AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Reconversion touristique

Aller en bas 
AuteurMessage
Rage
Furie d'Amour - adore les petits moustiques
avatar

Nombre de messages : 440
Temps passé à Hollow Dream : Un peu plus de deux ans
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Reconversion touristique   Sam 6 Oct - 4:00

Non pas un seul étage, mais plus finalement. Sol s'était engagée à la suite de la fillette, dans le couloir hélas mal éclairé. La lumière était source de chaleur, économisée au possible, dommage d'ailleurs. Mais c'était encore bien suffisant pour voir où mettre les pieds. Au premier niveau descendu, Soledad s'attarda prêt d'une table pour déposer ce qui se devait d'être consommer assez rapidement, bien en évidence. La nourriture abandonnée serait bien vite prise par quelqu'un d'affamé. Pour le moment, elle préférait commencer par le bas de la bâtisse, par les plus sombres recoins, sinistres mais utiles, voire même indispensable à connaître. Elle s'engagea dans un second escalier, un peu plus sombre, emportant avec elle le reste du plateau considérablement allégé, jetant de fréquents coups d'oeil à Anthea. La petite pourrait-elle suivre sans problème la balade improvisée? Très certainement. Mais avec la chute dans la chambre, elle préférait survailler, s'assurant surtout que le pentalon ne se dépliait pas en bas.

"Je te montrerait un peu mieux le rez-de-chaussée ensuite. D'abord, je vais te montrer où se trouve les réserves. Nourritures, vêtements, quelques vieux livres, là en bas on trouve un peu de tout."

Une fois en bas du dit escalier, elle s'arma d'une sorte de bougeoir et du briquet qui attendait à côté, libre d'emploi pour qui venait se promener à cet étage sans fenêtre et sans autre éclairage.

"C'est un peu sombre, alors fais attention où tu met les pieds. Parfois des livres traînent sur le sol."

Elle avança lentement, veillant à ce qu'Anthea reste contre elle, tant pour pouvoir se rattrapper en cas de faux pas que pour simplement témoigner de sa présence. Le noir n'était jamais rassurant, à plus forte raison pour un enfant. Elle n'eut que quelques mètres à faire pour entrer dans le garde.manger improvisé, et y déposer le fameux plateau. Hélas l'espace avait connu des jours meilleurs, plus fournis. Mais il y avait de quoi tenir plusieurs jours sans avoir à s'aventurer dehors, au cas où.

"Voilà. La salle d'à côté est remplie de vêtements, alors si tu veux en profiter..."

Elle laissa les portes grandes ouvertes, plus accessibles sans doute, mais pas moins sombres malheureusement. En revanche elle se garda bien de mentionner la présence épisodique d'une ombre dans les parages, Inutile d'effrayer la fillette avec des présences pas nécessairement effectives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthea Glen'finnen
Innocente égarée - syndrome du moustique en pleine nuit
avatar

Nombre de messages : 710
Temps passé à Hollow Dream : Plus d'un an déjà... On fait une fête d'anniversaire..?
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Reconversion touristique   Dim 7 Oct - 22:41

Toutes les fois que Soledad se retournait afin de jeter un regard sur Anthea, la jeune femme avait droit à un bien joli sourire de la part de la fillette qui, nonobstant le fait de sa situation hors normes, était plutôt heureuse de se promener ainsi auprès de la sud-américaine qui prenait si bien soin d’elle alors qu’elle ne la connaissait que depuis quelques heures seulement... Et encore, ce terme était sûrement très grandement exagérer, même si Anthea ne savait pas vraiment combien de temps s’était écoulé depuis que Sol l’avait découverte au pied de son arbre en train de sombrer dans une mort des plus traîtreusement douce. Anthea avait eu le sentiment de s’endormir, tout simplement. Elle ne réalisait pas encore que sa vie l’aurait quittée sans même qu’elle ne s’en rende compte, et quelque part cela était sans doute mieux pour elle. La mort, Anthea savait ce que cela signifiait, elle était bien assez grande pour cela... Mais en appréhender la nature exacte, c’était déjà d’un tout autre niveau, fut-elle une grande fille de douze ans très intelligente. Ce qu’elle en savait, c’était ce qu’elle avait pu lire dans les livres, car ses parents, et notamment sa mère, ne lui en parlait jamais de manière adulte... C’était toujours ‘’elle est parti’’ ou bien encore ‘’elle est au ciel’’, quand ce n’était pas tout simplement le bien connu ‘’elle nous a quittée...’’ Pour tout un chacun la mort était une abstraction, mais pour Anthea c’était littéralement une abstraction... Abstraite !
Finalement, peut-être n’était-ce pas uniquement la faute de la fillette, si elle était aussi dépendante d’une personne qui prendrait soin d’elle...

Une fois au rez-de-chaussée, Anthea frissonna quelque peu, inquiète de rencontrer tous ces inconnus qui lui faisait d’emblée déjà peur... Après tout, elle ne les connaissait pas ces gens... Et peut-être même qu’ils ne seront pas aussi gentil que Sol... Mais la réponse à cet interrogation, Anthea ne la découvrirait que plus tard car Soledad ne s’arrêta que le temps de déposer les restes contenu dans l’assiette de la fillette sur une table, avant d’entraîner de nouveau celle-ci en direction d’un second escalier qui descendait dans les profondeurs de la bibliothèque. Instinctivement, elle agrippa le bras de la jeune femme en percevant les ténèbres angoissantes dans lesquelles le sous-sol était plongé. L’obscurité se referma sur eux tout comme les bras de la fillette se refermèrent encore un peu plus sur Griffin, et c’est avec un souffle de soulagement que Anthea accueillit l’apparition de la flamme vacillante de la bougie une fois en bas des escaliers. Après tout, une petite lumière c’était toujours mieux que pas de lumière du tout... En tout cas, c’est ainsi que la fillette voulait voir la chose, sans doute pour se rassurer elle-même... Après avoir suivi Soledad dans le garde-manger ou elle déposa le plateau ayant servi de table à la fillette qui tenait de plus belle le bras de la jeune femme comme si le fait de s’en détacher allait la faire engloutir par les ténèbres environnantes, celle-ci lui demanda :

‘’Pourquoi il n’y a pas de fenêtres Sol.. ? C’est un sous-sol n’est-ce pas.. ? Les sous-sols ont toujours une petite fenêtre normalement... Ou elle est.. ?’’

Anthea voulu aussi poser une question sur le garde manger, mais elle s’en abstint. Elle ne voulait pas être impolie, même si elle s’inquiétait un peu de la faible nourriture qu’elle pouvait y voir. Elle se dit alors que si il y avait beaucoup de monde dans ce refuge, certain ne devait pas manger à leur faim. Cette pensée la rendit quelque peu soucieuse... En effet, avec elle cela faisait une bouche de plus à nourrir, et elle ne pouvait même pas dire à sa mère de donner quelque chose pour ‘’payer’’ sa présence dans cet endroit... Il allait donc falloir qu’elle mange le minimum alors, pour ne pas trop priver les habitants de cet endroit. Lorsque Sol lui proposa de farfouiller dans la réserve de vêtements, Anthea hocha vivement la tête de gauche à droite, tout en se rapprochant un peu plus de la jeune femme...

‘’J’aime bien ce que tu m’as choisis Sol... Mais... Pourquoi les gens ont laisser leurs affaires en partant.. ? Moi, je les aurais emporter, j’y tiens à mes affaires tu sais...’’

Interrogation des plus logique il est vrai, surtout si, comme la jeune femme le lui avait dit, les gens étaient ‘’parti...’ En tout cas, Anthea ne laisserait jamais ses affaire derrière elle, même si elle était riche à millions... Puis, elle reporta son attention sur les livres éparpillés un peu partout dans la pièce, et s’écria de sa petite voix...

‘’Oh la la Sol... Tu as le fouillis.. ? Je crois qu’il va falloir ranger tout ça avant de commencer à faire des recherches, tu sais... Sinon on ne va jamais s’y retrouver et on risque de lire deux fois les mêmes livres... Ce serait bête, tu ne crois pas.. ?’’

Conclu-t-elle en éclairant son visage d’un mignon petit sourire, capable de désarmer quiconque de ses éventuelles velléités à son encontre... Le sourire sans malice d’un ange... Le sourire de l’innocence... Le sourire... d’Anthea...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rage
Furie d'Amour - adore les petits moustiques
avatar

Nombre de messages : 440
Temps passé à Hollow Dream : Un peu plus de deux ans
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Reconversion touristique   Lun 8 Oct - 3:46

Le moins que l'on puissait dire était que la fillette ne semblait pas très confiante dans le noir. Mais plus le temps passait, plus elle semblait s'y faire. Sans doute le début d'une familiarisation avec les lieux? C'était tout du mions ce qu'imaginait Soledad. Comme ça en tout cas Anthea connaitrait les sous-sols du bâtiments et toutes les choses utiles qu'ils renfermaient. C'était peu, mais déjà un début essentiels sur sa future indépendance. QUand Anthea posa des questions sur les fenêtres inexistantes, Soledad jeta un coup d'oeil autour d'elle. Avant tout les pièces servant de réserves étaient isolées des murs extérieurs, mais ça Anthea ne pouvait pas le savoir. En revanche elle avait raison, un minimum de clarté aurait dû leur pervenir via d'autres salles à ce niveau, seulement...

"Il neige beaucoup dehors, et les petites fenêtres ont été recouvertes. Avec le froid, on ne les découvre pas, pour éviter de perdre de la chaleur. LA neige fonctionne un peu comme un manteau qui protège le bâtiment."

Là au moins l'avantage était certain. Des épaisseurs en plus ne pouvaient que maintenir une température agréable, ou tout du moins d'empêcher la chaleur contenue dedans de fuir au moindre courant d'air glacial. La neige avait du bon, elle faisait barrière au froid. Un paradoxe de la nature! Même si les bêtes nouvellement arrivées semblaient l'apprécier nettement plus que les humains. En revanche concernant les affaires abandonnées, c'était une autre histoire.

"Et bien... Ceraines affaires ont été faîtes ici, comme les manteaux de cuir. Grâce à a chasse, on gagne de quoi se couvrir. Sinon... Certaines personnes ont préférer laisser leurs affaires parce qu'ils pensaient ne pas en avoir besoin. Tu sais, si les gens se réveillent, ils pourront aller chez eux retrouver d'autres affaires, alors ils préfèrent en laisser ici, pour ceux qui eux n'auraient rien en arrivant."

Une pirouette magistrale, sans doute très très très très (etc...) enjolivée. Mais n'était-il pas temps d'avouer à Anthea certains aspects de ce sinistre voyage? Hésitante, elle regarda la fillette se détourner pour se reporter sur le fouillis ambiant qui était, il est vrai, plutôt phénoménale.

"Hm... Quelqu'un fait déjà des recherches ici, mais on ne le voit pas souvent. C'est un peu comme un fantôme, très gentil, mais timide aussi. Peut-être qu'il a déjà fait un certain classement, même si c'est très... Personnel."

Le bibliothécaire qui hantait les lieux était une rumeur pour beaucoup, mais Soledad lui trouvait trop de point commun avec la rencontre qu'elle avait faite avant l'hiver pour qu'elle ne puisse pas y croire. Etait-ce le Soren qui lui avait sauvé la vie? Très probablement. Elle chassa cependant ses interrogations pour se reporter sur la fillette. Elle se devait d'être honnête avec elle, du moins de faire en sorte de limiter les mauvaises surprises, alors...

"Anthea, il faut que je te parle un peu plus précisément des gens qui ont laissé toutes ces affaires."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthea Glen'finnen
Innocente égarée - syndrome du moustique en pleine nuit
avatar

Nombre de messages : 710
Temps passé à Hollow Dream : Plus d'un an déjà... On fait une fête d'anniversaire..?
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Reconversion touristique   Mer 10 Oct - 17:29

‘’Hu hu...’’ murmura Anthea tout en hochant la tête de haut en bas, l’air songeur ‘’Je comprends...’’

Sans être sa bête noire, la physique n’était pas non plus le domaine de prédilection de la fillette, mais elle compris effectivement le principe physique qui régissait le fait que les humains ne dégageaient jamais les fenêtres du sous-sol...

‘‘C’est comme lorsque l’on tombe à l’eau, et qu’il faut se déshabiller avant de se rouler dans la neige, n’est-ce pas Sol.. ?’’ Ajouta-t-elle encore, toute fière de son propos qui témoignait bien d’une réelle culture pas vraiment évidente à son âge...

‘’J’ai lu ça dans l’appel de la forêt...’’ dit-elle encore en souriant, plutôt satisfaite de montrer à la jeune femme qu’elle était une enfant intelligente.

Assurément, intelligente Anthea l’était... Il fallait bien reconnaître que aucun parents n’aimaient les enfants stupide et sans cervelle, et cela la fillette l’avait compris depuis qu’elle était en âge de raisonner comme une grande. Heureusement pour Anthea, la maturité lui était venu très tôt, ce qui lui avait permis de comprendre rapidement ce qui allait lui servir ou bien lui être inutile. Certain y verrait là un esprit purement calculateur, et sans nul doute cela y ressemble-t-il très fortement... Mais pour Anthea, le raisonnement n’était en aucun cas celui-ci. A ses yeux, ce qu’elle faisait c’était comme... Comme... Oui... Comme de la survie, voilà... Les animaux mangeaient les autres animaux pour survivre, et la fillette utilisait tout ce qu’il pouvait lui être utile afin de ne pas se retrouver seule et abandonnée. Pouvait-on lui en vouloir, parce qu’elle faisait tout ce qu’il fallait pour que cela n’arrive jamais.. ? Non, absolument pas... Selon Anthea, elle ne faisait que suivre ce que les gens appelaient l’instinct de survie... Elle aussi avait le droit de survivre, n’est-ce pas.. ?

Alors qu’elle s’était légèrement éloignée de Soledad afin de jeter un coup d’oeil aux livres les plus proche, Anthea éclata de rire lorsque la jeune femme lui parla d’un fantôme qui s’occupait de ranger les livres... Elle se tourna vers la sud-américaine avec un air amusé, et lui dit :

‘’Tu te moques de moi Sol, ce n’est pas gentil... Ce sont les bébés qui croient aux fantômes, moi je sais qu’ils n’existent pas... C’est une invention que les adultes utilisent pour faire peur aux enfants qui n’obéissent pas... Mais moi, j’obéis toujours tu sais Sol...’’

Conclu Anthea, comme si cela était une évidence des plus indiscutable. Puis elle reporta de nouveau son attention sur les quelques livres disposés tout autour d’elle, et ses yeux s’écarquillèrent tandis qu’un ‘’Ooohh...’’ généreux et sonore s’échappa de ses lèvres fines et tendrement rosés...

‘’Tu as vu Sol.. ? Je ne sais pas qui s’occupent de cet endroit en vrai, mais il mélange Alice aux pays de merveilles avec un livre qui s’appelle... Hum... ‘Conscience de l’imaginaire dans l’abstraction du réel...’ Cela à l’air très compliqué, mais si je ne comprend pas tout, je sais au moins que ce n’est pas à ranger avec Alice au pays des merveilles...’’

Quelles étaient les critères de rangement d’une ombre.. ? Ma foi, ce serait la une bien intéressante interrogation à poser aux principales intéressées... Si tant es que Anthea accepte l’idée qu’un monstre vienne chez les humains pour s’occuper des livres... C’était forcément un monstres, puisque Soledad le lui avait dit... Toute entière à sa constatation du désordre évident dans lequel était plongé la bibliothèque, Anthea n’écouta que d’une oreille distraite Soledad lui expliquer pourquoi les gens avaient laisser leur affaires ici... Pour les autres.. ? C’était ma foi bien généreux de leur part... Toutefois, la jeune femme marqua un point... Les gens qui repartaient avaient sûrement de bien plus jolis affaires chez eux, que ceux qu’il y avait ici... Pourtant, la fillette le trouvait bien mignon ce pull à col roulé que Sol lui avait ramené... Elle, en tout cas, ne l’aurait pas laissé ici... Puis, Anthea se détacha des livres lorsque la jeune femme lui dit qu’elle devait lui parler plus précisément... Le genre de phrase qui, pour la fillette, sonnait comme un signal à consacrer toute son attention afin e savoir avec exactitude ce que Soledad voulait lui dire, pour ne pas la faire se répéter... Ceci, étant un flagrant manque d’intérêt qui ne plaisait généralement pas aux adultes. Anthea revint alors tout prêt de Soledad avec l’exemplaire d’Alice au pays des merveilles en édition visiblement ancienne, et lui dit dans un sourire...

‘’Vas-y Sol, je t’écoute... Qu’est-ce que tu veux me dire sur ces gens.. ? Qu’ils vont revenir un jour, c’est ça.. ? Pourquoi ils reviendrait dis moi.. ?’’

Logique... Encore et toujours logique, tel était le credo de Anthea...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rage
Furie d'Amour - adore les petits moustiques
avatar

Nombre de messages : 440
Temps passé à Hollow Dream : Un peu plus de deux ans
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Reconversion touristique   Dim 14 Oct - 23:58

La comparaison n'était sans doute pas la meilleure, mais la vision d'Anthea restait juste. C'était aussi comme faisaient les chiens de traineaux qui dormaient dans des trous creusés dans la neige, ou comme les peuples de l'Antartique créaient les igloos. Dans l'ensemble le concepte restait le même: enmpêcher la chaleur de fuir trop rapidement. Soledad n'eut pas à lui demander d'où elle tenait une information pareille, la réponse vint d'elle-même. Anthea avait sans doute des manières très enfantines, mais elle possédait contre toute attente une culture que beaucoup d''enfants ne devaient pas posséder à cet âge. D'ailleurs quel âge avait exactment la fillette? Il lui faudrait le demander. Quoique le système de rangement fut un peu aprticulier, Soledad préférait de loin ne pas y toucher. Après tout il devait y avoir une raison valable au classement aussi farfelu soit-il. Du moins il y avait une part du bon sens, surtout si le bibliothécaire était en train d'effectuer une analyse nettement plus poussée du conte d'Alice.

"Non, je ne me moques pas de toi, les Ombres ressemblent à des fantômes, c'est une des espèces de monstres dont je t'ai parlé. Mais celui qui vit ici ne ressemble bizarrement pas beaucoup à un monstre. Il est très sympathique, peut-être que tu auras l'occasion de le rencontrer."

Mais là n'était pas vraiment la question, Soledad voulait lui parler de quelque chsoe d'important, et elle préférait qu'Anthea entende ce genre de chose de sa bouche plutôt que de la bouche d'une autre personne au sein du refuge improvisé. Pourtant sur le coup, elle ne savait pas vraiment commencer. Soledad préféra s'accroupir, ses mains posées sur ses genoux. Elle resta un instant silencieuse, le temps de chercher ses mots.

"Tu sais, beaucoup de gens sont arrivé ici, dans cet endroit. Mais malheureusement personne ne sait si quelqu'un a réussi pour le moment à s'en sortir. Tous ces vêtements sont bien souvent définitivement abandonnés, simplement parce que les gens qui les portaient sont morts."

Et ensuite comment expliquer à une fillette que des survivants allaient par-delà les blasphèmes et le respect des défunts pour récupérer ce dont ils pourraient avoir besoin? Comment lui dire que certains de ces vêtements avaient été dérobés à des cadavres? Que beaucoup d'objets ici ne reverraient jamais leur propriétaire légitime? ça restait une autre histoire.

"Et les plus pessimistes disent que tous ceux qui ne sont pas morts sont tout simplement devenus des monstres. Cet endroit est vraiment horrible, tu sais. Et il se peut que l'on te dise que jamais on ne va s'en sortir. Mais il ne faut surtout pas croire se genre de chose. Parce que si tu y crois, c'est comme si tu renonçais à vivre. Tu comprends?"

Et indirectement mourrir et sombre soit dans la rage, soit dans le désespoir. Il ne fallait surtout pas qu'Anthea puisse accepter l'un ou l'autre, sinon elle serait perdue, et ça, Soledad ne pouvait pas l'accepter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthea Glen'finnen
Innocente égarée - syndrome du moustique en pleine nuit
avatar

Nombre de messages : 710
Temps passé à Hollow Dream : Plus d'un an déjà... On fait une fête d'anniversaire..?
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Reconversion touristique   Mar 16 Oct - 16:34

La tête de la fillette effectua un ballet de va-et-vient énergique de gauche à droite et de droite à gauche, en un signe ouvertement négateurs tout en étranglant presque le malheureux Griffin qui, décidément, avait bien des malheurs depuis son arrivée à Hollow Dream…

‘’Je ne veux pas qu’un monstre s’approche de moi Sol, tu m’as dit que je devais faire attention aux monstres, parce qu’ils n’étaient pas gentils… Tu m’as promis de ne pas les laisser me faire du mal…’’

Dit-elle, le regard tremblant et légèrement scintillant d’une humidité pas encore présente, mais prête à jaillir à la moindre étincelle. Soledad l’avait bien mise en garde contre les monstres, et voilà que maintenant elle lui disait qu’il y avait un monstre gentil… Non, non et non… Un monstre, ce n’était pas gentil, un monstre c’était vilain et effrayant… Pourquoi, est-ce que Sol lui disait-elle une chose pareille.. ? Anthea n’avait pourtant pas été désobéissante avec elle.. ? Peut-être… Peut-être, que la jeune femme ne l’aimait plus.. ? Peut-être, en avait-elle déjà assez de s’occuper d’elle.. ? Cette sinistre pensée chagrina Anthea, qui pourtant se retint de déverser un torrent de larmes. Après tout, et même si c’était la ces, Soledad ne l’avait pas encore ouvertement rejeter, ce qui laissait encore une chance à la fillette de retenir la sud-américaine auprès d’elle… Et la première chose à faire, hé bien c’était de ne pas se mettre à pleurer comme un petit bébé… Alors, courageusement, Anthe renifla brièvement afin de faire refluer ses larmes en équilibre au bords des yeux et, pleine de volonté, elle sourit à Soledad en se rapprochant d’elle tandis qu’elle s’agenouillait afin de se mettre à sa hauteur.

Curieusement, la jeune femme ne disait pas un mot… Anthea s’en inquiéta quelque peu à vrai dire, craignant la violence de l’émergence d’un rejet ouvertement affiché à son égard. Pourtant, elle garda bravement son sourire doux envers la jeune femme, en dépit de sa grande crainte intérieure de se voir brutalement abandonnée par celle-ci. Mais une fois de plus, Soledad déconcerta la fillette par ses propos étranges… Alors comme ça, les gens n’étaient peut-être pas reparti chez eux.. ? Ils étaient morts, et… Mais… Un instant… Anthea réfléchi alors à une déconcertante vitesse devant cette nouvelle des plus étonnante. Si les gens étaient morts, et que leurs vêtements étaient là, alors… Cela voulait dire qu’ils avaient été enterrés tout nu.. ? Cette réflexion, certes toute personnelle, laissa la fillette terriblement dubitative. En effet, jamais elle n’avait entendu dire que l’on enterrait les gens sans leurs vêtements, sa mère lui avait dit que c’était une question de respect, qu’il fallait toujours qu’ils mettent leurs plus jolis habit afin de faire ‘’LE’’ grand voyage…
Une autre évidence sauta alors aux yeux de Anthea, qui réalisa alors qu’elle portaient elle-même les vêtements d’une petite fille décédé. Cette seule idée l’horrifia au plus haut point, se disant en elle-même que c’était très mal de porter les vêtements d’une personne morte… Que c’était lui manquer de respect, et la fillette, elle, se faisait un point d’honneur à respecter les autres, furent-ils décédés. C’est pourquoi, tandis que Soledad continuait de lui parler, Anthea déposa Griffin sur une table toute proche et s’acharna durant plusieurs secondes à ôter ce satané pull à col roulé qu’elle avait eu tant de mal à enfiler. Heureusement, elle y parvint assez rapidement et après avoir repris la soyeuse peluche afin de la presser très fortement contre sa poitrine généreusement naissante et désormais nue, elle déposa le pull sur une table proche avant de se précipiter au cou de la jeune femme…

‘’J’ai confiance en toi Sol…’’
lui dit-elle alors joue contre joue ‘’Tu m’as promis que nous partirions d’ici et je te crois… Mais je ne peux pas porter les vêtements d’une personne morte, c’est mal… Je préfère remettre mes vêtements, même si j’ai froid…’’

Conclu-t-elle, en commençant à grelotter tandis que le haut de son corps nue s’hérissait , lentement mais sûrement, de ce frisson insidieux qui avait déjà failli lui arracher la vie quelques heures plus tôt au pied de cet arbre qui avait failli devenir son tombeau…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rage
Furie d'Amour - adore les petits moustiques
avatar

Nombre de messages : 440
Temps passé à Hollow Dream : Un peu plus de deux ans
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Reconversion touristique   Mer 17 Oct - 21:04

Oui, peut-être avait-elle été un peu trop... Limitée dans ses explications. oui, effectivement les ombres et les chimères étaient des monstres qu'il fallait éviter, même s'il pouvait y avoir une exception. De là à dire que Soren avait été un monstre... Il lui avait fait du mal, mais avec son consentement, pour lui permettre ensuite de vivre. Après tout c'était en un sens la protéger, non? Il ne pouvait donc aps être foncièrement mauvais.

"Disons qu'il faut t'en méfier, mais celui-là ne tue pas. Pour se nourrir, il fait peur aux gens, des petites frayeurs pas toujours très agréables. Mais comme il ne fait pas vraiment de mal, on le laisse rester ici. Il n'est pas dangereux, mais tu as raison, il vaut mieux t'en méfier, par sécurité."

Mais ce n'était qu'un détail après tout. Ce que Soledad lui avait révélé était sans doute bien pire encore qu'une histoire de fantôme hantant les archives d'une bibliothèque. Le calme étonnant de la fillette précédant ses paroles était surprenant. Se créait-elle des nerfs d'acier au contact de cet environnement glacial? Ou alors peut-être n'avait-elle pas la moindre idée de ce que Soledad allait lui lancer à la figure comme sinitres paroles. Le mal était fait pourtant, et la réaction d'Anthea parut quelque peu excessive à Soledad. Pourtant ce n'était pas illogique du tout, surtout pour des personnes ayant grandi dans le respect de la mort, ou dans une quelconque foi religieuse.

Cependant elle ne repoussa pas la fillette et reserra même ses bras autour d'elle. Quelle folie d'enlever ce pull! Elle allait attrapper la mort comme ça! C'était inconcevable. Prenant Anthea par les épaules, elle l'écarta un instant d'elle, pour la regarder droit dans les yeux.


"Je sais que ce n'est pas facile, mais il le faut pourtant, Anthea. Si je devais mourir, je préférerai qu'on garde mes affaire. Une fois morts, les gens n'ont plus besoin de ce genre de chose. Tandis que ceux qui vivent en ont besoin pour espérer s'en sortir, tu comprends?"

Hélas c'était cruel, sans respect, immoral, ou tout et n'importe quoi d'autre finalement, mais il fallait faire la part des choses. Soit rester respectueux et mourir, soit oublier la morale et mettre toutes les chances de son côté pour survivre. Mais comment faire comprendre ce genre de chose à une petite fille?

"Tu sais, dans un endroit comme celui-là, il faut faire des choix souvent injustes. Mais si on veut vivre, il faut mettre toutes les chances de notre côté, tu comprends?"

Ses mains frictionnaient avec douceur les bras exposés de la fillette qui devaient commencer à se refroidir avec la température ambiante. Elle ne la forçait pas à remettre le pull, cet acte devait venir de lui-même. Maintenant si Anthea refusait obstinément, il lui faudrait trouver autre chose. Peut-être Soledad pouvait confectionner quelque chose de chaud avec ce qu'elle avait elle-même rapporté ici? Seulement son uniforme déchiré ne faisait pas vraiment une bonne matière première.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthea Glen'finnen
Innocente égarée - syndrome du moustique en pleine nuit
avatar

Nombre de messages : 710
Temps passé à Hollow Dream : Plus d'un an déjà... On fait une fête d'anniversaire..?
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Reconversion touristique   Sam 20 Oct - 18:57

Bien qu’elle comprenait les propos de Soledad, Anthea ne pouvait se résoudre à accepter cet état de fait. La fillette était certes gentille et plus que obéissante, mais en même temps pointait en elle des avis et des certitudes que sa nature de préadolescente en éveil exacerbait, notamment de par le fait de la rébellion naissante, inhérente à cet âge qui était le sien. Inconsciemment, Anthea luttait contre cette dernière. Sa nature quémandeuse ne lui autorisait pas vraiment le droit de se montrer opposée à ce qu’elle considérait comme son ordre établi, mais paradoxalement, et sans doute était-ce là un des plus grand conflit de la fillette, elle brûlait de ce sentiment d’affirmation qui sommeillait en elle comme la lave sommeillait au cœur de la Terre nourricière.

Et justement, les paroles de Soledad mettait en évidence cette contradiction qui, jusqu’ici, avait su rester en arrière-plan. Allait-elle aller à l’encontre de la jeune femme au risque de se la mettre à dos, ou bien ferait-elle ce qu’il fallait pour qu’elle lui garde toute son attention et son amour.. ? Car d’amour Anthea ne doutait pas un seul instant que la sud-américaine en ait à son égard… Comment pourrait-il en être autrement d’ailleurs, car selon Anthea il ne pouvait y avoir d’attachement envers quiconque sans ce sentiment d’amour qui lui était tellement nécessaire. Finalement, mais cela était-il réellement une surprise, la fillette s’inclina… Après tout, son existence entière se basait sur des compromis de toute sortes, afin d’arriver à ses fins innocemment inavouable, alors un de plus… Mais cela ne changeait rien à ce qu’elle pensait…

‘’D’accord Sol… Mais c’est mal… C’est très mal…’’


Répondit-elle, tout en laissant Griffin entre les bras de Soledad avant de se diriger vers le pull que la fillette avait laisser sur une table toute proche. De nouveau, elle s’en empara et le fit glisser avec lenteur le long de sa poitrine. Enfiler ce fichu col roulé fut, une fois de plus, difficile, mais ce fut toutefois une difficulté moindre que la première fois. Sans doute, du au fait que le vêtement de laine avait quelque peu pris mémoire de la corpulence de la fillette. Anthea soupira, et puis finalement elle revint vers Soledad avec une mine mi-figue, mi-raisin. Cela ne lui plaisait pas vraiment de faire ainsi fi de ses convictions établie selon les critères de sa mère, mais Anthea était une fillette au sens logique des plus poussé, et cette même logique lui intimait que pour continuer à bénéficier de l’attention de la jeune femme, elle se devait de se plier à ses désiderata… Furent-ils dérangeants pour la fillette qui, cela dit, s’adapterait une fois de plus… Après tout, l’adaptation était quasiment sa seconde nature lorsque l’on y songeait…

Une fois de nouveau devant Soledad, Anthea leva timidement les yeux en direction de la jeune femme et lui dit d’une petite voix hésitante…

‘’Je ferais tout ce que tu veux Sol… Mais… Promet moi de ne jamais mourir, tu m’entends.. ? Je ne veux pas rester toute seule, pas dans cet endroit effrayant… Promet-moi Sol… D’accord.. ?’’

Assurément, et sans doute ne l’avait-elle pas voulu ainsi, la sud-américaine avait trouver les mot justes pour que Anthea lui obéisse en tous points. La peur… C’était là un moyen de pression des plus efficaces, même lorsque ce n’était pas le but premier que l’on recherchait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rage
Furie d'Amour - adore les petits moustiques
avatar

Nombre de messages : 440
Temps passé à Hollow Dream : Un peu plus de deux ans
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Reconversion touristique   Mer 24 Oct - 1:25

Elle y était forcée... C'était la seule chose dont Soledad était certaine. Anthea n'aurait que peu de possibilité de suivre la morale ou la bonne conscience. Forcer ainsi une enfant à affronter l'ignominie d'une réalité trop injuste était cruel, mais inévitable. Si seulement l'hiver n'était pas venu... A nouveau des reproches pointèrent le bout de leur nez dans le coeur de la sud-américaine. Des reproches contre des survivants qui ont aveuglément suivi de fausses pistes, qui ont tout sacrifié inutilement en croyant se sauver. Des reproches envers elle-même qui n'avait rien fait pour s'opposer à quoique ce soit, à qui que ce soit, et qui à présent imposait de manière détournée des choix à la même manière dont on lui avait imposé ce maudit hiver.

"Est-ce si mal de simplement vouloir vivre, Anthea?

La fillette remis simplement le pull, mais jamais plus elle n'aurait d'innocente considération vestimentaires à présent. Au moins elle savait... C'était une bien maigre consolation, mais Soledad s'en serait nettement plus voulu si elle n'avait rien dit, si elle envoyait des illusions à une petite demoiselle qui risquait ensuite de se faire démoraliser par quelqu'un d'autre. L'espoir ne doit-il pas être préserver? Moins de mauvaises surprises il y aurait, et mieux Anthea serait armée pour faire face à ce qui l'attendait.

Les dernières paroles de la fillette lui firent l'effet d'une bombe. Lui obéire en échange de ce genre de promesse? Jamais il ne devait y avoir trop de compromis. L'aide était un devoir, pas un achat au rabais. Soledad se rapprocha d'Anthea pour venir l'entourer de ses bras, la serrer contre elle. Elle ignorait si c'était utile, mais quand elle était triste ou inquiète, sa mère faisait toujours ce rituel si simple et pourtant tellement efficace.


"Même la mort ne m'éloignera pas de toi. Mais soit rassurée, je n'ai vraiment pas l'intention de mourir. On va s'en sortir toutes les deux, d'accord?"

Il ne devait pas y avoir de peur, ni trop d'illusions. S'en sortir, Soledad y comptait bien. Aussi sûrement qu'elle avait tenu toutes ses promesses jusqu'à présent. Anthea n'y ferait pas exception.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthea Glen'finnen
Innocente égarée - syndrome du moustique en pleine nuit
avatar

Nombre de messages : 710
Temps passé à Hollow Dream : Plus d'un an déjà... On fait une fête d'anniversaire..?
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Reconversion touristique   Ven 26 Oct - 18:35

Anthea hocha silencieusement la tête qui, posé au creux du cou de Soledad, frotta ce dernier du satin caressant de sa peau encore habité de ce délicieux parfum d’enfance.

‘’D’accord Sol…’’ répondit-elle un peu tristement…

La fillette n’entoura pas la jeune femme de ses bras, préférant égoïstement se laisser envelopper par la tendresse que celle-ci lui prodiguait avec tant de générosité. Elle le savait depuis plusieurs heures maintenant, mais là Anthea en était sur… Soledad était celle dont elle voulait toute l’attention et toute la tendresse qu’elle pourrait lui donner. Elle était-celle pour qui elle ferait tout, afin de ne jamais la décevoir… Elle voulait qu’elle porte les vêtements de personnes décédées.. ? C’était mal, c’était même très mal, mais si cela faisait plaisir à la sud-américaine, Anthea serait prête à aller elle-même retirer les vêtements des cadavres si la jeune femme le lui demandait. Toutefois, elle espérait bien qu’elle ne lui demande jamais de faire une chose aussi horrible, de cela aussi elle en était certaine…

Lorsque Sol lui avait demandé si c’était mal de vouloir vivre, la fillette n’avait pas vraiment su quoi répondre… Vivre, c’était forcément bien, puisque c’était une chose naturelle. Mais prendre les affaires d’une personnes, même morte, c’était toujours aussi mal, de cela elle n’en démordrait certes pas. Cet antagonisme troublait énormément la fillette, qui jusqu’ici n’avait pas eu à se poser ce genre de questions. Si elle voulait des vêtements, elle demandait à sa mère de bien vouloir lui acheter, tout simplement. Anthea comprenait bien les propos de Soledad et leur logique implacable… Mais pour la fillette qui avait toujours vécu dans un chaleureux cocon protecteur au sein duquel le monde extérieur et sa cruauté n’avait encore jamais réellement pénétrer, c’était littéralement un choc des cultures. Anthea, toujours collée à la chaleureuse présence de Soledad, dit dans un soupir étouffé…

‘’Je me sens tellement perdue Sol… Je ne sais pas quoi faire… Mais dis-moi ce que toi tu veux que je fasse, et je t’obérai, c’est promis… Je ferai tout ce que tu me demandera, sans discuter…’’

Une promesse qui, pour qui connaissait la fillette, n’avait nul besoin de preuve…Certes, Anthea n’était pas la plus facile des petites filles, elle le savait. Elle n’était pas même la plus gentille en dépit des apparences, cela aussi elle le savait… Mais ce qu’elle savait aussi sûrement, c’était qu’elle ne mentirait jamais à Soledad qui était comme sa propre mère dorénavant… Et pour sa mère, la fillette était prête à tout faire et tout accepter…

‘’Je t’aime beaucoup Sol…’’


Murmura-t-elle finalement au creux de l’oreille de la jeune femme, comme si c’était là un bien grand secret qu’elle ne voulait partager avec personne d’autre que la sud-américaine…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rage
Furie d'Amour - adore les petits moustiques
avatar

Nombre de messages : 440
Temps passé à Hollow Dream : Un peu plus de deux ans
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Reconversion touristique   Ven 2 Nov - 2:33

C'était comme si finalement Soledad condamnait Anthea. Quelle horrible sensation que celle de se voir devenir le bourreau quand on ne veut que le bien de quelqu'un, n'est-ce pas? Pourtant elle n'avait pas le choix, si elle voulait tenir sa promesse. En un sens, Soledad était décidément bien égoïste. Trop même. Mais n'était-ce pas pour le bien de la fillette? Encore que la notion de bien devrait être révisée. En effet, détrousser des cadavres n'a rien de bien, surtout quand il faut ensuite les enterrer rapidement et sans les cérémonies complètes qui se prêtent à ce genre de situation. N'était-ce pas monstrueux d'imaginer qu'une autre petite fille avait porté ce pull et que le sang qu'elle y avait laissé était peut-être le dernier qu'elle avait perdu avant de mourir? N'était-ce pas cruel de bafouer les bonnes moeurs en enterrant le corps sans vie et sans réelle protection d'une enfant qui n'y était très certainement pour rien dans sa fin très certainement tragique? Ce genre de pensées, Soledad les avaient toutes effaccées de ses pensées. Moins de remords elle aurait, et mieux elle pourrait aller de l'avant. Alors elle ne devait rien abandonner en arrière, sauf peut-être ses convictions sur ce qui est bien et ce qui ne l'est pas.

Les bras de la sud-américaine se resserrèrent sensiblement sur le corps d'Anthea. Comment pourrait-elle lui faire adopter son point de vue? Comprendre était une chose, accepter en était une autre. Et quand bien même il était surprenant encore aujourd'hui de voir une fillette aussi jeune épargnée par les mauvaises choses de la vie, il faudrait bien tôt ou tard lui faire quitter définitivement son petit nuage loin de la terre cruelle et sauvage pour affronter les réalités du monde, et celles encore plus affreuses d'Hollow Dream.


"Je ne veux qu'une chose, Anthea, c'est que nous partions d'ici, et en attendant de pouvoir le faire, que tu te sente le mieux possible. C'est horrible à dire, mais dans cet endroit il y a beaucoup trop de mauvaises choses pour qu'on puisse tous être juste dans ce qu'on fait, tu comprends? On ne peut pas faire tout bien, il faut faire des choix, et souvent ils sont cruels et difficiles."

Et encore, là on ne parlait que de vêtements. Mais dans le cas où une maladie frapperait le faible refuge humain, il faudrait aussi faire un choix. Il n'y aurait sans doute pas assez de matériel médicale pour sauver tout le monde. Comment faire quand il faut choisir qui doit vivre ou mourir? Soledad a parfois eu à faire ce genre de choix, et jamais sans doute pourra-t-elle être assez mûre pour le faire sans regrets ni arrières pensées. Alors comment ensuite faire comprendre ces notions à une fillette aussi innocente qu'Anthea?

"Je ne veux pas te forcer à faire quoi que ce soit, mais ici je voudrais, si tu le peux, que tu ne pense qu'à toi. Si tu as besoin de quelque chose, prend-le. S'il te manque quelque chose, demande-le. Ne laisse personne te prendre ce qu'il te faut. Ne partage que si tu le peux. Sinon garde tout pour toi. Plus que n'importe qui ici tu es exposée au danger. Les adultes se montrent souvent dangereux quand il s'agit de leur vie, plus ici que n'importe où ailleurs."

Son étreinte se désserra, elle relâcha enfin Anthea. Sans doute ses paroles n'avaient pas beaucoup de sens pour la fillette, mais l'essentiel était là. Anthea devra bien tôt ou tard se montrer égoïste si elle veut vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthea Glen'finnen
Innocente égarée - syndrome du moustique en pleine nuit
avatar

Nombre de messages : 710
Temps passé à Hollow Dream : Plus d'un an déjà... On fait une fête d'anniversaire..?
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Reconversion touristique   Ven 2 Nov - 13:55

Après que Soledad se soit retiré de son étreinte avec Anthea, celle-ci demeura immobile en serrant fortement Griffin contre sa poitrine, tout en gardant la tête basse et en faisant une moue triste. Bien sur, elle comprenait les paroles de la jeune femme, elle les comprenait même très bien… Mais entre comprendre et accepter, il y avait parfois un tel écart… En résumé, la sud-américaine lui demandait de bafouer toutes les choses qu’il lui avait été inculqué. Ne penser qu’à soit, ne pas partager… prendre, sans penser aux autres… Hormis sa dépendance quasi maladive envers les gens, la fillette n’était pourtant pas d’une nature égoïste. Elle partageait volontiers ce qu’elle avait, s’oubliant même parfois elle-même. Il était vrai, que dans ces cas-là il lui suffisait alors de rentrer chez elle et de soit se servir, soit de demander à sa mère ce qu’il lui manquait. Mais Anthea comprenait bien, en dépit de ses réticences, ce cela ne serait pas le cas ici. Elle ignorait encore précisément ou elle avait atterrit, tant la notion de lieu ne signifiait en fin de compte que peu de chose avec un monde aussi étrange que celui-ci. Mais ce qu’elle savait, et ce que Soledad lui avait parfaitement bien expliqué, c’était qu’elle n’était plus dans son monde… Son petit monde douillet, ou sa mère la protégeait de tout ce qui pourrait lui faire du mal. Finalement, Anthea hocha tristement la tête de haut en bas en un signe d’acquiescement aux demande de la jeune femme…

‘’D’accord Sol…’’ dit-elle alors d’une petite voix timide ‘’Si c’est ce que tu veux, je serais égoïste…’’

Douloureuse paroles que celles-ci, dans la bouche d’une enfant. D’autant plus, que tout cela avait été prononcé sans entrain, presque par résignation. Bien sur, Anthea s’y tiendrait à cette promesse, elle l’avait dite, et elle n’était pas une petite fille à se renier… Mais le soupir qui s’en suivit témoigna bien du douloureux sentiment que cette promesse procura à Anthea.

‘’Mais pas avec toi, ça je le refuse…’’ ajouta-t-elle encore en relevant son regard sombre mais déterminé vers Soledad.

En effet, même pour la fillette il y avait des limites à ne pas dépasser, quoi qu’en dise la jeune femme. Anthea voulait bien accepter d’être un affreux monstre d’égoïsme, mais en aucun cas elle appliquerait ce traitement à celle qui représentait tout à ses yeux dans cet endroit sordide et malsain. Puis, elle lui fit une autre promesse, peut-être moins désiré par la jeune femme celle-ci…

‘’Je te promets aussi de me méfier de tous les autres, et de ne jamais croire ce qu’ils me diront sans preuves. Ils ne savent pas à qui ils ont affaire tu sais…’’

Affirma Anthea, avec un aplomb sans faille dans la voix, ou le ton empli de tristesse se mêlait à une résolution ouvertement ferme. Une chose était certaine avec la fillette, il n’y avait que très rarement de juste milieu. Ou elle acceptait tout, ou elle n’acceptait rien. Après tout, n’était-ce pas Soledad elle-même qui venait de lui dire que les adultes de cet endroit pouvaient se révéler des plus dangereux.. ? La fillette comprenait assez vite, et le message de la sud-américaine avait été on ne peux plus clair… Anthea ne devait compter sur personne, en dehors de elle-même et de la jeune femme…

Une leçon bien comprise, et rapidement assimilée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rage
Furie d'Amour - adore les petits moustiques
avatar

Nombre de messages : 440
Temps passé à Hollow Dream : Un peu plus de deux ans
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Reconversion touristique   Mar 6 Nov - 0:54

Pour ce qu'elle en avait vu jusqu'à maintenant, Anthea était douce et gentille. Trop certainement pour survivre sans soutien parmis d'autres personnes qui elles aussi voulaiet vivre. Souvent l'entraide est effacées au profits de l'individualité. Certains n'allaient-ils pas jusqu'à se battre pour savoir qui aura le droit de porter une arme? Il y avait tant de possibilité, tant de mauvais scénario que seule, Anthea aurait de la peine à se débrouiller, à moins de trouver quelqu'un qui veille sur elle. L'égoïsme peut et doit devenir une arme, dans certains cas, comme ceux où la force ne suffit pas. Le ton de la fillette n'avait hélas pas grand chose de convaincant. Pour le moment elle ne devait pas en voir l'utilité. Après tout pourquoi du jour au lendemand devait-on changer de caractère? Pourquoi devait-on se montrer subitement méchant? Non, ce n'était pas de la méchanceté, juste une possibilité supplémentaire de simplement vivre. Anthea le réalisera peut-être avec le temps, même si Soledad espérait sincèrement que ses conseils n'auraient jamais besoin d'être appliqués.

Mais que répondre face à l'air déterminé de la fillette? Pas avec Soledad? Bien sûr que si, elle le devrait. Soledad pouvait très bien en venir à oublier ce qui est important, elle pouvait commettre des erreurs, personne n'est à l'abri d'un mauvais comportement après tout. Mais face à cet air décidé, elle n'avait pas le coeur à lancer une contradiction. Un sourire quelque peu mélancolique apparu l'espace d'un instant sur le visage de Soledad. Mieux valait pour l'instant laisser assez de stabilité à Anthea, le temps qu'elle trouve d'autres choses ou d'autres personnes auquelles se raccrocher, le temps qu'elle ait un autre appui pour pouvoir remettre le premier en question.


"Oh, je sais que tu es une demoiselle très perspicace et très intelligente. Tu as raison, il faut toujours douter un peu, rien n'est jamais entièrement blanc ou noir."

Soledad se redressa calmement. Au moins elle était certaine de ses paroles. Anthea avait une capacité de réflexion supérieure aux enfants de son âge, du moins supérieure aux enfants que Soledad avait pu connaître jusque-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthea Glen'finnen
Innocente égarée - syndrome du moustique en pleine nuit
avatar

Nombre de messages : 710
Temps passé à Hollow Dream : Plus d'un an déjà... On fait une fête d'anniversaire..?
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Reconversion touristique   Mer 7 Nov - 14:49

Anthea approuva fermement de la tête, au propos de Soledad… Il était vrai que le monde n’était tout rose, la fillette le savait parfaitement en dépit de ce que son comportement pouvait laisser imaginer. Après tout, même si sa mère la protégeait du mieux qu’elle pouvait des horreurs du monde, Anthea allait à l’école, regardait la télévision, se promenait sur Internet… en dépit de son attitude quelque peu enfantine, Anthea ne portait nullement d’œillères. Simplement, elle n’aimait pas et n’acceptait que très difficilement cette réalité triste qui était celle de l’humanité. Si cela ne tenait qu’à elle, tout le monde serait heureux, mangerait à sa faim, aurait un toit… L’humanité vivrait dans la paix et l’harmonie, et tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes… Mais sans doute, était-ce là la vision utopique d’une fillette naïvement idéaliste… Anthea regarda Soledad avec un regard légèrement plus lumineux, et un sourire timide réapparut sur ses lèvres…

‘’Tu verras…’’ lui dit-elle en déposant sa petite main vierge sur son épaule ‘’On va s’en sortir Sol, je te le promet…’’

Si cela ce n’était pas le monde à l’envers… Voilà que c’était la fillette qui se mettait à rassurer la jeune femme. Ce qui prouvait bien que même si Anthea réclamait beaucoup des gens à qui elle s’attachait avec une véhémence quasi maladive, elle n’en était pas pour autant aussi égoïste que son comportement pouvait le laisser supposer. Elle aussi prenait soin des autres après tout, et dans le cas présent, c’était de sa Sol qu’elle prenait soin… Même si cela pouvait paraître terriblement risible, vu l’évidente absence de moyen de défense qu’elle possédait dans ce monde en dehors du monde. Etait-ce de la foi.. ? Peut-être bien… Mais pour la fillette, c’était tout simplement naturel de prendre soin de celle qui prenait soin de sa petite personne.

‘’Griffin et moi on fera tout ce qu’on pourra pour t’aider et te protéger Sol, tu peux compter sur nous…’’

Ajouta-t-elle, avec un aplomb plutôt déconcertant, tout en continuant de serrer tendrement sa peluche contre sa poitrine. C’était peut-être cela la plus grande force de Anthea en fin de compte… Ne douter de rien… Qui sait si, dans un monde onirique comme Hollow Dream, et avec une telle confiance, Anthea ne pourrait pas réellement déplacer des montagnes.. ?

Son innocence était sans doute son plus grand talon d’Achille, mais en même temps elle était aussi sûrement son plus précieux atout…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rage
Furie d'Amour - adore les petits moustiques
avatar

Nombre de messages : 440
Temps passé à Hollow Dream : Un peu plus de deux ans
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Reconversion touristique   Jeu 8 Nov - 21:50

Pour un peu, Soleadad aurait pousser un cri du genre "aaaah, trop chou!!" en serrant subitement Anthea contre elle. Tant de courage dans une si petite fille... Un vrai miracle! Mais ce qui était surprenant par dessus tout c'était la conviction que la fillette plaçait dans chacun de ses mots. Une bouffée de fraicheur et de bravoure! Face à ça, comment Soledad pouvait oser douter d'une réussite? Un sourire nettement plus sincère et lumineux éclaira le visage de la sud américaine. Anthea n'était ni dégoûtée ni démoralisée tant par les révélations que par les coneils, et pourtant, elle aurait eu de quoi en vouloir à Sol. Mais non, aucun reproche, juste une nouvelle force relancée, comme si rien finalement ne pourrait abattre Anthea.

Dire qu'elle devait veiller sur elle et que c'était la fillette qui se mettait à la rassurer. Certes, une petite demoiselle armée d'une peluche ne créait pas vraiment une protection infaillible, mais c'était un commencement suffisant pour relancer les motivation d'une Soledad régulièrement incertaine de sa réelle efficacité dans la survie du groupe humain. Plus que tout, elle avait quelque chose de supplémentaire à quoi se raccrocher. Anthea lui donnait une nouvelle arme contre le mort, bien plus qu'elle ne pouvait l'imaginer elle-même.


"Oh, je n'en doute pas. Je sais que toi et Griffin êtes très courageux."

Quoique pour la peluche, elle restait sceptique. Mais si Anthea disait que son jouet avait de l'importance sur ce plan, c'estq ue c'était vrai, tout simplement. Soledad se redressa finalement.

"Tu veux voir le reste de la bibliothèque ou tu préfère jeter un coup d'oeil ici sur les livres qu'il y a?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthea Glen'finnen
Innocente égarée - syndrome du moustique en pleine nuit
avatar

Nombre de messages : 710
Temps passé à Hollow Dream : Plus d'un an déjà... On fait une fête d'anniversaire..?
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Reconversion touristique   Ven 9 Nov - 1:11

Un insouciant sourire facétieux se dessina sur les lèvres délicates de la courageuse petite fille qui décidément, était tout aussi pleine de contradictions que de réelles et agréable surprise…

‘’Je veux tout visiter de fond en comble !’’

Dit-elle alors à Soledad, avec tout l’enthousiasme et l’insouciance que son âge lui permettait. Bien évidemment, Elle n’oubliait pas pour autant les paroles sinistres et quelques peu cruelles de la jeune femme, mais la situation était ce qu’elle était… Alors en quoi ressasser tout toutes ces vilaines choses les arrangeraient-elles.. ?

Pragmatique était Anthea, trop peut-être… Cela pouvait sans doute parfois la faire passer pour une bien étrange enfant, que certains regardaient certainement avec un œil quelque peu inquiet. Pourtant, la petite fille était tout ce qu’il y avait de plus normal… Tout au moins, le plus normal qui lui fut possible étant donné sa nature tellement particulière…. Peu après l’aveu de sa dévorante envie de tout connaître du refuge humain et de ses moindres recoins, Anthea glissa délicatement sa petite main innocente dans celle de Soledad, et se mit à tirer celle-ci avec empressement afin qu’elle continue de lui faire visiter le restant de la bibliothèque, avant de s’attaquer au reste du bâtiment. Qui aurait cru, devant tant de vigueur retrouvé, que la fillette était encore au porte de la mort il y avait moins de deux heurs de cela.. ? Peut-être, était-ce là le pouvoir de l’enfance que les adultes leur enviait bien souvent en secret… Pouvoir oublier ce qui était mauvais, afin de se consacrer pleinement au meilleur… Et pour Anthea, le meilleur c’était d’être avec Soledad, tout simplement…

Dans son empressement enthousiasme, la petite fille se mit à rêver à des châteaux en Espagne…

‘’Tu sais quoi Sol.. ? Quand je serais vraiment guéri, et si il y a encore de la neige, on ira faire un bonhomme de neige, un énoooorme même…’’

Si il y a encore de la neige…Pour quiconque se trouvant à Hollow Dream depuis quelques temps déjà, cette simple phrase aurait pu paraître des plus stupide… Tandis que pour Anthea qui ignorait encore précisément la nature de cette hiver qu’elle s’imaginait sans doute naturel, elle n’était que l’affirmation de son désir de partager un moments de plaisir et d’insouciance avec la jeune femme qui, quoi qu’elle puisse lui dire, ne parviendrait sans doute jamais à la démoraliser…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rage
Furie d'Amour - adore les petits moustiques
avatar

Nombre de messages : 440
Temps passé à Hollow Dream : Un peu plus de deux ans
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Reconversion touristique   Ven 30 Nov - 22:57

Rien ne pouvait décidément entamer l'enthousiasme de la petite Anthea. Déjà elle la prenait par la main, relançant par sa motivation la visite du refuge humain. Cette petite débordait de vie, à croire que jamais Soledad ne lui avait parlé de mort, de vêtements à rependre, d'égoïsme, de sadisme, de monstres et toutes ces jolies choses qui normalement rendent un enfant effrayé et hésitant. D'où Anthea pouvait-elle tirer une telle énergie? Cet engouement lui paraissait presque irréel, improbable, étrange. Quelque chose qui n'était pas humain, ou du moins pas adulte. Non, elle n'y connaissait pas grand chose aux enfants, mais il était assez peu commun de se montrer aussi vivant quand on ne parle que de mort. Ce simple geste pourtant, cette simple main attrapant la sienne était suffisante pour lui faire chaud au coeur, comme si finalement rien de sinistre n'était réel. Soledad ne réalisa même pas qu'elle souriait, plus que de raison, presqu'enfant à son tour face à cette soif de découverte.

"Et bien dans ce cas, on va aller voir au rez-de-chaussée, tu verras d'autres personnes comme ça!"

Si elle avait eu le choix, Sol aurait presque préféré garder cette petite Anthea rien que pour elle, lui éviter de rencontrer qui que ce soit d'autre. Elle n'avait pas vraiment confiance en ses camarades survivants, sauf une ou deux personnes peut-être, mais si peu... Tellement peu, malheureusement. Mais restée seule n'était de loin pas l'idéal pour une petite fille si sage et si avide d'apprendre et de voir. Maintenant qu'elle savait l'essentiel, et qu'elle avait accepté les conseils de Soledad, elle était prête peut-être à affronter les adultes et leurs angoisses. Soledad prit la petite bougie chancelante et revint sur ses pas, emportant avec elle sa petite Anthea.

"Dès que tu iras mieux oui. On fera des des bonhomme de neige et peut-être même un peu de luge! Mais ça dépendra du temps."

De préférence le ciel clair, et avec une Anthea en assez bonne forme pour piquer un sprint sur ordre immédiat. Maintenir un enfant enfermé était cruel, et Soledad avait bien l'intention de laisser Anthea profiter des joies de la neige, sous haute surveillance, bien entendu. Déjà qu'il y avait les chimères et les ombres, avec les bêtes en plus, il était hors de question qu'elle laisse une enfant sans surveillance dans les environs. Mais comme signalé, ça se discutera plus tard, non? Pour le moment, Soledad se contentait de mener Anthea à nouveau vers les escaliers, reposant la bougie sur le petit tabouret pour le prochain qui viendrait visiter les archives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthea Glen'finnen
Innocente égarée - syndrome du moustique en pleine nuit
avatar

Nombre de messages : 710
Temps passé à Hollow Dream : Plus d'un an déjà... On fait une fête d'anniversaire..?
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Reconversion touristique   Dim 2 Déc - 17:44

Joie… Tel était la notion qui habitait actuellement l’esprit de Anthea, tandis que Soledad l’entraînait à son tour, elle et son fidèle Griffin, en direction du rez-de-chaussée, afin de lui montrer le reste du refuge humain. En dépit des apparences, la fillette n’avait pas oublié toutes les horribles choses que la sud américaine venait de lui dire ces dernières heures… Mais Anthea était étrangement réfléchi pour son âge, et elle avait préféré opter pour une vision positive de la situation. Bien sur, elle devrait faire attention aux monstres… Et aussi, aux autres humains… Elle devrait faire des choses pas joli, joli, mais elle comprenait bien que c’était ce qu’elle se devait de faire, afin de pouvoir repartir de cette étrange endroit bientôt, comme le lui avait promis Soledad… Et elle avait un confiance absolue en la jeune femme. Mais dans une sagesse que seul les enfants étaient en mesure de posséder, Anthea avait aussi compris que penser toujours aux mauvaises choses n’était bien. Cela rendait les grandes personnes triste, de mauvaise humeur… Parfois même, très violente… Voilà pourquoi, Anthea se montrait peut-être un peu trop insouciante vis-à-vis de sa situation… Et ce qui pouvait paraître un caprice enfantin de tout connaître du refuge et du fait de s’amuser, n’était peut-être qu’une manière propre à la fillette, de s’acclimater le plus rapidement possible à un environnement hostile qui allait devoir lui devenir tristement familier.

Lorsque Soledad lui expliqua qu’elle allait rencontrer d’autres gens, Anthea eut un instant de peur qui lui traversa le cœur. Sa main se resserra encore un peu plus sur celle de la jeune femme, puis elle lui dit d’une petite voix hésitante qu’elle voulu pourtant assurée…

"Mais tu restes avec moi Sol, n’est-ce pas.. ? Tu ne vas pas me laisser avec tous ces gens.. ?"

Murmura-t-elle presque en jetant un regard inquiet à Soledad, tandis que les battements de son cœur commencèrent à résonner fortement dans sa poitrine qui se soulevait plus que de raison, donnant ainsi la dérangeante impression que Griffin respirait lui aussi. Mais de cela, la fillette en doutait fortement. Si la crainte qu’elle éprouvait n’était pas entièrement de son fait, elle fut toutefois tempérée par les propos que lui tint Soledad sur leurs futurs jeux de neige. Une alternance de peurs et de petits bonheurs, voilà sans doute ce qui attendait la fillette au cours de son séjour dans la vallée, et qui allait certainement mettre son petit cœur en émoi dans bien des états…

Dans un sourire, afin de ne pas montrer à Soledad combien était grand le perpétuel tourment intérieur qui tourbillonnait dans son petit être, finalement pas si fragile qu’elle voulait bien le laisser voir, Anthea se rapprocha subrepticement de la jeune femme tandis qu’elles remontaient l’escaliers qui allait les ramener à la seule civilisation digne de ce nom, dans ce monde étrange. Anthea le savait… Avec Soledad et Griffin à ses côté, elle pouvait tout affro,nter… Mêmes les monstres, furent ils humains ou non…

[ Arrow Rez-de-chaussée… Je te laisse m’introduire dans le dit lieu ma Sol ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rage
Furie d'Amour - adore les petits moustiques
avatar

Nombre de messages : 440
Temps passé à Hollow Dream : Un peu plus de deux ans
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Reconversion touristique   Lun 3 Déc - 1:52

[Hop! Suite ici!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reconversion touristique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reconversion touristique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Les enjeux de l’industrie touristique haïtienne
» Cap-Haïtien: ville poubelle à vocation touristique ?
» Exemple de developpement eco-touristique
» Haiti en Marche - La Minustah dans le collimateur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Dream :: BROUILLON :: Archives :: Archives RP :: Saison 2-
Sauter vers: