retourner, sa y est elle est complètement folle, elle me défit ou elle juste trop attardé, trop folle pour ne pas être conscient du danger que je représente.*

Une sorte de grognement rauque, un son râle rugueux sortait maintenant de la gorge de Razgun. Il exprimait sa colère de façon très nette. Ses longs ongles dégoûtants éraflaient doucement ses joues, ce qui enlevait une petite couche de crasse sur son visage et laissait une trace plus pâle sur son visage. Il tapait du pied plus rapidement et sa respiration se faisait lourde et trépidante. Oui, le corps de cette chimère était possédée par un démon que l’on appelle, la colère, la fureur, la rage. Toute sa frustration refoulée éclatait une fois de plus. Sa voix lorsqu’elle sortit ressemblait plus au début à un amas de son chaotique et gurgutale. Après quelques instants, il se ressaisit et désormais, sa parole était animée d’une rage froide et maîtrisé qui frôlait encore l’accès d’hystérie :

« Non mais tu es muettes au quoi ! JE TE PARLE RÉPOND MOI ! Et en plus tu oses me faire dos comme si je ne représentais pas une menace pour toi. J’ai tué déjà des hommes qui aurait pu te battre sans faire le moindre effort. Tu es folle ou suicidaire ? Hum…folle. Je dois rajouter folle et muette dans ta liste de défauts, avec faible et laide, cette liste là risque d’être très longue, je pense même que je peut rajouter perdue, car tu vas vers la forêt qui mène nul part. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Done To Death (Scared ?) ...[Libre]   Ven 26 Oct - 20:53

Hope s’arrêta quand elle ressenti la colère de ce type nul point étrange.
Elle lui faisait toujours dos mais un sourire mit démoniaque mis sarcastique se dessiner sur ses lèvres, elle a réussit à le mettre hors de lui hum quelle jouissance pour elle !
Elle se rapprocher de son but contrôler son esprit quelle passion malsaine et machiavélique !mais c’est tout ce quelle aime !
On ne peut changer la nature de l’être …


Elle se retourne un pas rapide et se mit face à l’ennemi et lui murmure a son oreille d’une voix calme :
« Folle, déjanté , malade mentale , laide , fade , grosse , chieuse , salope , suicidaire , vulnérable ,provocante ,prétentieuse , faible , psychopathe , naïve , idiote , vulgaire , extravagante , nul , muette , sourde , aveugle , snob, handicapée ,paresseuse , trainée, hautaine , avar , scrupuleuse , manipulatrice , attardé, sans cervelle ,maniaque , claustrophobe , mythomane , toxicomane , rajoute se que tu veux , je le serais sans aucun doute …je serai ce que je veux être ».
Elle s’arrête de parler un moment, elle rajoute : « Ne cherche pas ce que je peux foutre ici, ce ne sont guerre tes affaires, voie-tu je suis comme tu là dit Folle ! Alors comment un être aussi saint d’esprit voudrai savoir ce que peux foutre une suicidaire ! ».

Hope se retourne et fit encore dos a l’ennemi, elle s’âpreté à partir: « Encore une chose, si tu voulais me tuer vraiment tu l’aurai déjà fait, hum ….dit moi Ô saint d’esprit qu’est-ce que ça te procure quand tu tue ? Le pouvoir ? Dominer ? Avoir la propriété ? Un besoin violent ? Te sentir fort ? Protecteur ? Assouvir tes désires ? Ou est-ce simplement ta règle de vie ? Ou peut être ta philosophie de la vie tuer ou être tuer ? » .

Elle n’attendit pas la réaction de l’ennemi pensant même qu’il n’oserai pas répondre ou qu’il voudrai là tuer par un prétexte stupide, elle entreprit le pas toujours dos a celui qui bouillonner d’envie de l’écorcher vif se souciant peu de ce qu’il lui pourrait arriver, elle marche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Done To Death (Scared ?) ...[Libre]   Sam 27 Oct - 7:13

La rage est comme un virus qui s’empare de votre corps, une fois que ce virus vous a contaminé, il n’y a aucun remède. Elle s’incruste dans le sang et parasite jusqu'à la dernière parcelle de votre corps et de votre esprit. Pour Razgun, la contamination c’était fait tout le long de sa vie, jamais, au grand jamais, il n’avait reçu d’amour, sa vie n’était que frustration constamment défoulé. Ces défoulements, des jeux cruels qui inflige la souffrance à ses victimes sont les symptômes de la maladie. Donc, Razgun était un être malade. Bien sur, il avait beau essayer vainement de la repousser, la maladie était plus forte que lui. Il se laissait contrôler par ses pulsions meurtrières, mais il lui arrivait parfois de pouvoir les restreindre.

Les paroles qui sortirent de la bouche de Hope laissèrent une empreinte sur Razgun. Il le laissèrent confuse. Une telle insolence devait être punie, mais ça serait pour plus tard. Surtout venant de la part d’une faiblarde comme cela. Il ne savait plus s’il voulait la tuer ou l’aider ? Après tout, personne ne saurait que c’était lui qui l’avait tuer, la forêt était proche, il aurait très bien pu caché les restes du cadavre si il y en avaient. Non, il n’aimait pas tuer les chimères, parce le goût de leur chère était exécrable, elles se défendaient beaucoup plus que les humains et parce qu’il ne voulait pas avoir d’ennui avec le groupe et en particulier les chimères d’élites. Mais, il n’était pas du genre sympathique, la seule chose qui pouvait motiver l’aide qu’il allait lui porter c’était son instinct territoriale. Il n’aimait pas qu’une autre chimère puisse chasser sur son territoire.

*Non mais vraiment, qu’est ce qu’elle fait ici, la fausse muette. Il faudrait bien qu’elle parte, elle pourrait faire peur aux humains, elle est aussi discrète qu’un éléphant qui déboule un escalier. Je dois trouver un moyen de m’en débarrasser en douce*.

« Ourf…tu as oublié vraiment pénible et chiante sur ta liste. Écoute la folle fausse muette, si tu veux vraiment te suicider, tu l’aurais déjà fait non ? À moins que tu es déjà essayer et que tu sois tomber ici. Et qui a parlé de te tuer, je pourrais juste t’arracher les deux jambes, et te regarder ramper et rire de toi jusqu'à tant que je vois si tu étais vraiment suicidaire. Alors quoi, tu te promenais ici, tu voulais faire ta solitaire qui n’a besoin de personne pour ce prouver qu’elle est forte, je ne t’ai jamais vu au Cardinal’s Jail et tu n’as pas l’air d’une chasseuse. Sois tu débarque, sois tu être contre Cold. Le fait que tu me demande pourquoi je tue…ça renforce l’idée que tu es nouvelle. Je tue, comme toutes les chimères pour manger, mais aussi parce que c,est la meilleure drogue que tu ne pas trouvé ! L’effet est juste trop puissant, tu vois. Mais, je suis aussi comme un petit gosse qui tue des mouches et des insectes, les humains sont les insectes pour les chimères, ils sont là seulement pour notre nourriture et notre plaisir. Je trouve aussi que toutes les raisons que tu as donnée sont très bonne. Mais tu n’as pas l’air d’une tueuse, sinon tu ne me demanderais pas ça, avoue que tu n’as goûté à la viande humaine, elle a un goût…divin. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Done To Death (Scared ?) ...[Libre]   Lun 29 Oct - 19:22

Elle se retourne doucement, elle guette les lèvres limpide de l’ennemi en silence toujours ce silence qui tue ? Diront quelqu’un et qui énerve d’autres, dans tout les cas il est insupportable.

« Me suicider ? Ô mais c’est un mot qui met interdit de le contrer voie-tu le fait même de dire ces misérables mots me fait envie de vomir, un être faible choisie toujours la voie la plus simple en finir, peut être est-ce une bonne solution d’un point vue hors norme quoi que faire cet acte est tout simplement l’aveu personnelle qu’il est faible, misérable, perdu, démunie …
Perdu ? Oui je suis perdu cette forêt est assez lugubre comme endroit je m’attendait a quelque chose de plus comment dire abominable.
Une chasseuse ? Non loin du monde se n’est guerre ma vocation.
Oui je suis nouvelle si je pu dire, je suppose que tu es aussi un chasseur pour avoir voulu s’avoir ce qui m’amener ici , bien telle est ton territoire non ?
La viande humaine, Oui j’avoue je n’est jamais goûter, un goût divin dis-tu ? peut être est-ce le sentiment qui t’apporte mais je doute fort que le fait de manger la viande humaine c’est juste pour se nourrir , faire sa loi , valoir ses lois , montrer que tu est le maître , défier , terrifier , provoquer hum un jeu palpitant pour cet être n’est-ce pas ? Tuer ah ça ce n’est que par sois disant une obligation, une envie violente, se convaincre que sa nourriture est principalement et obligatoirement de la chair humaine, sa renforcerais peut être même le fait de la psychologie de ces êtres, peut être qu’ils pensent autrement ? Ou peut être qu’ils sont dans un état paradoxale, souffrir d’un dédoublement de personnalité, ou nier tout simplement,la logique de l’existence .
Une chose, saint d’esprit, comment se nomme cet être qui se tient devant moi ? ».


*Une autre nuance d’hommes , ou oserai-je dire d’espère d’un genre nouveau qui porte à croire , un instinct irrévocablement animal , bestiale d’autant plus sauvage sur précisément sa propriété en son langage , dominer , protecteur , vouer , terrifier , défier démontrer , attaquer , manipuler , provoquer , maîtriser …
Très intéressant comme cas, assez ambiguë mais qui se laisse emporter par ses pulsions meurtrières, colérique, violent, hum …un cas bien insolent.
Se laisser mettre en confiance une mission un peu difficile mais j’y arriverai en tant voulu, le contrôle de son esprit et de sa pensée risque d’être un peu lent que d’habitude, le type montre une intelligence si je pu dire au flair un instinct qui pourrait compromettre la méthode de procédure.
Autonomie, Brutale, hystérique, impulsif, froid, hautain, fier d’une fierté qui se voie à l’œil nu.
Il protège son territoire de chasse ne supporte pas qu’on entre dans « son domaine » sans payer « le prix ».
Je suis l’intrus avec le maître des lieux que va être le fin mot de l’histoire ?*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Done To Death (Scared ?) ...[Libre]   Mar 30 Oct - 5:41

Dans ce décor apocalyptique, désolant, indolent, morne, mort, ce dressait deux être morts, qui pourtant parlait, était conscient et étaient fait de chair et de sang. Rien que de la neige et des arbres à perpétuité, un cycle sans fin qui rend fou, qui draine jusqu’à la dernière once d’espoir quiconque s’y aventure trop longtemps et au milieu deux être qui manifestement étaient abandonnés d’espoir. Une lumière grise éclairait la clairière, une lumière grisâtre entre la nuit et le jour, une lumière qui était comme ces deux êtres, entre la vie et la mort. Des paroles avaient été échangées et maintenant les yeux félins de la rustre chimère fixaient Hope d’une manière à moitié amusé et hautaine. Il prit la parole d’une manière sèche sans aucun soucis de politesse :

« Tu m'amuse avec ton charabia qui ne veut rien dire. Tu cherche une raison à tout alors que la vie est sans raison. Tu veux comprendre ce qui ne peut pas être compris, ça donne rien. Je m'aperçois que tu viens de t’éveiller. Je vais être clair tu es morte et toutes les personnes que tu pensais que tu pensais compter à leurs yeux, t’on laissé crever. Tu es tombé dans le coma on t’a débranché et voilà, tu es tombé dans ce village peuplé de mort-vivant. Bienvenue à Hollow Dream. Il y a aucun espoir de pouvoir t’en sortir. Toi et moi, nous sommes des chimères, des créatures emplissent de colère, nous avons laissé de côté notre côté humain paraît-il. Et j’en suis fière, les humains sont si faibles et ils pensent pouvoir se réveiller un jour ! Arh…comme ça va être drôle lorsqu’ils se rendre compte que leurs rêves et espoir sont aussi faux que ce village. Comme j’ai dis, nous sommes ici seulement pour ce nourrir d’humain et pour jouer avec eux. On les chasse et ici, dans la clairière, c’est mon territoire. Je chasse ici, pour les autres chimères au repaire, le Cardinal’s Jail. Je vais être encore plus clair, fiche le camp d’ici avant de faire peur aux humains, avec tout ton bla-bla, les humains vont t’entendre des kilomètres à la ronde. Le repaire est part-là. Et, je suis Razgun. »

Tout en terminant sa phrase, ses ongles négligés pointait la direction de l’auberge qui servait de refuge au chimère. Pour une néophyte, la direction pointé par Razgun semblait pointée nul part, mais c’était tout de même la bonne. Et c’est à cet instant que le moment depuis longtemps désiré par Razgun ce produisit. Au loin, ce tenait un petit bout de viande à ces yeux, mais en fait c’était un petit garçon, il ne devait pas être âgé de plus de 10 ans. Des cheveux brun pâle tout ce qu’il a de plus normal, une peau pâle un genre de fils que n’importe qui pourrait avoir ou connaître. Un être anonyme. Il avait l’air effrayé et perdu. Les yeux du chasseur se tournèrent vers sa nouvelle cible. Il était à environ 50 mètres dans la forêt et ne semblait pas avoir vu les deux chimères. La proie faisait dos à Hope, il marchait péniblement dans la neige, se frayent un chemin entre les arbres morts. Il était repéré, la force meurtrière jaillit de l’estomac de Razgun pour se répendre dans toute sa colonne vertébrale et dans tous ses sens. Maintenant plus qu’une pensée obsédait le meurtrier. Retrouvé la proie et lui donner le plus de souffrance qu’un humain pouvait possiblement enduré, il voulait faire passé toute son ressentiment de sa vie amère. Bien sur, il voulait aussi assouvir sa faim. C’est alors qu’il passa dans un état seconde de chasseur.

*Enfin, enfin. Je sens déjà son odeur de peur, ses yeux frigorifier, sa viande tendre et juteuse, ses os qui vont craquer si facilement. Razgun va pouvoir goûté les entrailles une fois de plus ! Mais…elle, elle pourrait tout gâcher, elle pourrait vouloir me le voler, je le sais, je le sais, elle va vouloir se venger, je le sais. Du calme, du calme. Tu l’amène chasser, tu lui dis qu’on partage et quand elle ne s’y attend pas, tu la mords dans le cou et tu l’assomme. Elle reçoit sa punition pour être entrer dans ton territoire et en plus tu t’assures le butin ! Oh oui, oh oui, bonne idée.*

Il jouait nerveusement avec sa langue et se léchait les ongles désormais, puis il murmura quelque chose qui n'était pas une question mais une affirmation :

« Écoute, ne fais plus de bruit, il y a une proie 50 mètres dans ton dos. Tu m’aides à la chasser et je t’aide à trouver ton chemin en retour »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Done To Death (Scared ?) ...[Libre]   Jeu 1 Nov - 14:22

Hope observer au coin de l’œil les lèvres infimes de Razgun .
« Donc je suis bien morte , aha et tu dit que je suis supposée être une chimère , ma nourriture est de la viande humaine , chasser ? hum je ne sais pas , ni comment , ni avec quoi ? et moi qui m’attendais à une paisible vie enfin pas vie puisque je suis morte mais au moin quelque chose de hors norme …
Colère , colère miam ! une si jolie définition de mon être ! je suis au moi d’accord avec toi , ah ces maudits humains ! ils pensent toujours avoir raisons maudits humains ! espoir ?! mais où se crois t-il dans le paradis ?
Hollow Dream , un nom priviligié dans ce mésirable monde .
Bien je feria attention la prochaine fois pour ne pas entrée dans ton territoir .
Le Cardinal’s jail ».


Hope suivie le mouvement de la main de Razgun qui pointait vers ce « Cardinal’s Jail » quel ne voyait pas rien !
Elle allait lui demander de plus précicer ou carrément l’amener là bas mais elle s’interropie soudainement ,quand l’état de Razgun était devenu des plus inquiétant exicitait au bord de l’hystérie , ses yeux percer et observer quelque chose au loj quelle ne pouvait voire , un instinst de chasseur !
Elle eu un sourire au coin quand ce dernier émit le désir de manger , il jouait nerveseument avec sa langue , la chasse !


*Oulà ! que pourrai-je dire damn ! c’est le moment de la chasse ! et là ça va barder ! mieux vaut éviter de l’énerver !*

« Je ne sais pas chassé damn ! as-tu oublié que je ne suis qu’une novice , et plus est je ne pourrai pas … »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Done To Death (Scared ?) ...[Libre]   Sam 3 Nov - 6:05

« Tu ne sais pas chasser, et bien c’est le moment d’apprendre. Tu ne vivras pas longtemps ici si tu ne peux pas te défendre. C’est juste un gosse inoffensif en plus. Tu es une chimère ! Tu dois savoir tuer, dépecer, tailler en pièce, repérer, traquer, les humains. »

Deux phrases toutes simples dit avec son ton de mépris des « faibles » habituelle. La proie était encore loin, il avait encore le temps de la convaincre pour ne pas dire forcer à chasser cette petite proie avec lui. Il gardait expression d’impatience et elle devenait de plus en plus forte.

*Elle vraiment très faible, je vais pouvoir me venger et lui montrer qu’on se moque pas de Razgun sans payer le prix. Elle savoir qui est le dominant de la meute. Mais je le tuerais pas…sauf si elle essai de prendre la proie pour elle seule, mais on ne dirait pas que c’est partit pour cela, elle à peur de chasser ? Elle a pitié pour un être aussi misérable et inutile qu’un enfant presque pré-adolsecant, ce sont les pires crasses, des parasites par mis les rats. La pitié est marque d’une grande faiblesse. Mais non, je ne dois pas la tuer, je vais avoir besoin de chair à canon, de pion pour plus tard…Donc je vais la ramener au Cardinal’s Jails après.*

Au loin, dans un océan de neige et d’arbre mort, ce tenait une petite créature chargée de peur, d’innocence et de confusion. Il n’avait absolument pas la moindre idée du sort qu’allaient lui réserver ces deux chimères. Il avançait espérant tomber retourner dans son patelin familier et quitté cet endroit dépriment, d’un côté c’est vrai qu’il allait quitté cet endroit…La vie nous réserve bien des surprises et la vie durant le coma encore plus. Ce petit garçon allait l’apprendre à ces dépends. Razgun adopta sa posture de chasse, à quatre pattes, dos courbés, doigts écarter, tête en avant et crocs sortis. Ses sens fonctionnait à leur plein potentiel. Il prit un ton intimidant pour dire :

« Assez parlé, maintenant tu te tais et tu me suis, et tu vas faire tout ce que je dis, et tu vas voir tu vas être une vraie chimère bientôt. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Done To Death (Scared ?) ...[Libre]   Sam 3 Nov - 14:10

Hope fixe la bouche de Razgun les mots qui ont sortirent était celle supposée par la jeune femme.
« Je ne le ferai pas Razgun ».
*Crois-t-il que seul la force physique peux vaincre ? Hum tu ne me connais pas je pourrai te détruire seulement avec mes mots t’écraser comme un misérable sac poubelle, t’étrangler avec mes sales et destructibles mots, ce n’est pas pour rien que j’ai passé presque deux ans séquestré, je te contrôle, tu es mon patin !
Tu n’a pas le droit de me donner des ordres, ni de me dominer ! Tu n’es qu’une autre espèce que j’ai déjà réglé facilement mes comptes avec eux !*

Un petit garçon misérable récolte qui hurle son désespoir de cause.
Hope se tourna soudainement, elle découvrit avec un soupçon d’étonnement et de satisfaction quelle pouvait voire la proie fragile qui se tenait à environ 50 mètres comme l’avait dis Razgun .
Le fait de chasser ne là déranger pas mais de manger ça, hors de question elle ne le pourrait pas.
Entourée par la neige un froid frigorifiant, Hope leva les yeux vers le ciel gris qui ne sembler paraître qu’un grand labyrinthe entourée par ses gardes chasses.
Elle plaqua violemment ses deux mains contre ses oreilles, un son, un cri , un hurlement , des pleures , des pas , des battements elle ne sais pas !
Elle lui déchire les tampons, elle entend pour la première fois !

« arg ! Arrête ! Ça nom de dieu ! Ça me déchire ! J’en peux plus ! ».

Ses yeux bleu d’acier se posèrent instantanément sur Razgun , le son ou le brui cessa instantanément .
Mais quelque choses d’autre, elle pouvait entendre bien distinctement les battement du cœur de Razgun , son souffle , sa carrures devenait de plus en plus précise , tous ses mouvements .
Elle enleva ses mains de ses oreilles, et observer en silence Razgun.


*J’entends maintenant enfin ! Je peux entendre ! *
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Done To Death (Scared ?) ...[Libre]   Dim 4 Nov - 6:04

On ne question pas les ordres, on les exécute. Cette phrase avait été répétée et répétée inlassablement durant son séjour dans les marines. À force de lui marteler le crâne avec cela, il avait finit par y croire dur comme fer. Pire encore, (pour les autres) tous ceux qu’ils considèrent inférieure et qu’ils lui désobéisse doivent être punit. Car oui, dans l’armée il avait comprit comment ça fonctionnait, les forts font peur au faible, il n’y a qu’avec la peur qu’on peut se faire écouter. Il n’aimait pas qu’une faible l’ignore et comble de l’injure, qu’elle ignore son ordre.

Après qu’elle ait prononcer ces paroles : « Je ne le ferai pas Razgun ». Le visage de Razgun se tourna aussi vite que l’éclair vers elle. Ses pupilles étaient aussi minces que celles d’un chat et la fixaient d’un air joyeux, il avait même un sourire taquin sur ses lèvres. Puis, à la vitesse d’une vipère qui saisit sa proie, son visage prit un air de folie, il se laissa allé complètement à sa colère, elle l’envahit comme un parasite, ses yeux grands et sévère et sa bouche s’ouvrit laissant entrevoir ses crocs et un grognement. Il fonçait avec la vitesse d’un lion tendit son bras droit et de sa main, saisit Hope par le cou et la souleva jusqu’à que ses pieds perdent leur contact avec le sol. Les ongles pointus de Razgun laissant des marques profondes sur le cou de la nouvelle chimère. Des petits filets de sang étaient maintenant visible et dégoulinait sur son cou. Hope pouvait à cette distance sentir l’odeur des haillons de Razgun, une odeur de viande en putréfaction. Une odeur qui vous reste collé dans les narines et qui remonte jusque dans votre estomac pour lui faire vider son contenu. Elle pouvait aussi entendre le cœur de Razgun battre encore plus vite. Razgun prit une voix extrêmement forte et brutale qu’Hope pouvait désormais entendre. Il avait aussi encore ce ton de supériorité, il accentuait sur la fin des mots aussi :

« Tu ne comprends toujours pas comment ça fonctionne ici. C’ EST LA JUNGLE ICI, TU TUE OU TU ES TUÉE ! TU OBÉIS AU FORTS OU TU MEURT ! Ici tu es faible, pathétique, misérable point. Alors ne me fait pas croire que tu ne pas tué un simple enfant, il est encore tout jeune, il est inoffensif tu ne peux pas voir peur d’une chose aussi petite. Et de toute façon ses parents vont l’oublier et le débrancher, pas de pitié pour eux. Si tu as pitié des humains eux, ils ne vont pas en avoir pour toi, ils vont te tuer à la première occasion qu’ils vont avoir. C’est simple bordel ! Va falloir rajouter une nouvelle page à ta liste de défaut ! Alors, je te dépose et tu vas gentiment ouvrir la gorge de cette proie avec des dents. »


*Ah! Si on était en Irak, n’importe quel marine aurait pas hésité à tuer un enfant si le capitaine lui aurait demander…*

Mais, il avait oublié à quel point, lorsqu’il perd la raison, qu’il se laisse emporté par une impulsion de colère comment il peut parler fort. La proie au loin avait tout entendu, avait prit peur et commençais déjà à détaler à toute jambes. Même sous l’effet de l’adrénaline, il n’aurait jamais le temps de le rattraper. Et Razgun le savait juste trop bien. C’est pour cela qu’une rage froide l’envahit, le réchauffant et le refroidissant en même temps. Il projeta violemment Hope au sol et donna un grand coup de poing sur l’arbre le plus prêt. De l’écore ainsi que des morceaux de peau de main mélangés avec du sang jaillit et tomba sur le sol. La voix de Razgun était maintenant complètement possédé par la colère et l’hystérie. :

« Tu vois ce que tu as fais, encore une proie qui m’échappe à cause d’une incompétente, qu’est que j’ai fais pour tomber sur la seule chimère végétarienne !!!! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Done To Death (Scared ?) ...[Libre]   Dim 4 Nov - 21:07

Hope resta immobile quand Razgun prit de colère accuse de sa désobéissance là saisis par le cou , elle resta immobile seul son souffle pouvais s’entendre calme même très calme .
La colère presque de l’hystérie brutalité de Razgun se lisait sur ses yeux , son visage qui se déformer en des rides hautaine , Hope ne pouvait atteindre de ses pieds le sol elle était totalement dominer par la férocité de Razgun .
Peut être allait-il là tuer ? Sa pulsion était trop forte ses mains écraser presque le cou de Hope mais elle n’essaya nul point de ses débattre, elle le fixait du regard toujours cette impertinence !
Des filets de sang commencer à jaillie de son cou érafler , elle regarder , observer , l’envie incontrôlable de l’être qui se tenait devant elle , il pouvait la tuer a tout moment mais que voulait-il donc réellement ?
Hope sentais avec un soupçon de dégout même, une odeur de viande putréfaction, qui remonter et remonter ne cesser d’augmenter à vous donner l’envie de vomir.
Elle entendais distinctement les battement fébriles du cœur de Razgun , colérique , hors de lui , excitée par le plaisir de tuer !
Hope attendit quand il finira par là déposer a terre faut dire en l’air presque étranglée n’est pas une place que tout le monde vous envierai.
Hope pris par surprise quand Razgun la projeta violement au sol n’eu pas le temps nécessaire de bien estomper sa chute, se retrouvant au sol après ce grand cou dans le dos si l’on peut dire , elle essaya de se relever tant bien que mal .
Sur ses deux pieds, elle se recoiffa les cheveux et tourna les talons ne faisons pas attention a Razgun elle s’en foutait un autre salaud et ordure y’en a pas deux !
Fallait quelle sois le plus loin possible de ce type, en tout cas au moins a plusieurs kilomètres.
Na savant même pas où elle est, ce n’était pas ce qui importait pour le moment fallait déguerpir au plus vite , elle partit en choisissant un direction nulle part celle qui se trouver devant elle , au moins elle ne mourrait pas étranglée ou déchiqueter par un obsédée et ça en espérant ne pas être suivie ce qui va être une tâche vraiment , mais pas facile .
Déjà quelque enjambée en vitesse avant que ce type ne la remarque, elle était déjà hors d’atteinte , Hope le souffle encore saccadée elle se calla contre un arbre , juste alors quelle remarqua , une blessure au niveau de sa jambe gauche , elle saignait ce qui n’arranger guère la situation sa devenait de plus en plus dramatique !


*Et merde ! Arg. ! Il va me retrouver grâce à mon sang ! vite il faut que je trouve quelque chose ! Un bandage c’est ça ! Oui ! Et vite !*

Hope déchira un boude sa robe blanche et entoura avec sa blessure à la jambe gauche.
Elle se releva et entreprit de sortir de cette forêt le plus vite possible.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Done To Death (Scared ?) ...[Libre]   Mer 7 Nov - 5:02

Du rouge écarlate et du blanc neige. Voilà ce que la chimère voyait. Un sillon dans la poudre blanche, entremêlé du liquide rouge de la vie. Cette piste s’étendait au loin. Mais qu’est que Razgun en avait à faire ? Il avait eu ce qu’il voulait, à son avis cette jeune insolente avait eu sa dose de terreur et elle allait faire preuve de respect à leur prochaine rencontre si il y en avait une. En effet, qu’elle était les chances que cette chimère dont il ignorait le nom (et s’en foutait de le connaître d’ailleurs) reviennent en vie ? Enfin en mort vie si on peut dire, puisqu’elle est déjà morte. Par ou elle se dirigeait, elle n’ irait nul part, elle reviendrait par elle étais partie, un cercle parfait, une boucle parfait qui vous rends fou, on ne peut sortir de la vallée. Elle le découvrirais bien assez vite. Mais, le manque de nourriture et le froid n’était pas le plus grand danger, le plus grand supplice, non il y avait les bêtes. Razgun ne voulait pas se l’avouer mais il était terrifié à l’idée d’en rencontrer une, il paraît qu’elle aimait jouer avec leur proie et les dévorer lentement, qui sait ? Mais le plus terrifiant était leur apparente invulnérabilité, pour un guerrier qui y a t’il de plus effrayant qu’une créature dont vous ne pouvez rien faire contre et qui peut tout contre vous ?

*Bon aller, j’en ai ma claque d’elle. Je pourrais bien aller l’aidée mais qu’est que j’en aurais à gagner. J’ai réussit à lui montrer respect et la tuer, serait un trop grand effort et puis il y a….les bêtes….son sang pourrait bien les attirés…Non vaut mieux repartir d’ici et la laissé avec ses problèmes, elle n’a que ce qu’elle mérite. Je vais quand même être généreux et lui laissé un petit avertissement.*

Il gonfla ses poumons avec le plus d’air qu’il lui était possible. Il voulait faire le genre de qui cri retentirait sur chaque arbre et flocon de neige des environs, avec un tel cri, elle l’entendrais certainement. C’était très généreux dans son esprit de risquer ainsi sa vie, car un tel cri pourrait attirer une bête ou même u groupe d’humain, ils les trouvaient faible mais en grand nombres et armés il ne fallait pas être stupide et ne pas se méfier d’eux.

« OU CROIS TU ALLÉ COMME ÇA ? TU VAS SEULEMENT TOMBER ENTRE UN GROUPE D’HUMAIN OU MÊME ENTRE LES MAINS D’UN DE CES DÉMONS QUI RÔDE DANS LA NEIGE. JE TE SOUHAITE UNE BONNE DEUXIÈME MORT ET SI TU VEUX CONTINUER TA VIE DE MORT, ET BIEN SUIS MOI !. »

Puis, il attendu quelques instants et partit en direction du repaire des chimères pour aller boire et se réchauffer.

(HRP : Fin du topic pour moi ! On se revoit sûrement un jour !)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Done To Death (Scared ?) ...[Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Done To Death (Scared ?) ...[Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Dream :: BROUILLON :: Archives :: Archives RP :: Saison 2-
Sauter vers: