AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lève toi et marche! [Maryam]

Aller en bas 
AuteurMessage
Cali Sherman
Nouvel arrivant
avatar

Nombre de messages : 214
Temps passé à Hollow Dream : Quelques jours
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Lève toi et marche! [Maryam]   Jeu 16 Aoû - 21:38

Lorsque Cali reprit conscience, elle resta quelques instant les yeux fermés sans oser bouger. Elle frissonna. Il faisait froid. Des images lui vinrent à l’esprit, son père assis derrière la table du parloir qui lui souriait faussement, lui disant que tout se passait bien alors que le cocard violet qu’il avait sur l’œil lui prouvait le contraire. Puis elle se souvint d’une camionnette noire, et d’un homme cagoulé…on avait essayé de l’enlever, en pleine rue, elle s’était débattue, et avait été expulsé du véhicule en pleine course.

Elle se releva brusquement à ce souvenir.
Ses yeux s’ouvrirent, et elle resta là assise un moment à regarder autour d’elle le paysage enneigé qui s’étendait à perte de vue, attendant de se réveiller peut être.
Mais rien ne se passa.
Ses mains posées au sol pour la soutenir lui firent soudainement mal, comme si elle venait juste de retrouver des sensations et la notion de son corps. Elle les leva devant son visage, elles étaient rouges et brûlantes d’avoir trop gelées, elle souffla doucement dessus en les frottant.

*Qu’est-ce qui se passe ?*

Elle se retourna, toujours à terre, observant autour d’elle, cherchant des yeux quoi que ce soit qui pourrait lui être familier. Mais elle était au milieu de nulle part.

*Ils m’ont laissé là ?*

Oui peut être était-ce ses agresseurs qui pour la punir d’avoir trop fouiné, l’avaient kidnappé et abandonné ici, seule, peut être pensaient-ils qu’elle était morte. Mais non elle était bien vivante! Elle ne s’en était pas vraiment rendue compte mais ses dents claquaient et elle tremblait, de plus en plus fort. Il faut dire que son cache cœur à manche courte n’était pas du tout adapté à ce climat. Pourquoi à cet endroit ? C’était ridicule! Il arrivait qu’il fasse froid l’été en Irlande mais de là à neiger!

Elle pouffa. Ils avaient vraiment eu peur d’elle pour l’envoyer dans un autre pays.
Le léger sourire qui avait tiré ses lèvres se dissipa aussitôt qu’elle posa à nouveau son regard sur la grande clairière blanche et les arbres qu’elle voyait à l’horizon.

*Merde!*

Elle se releva doucement, son corps semblait ankylosé, comme si elle n’avait pas bougé depuis des jours. Elle fixa la trace qu’elle avait laissé dans la neige. Il n’y avait rien. Pas de sac, pas de portable, rien qui aurait pu l’aider.

Tournant sur elle-même, elle ne vit aucune trace de vie aux alentours, il fallait pourtant bien qu’elle se décide à bouger, mais pour aller où ? Comment savoir de quel côté elle pourrait trouver âme qui vive ?
Elle commença à avancer de quelques pas, hésitante, puis elle accéléra autant qu’elle put. Heureusement, elle portait une petite paire de baskets, autrement ses pieds n’auraient pas pu supporter le froid.

Elle avait du mal à avancer dans la neige, elle s’enfonçait et tremblait comme une feuille, ses vêtements étaient trempés, de plus ses bras étaient croisés, les mains frottant sa peau pour essayer de se réchauffer, ce qui n’arrangeait pas son équilibre.
Cali commençait vraiment à avoir peur, son cœur cognait fort dans sa poitrine. Au moins cela prouvait qu’elle était toujours en vie.

" Houhou ! Il y a quelqu’un ? "


Non pas qu’elle espérait réellement qu’on lui réponde, elle se doutait bien que personne n’était caché derrière un arbre, mais elle se sentait perdue.

Après plusieurs chutes, des bruits étranges qu’elle entendait et qui la poussaient à ne surtout pas s’arrêter - des animaux certainement, les hommes n’émettaient pas de grognements ou de cris stridents - et une bonne demi heure de marche, elle se sentait épuisée.
Elle aperçut enfin une masse au loin. Un grand bâtiment sombre.
Elle s’en rapprocha ayant retrouvé quelques forces.
C’était une église apparemment. Plutôt austère. Dans d’autre circonstance, Cali aurait réfléchie à deux fois avant d’y mettre les pieds, mais elle lui apparut bien plus chaleureuse que ce monde de glace dans lequel elle marchait. Sortir de la neige, voilà tout ce qui importait.

Elle monta les marches en courrant presque, arrivée devant la porte, elle eu une hésitation, puis poussa la grosse porte de bois qui gémit de l’effort qu’on lui faisait faire.
Elle remonta doucement la grande nef qui menait à la chapelle, l’endroit n’inspirait décidément pas confiance.

Un grincement suivi d’un énorme bruit vint résonner dans son dos. La porte s’était refermée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lève toi et marche! [Maryam]   Ven 17 Aoû - 0:56

Apres la conversation sous le Pont, Maryam s'etait isolée dans l'Eglise abandonnée pour y reflechir à son aise. Elle ne pensait pas y etre dérangée, ce lien n'attirant pas vraiment les foules... Qui aurait-pensé prier Dieu à Hollow Dream?

Pas 'Ryam en tout cas... L'humaine qu'elle avait été etait profondement catholique, mais ce n'etait pas le cas de la Chimére. Elle s'etait plusieurs fois posé la question de qui avait bien pu avoir l'idée saugrenue de batir une eglise en ces lieux. Meme les humains ne s'y etaient rendus que rarement avant l'Hiver...

Elle etait installée dans le vieux confessionnal aux planches vermoulues, qui sentait la poussiere et le renfermé. Le vent hurlait furieusement au dehors et poussait de funestes plaintes en se glissant sournoisement par les vitraux brisés. Sous l'effet du froid, elle frisonna dans son Yukata de coton et enroula sa queue touffue autour de ses jambes ramenées contre sa poitrine pour se rechauffer. Il faudrait vraiment qu'elle se procure d'autres vetements. Se promener dans la neige ainsi vetue n'etait pas trés judicieux, meme pour une creature de sa résistance.

Alors qu'elle se tenait là à resasser ses pensées, elle entendit un son au dehors. Elle dressa l'oreille et tendit ses muscles, prete à se jeter sur le visiteur s'il se montrait agressif. Tous ses sens en alerte, elle guettait.
Elle distingua nettement le bruit de pas pressés et une resipration haletante derriere la porte... La creature avait peur.
Lorsqu'elle franchit le seuil, poussant le lourd battant qui grinça sur ses gonds, Maryam savait deja qu'il s'agissait d'un humain. Elle se coula sans bruit hors du confessionnal et se plaça prés du Tabernacle vide, dont la petite porte branlante pendait miserablement sur ses gonds de metal terni.

Tapie dans la penombre, elle glissa un oeil vers l'arrivant... Qu'elle identifia comme une arrivante... Qui plus est une nouvelle venue, au vu de sa tenue vestimentaire et de son air désorienté. Par ailleurs, les jeunes humaines ne se risquaient pas seules dans le blizzard. Cette fille avait eu de la chance de ne pas tomber sur une Bete en chemin...

L'humaine se mit à remonter la nef, tremblante de froid et de peur. Si elle avait deja peur à present, se dit Maryam, que serait-ce lorsqu'elle la verrait? Ou lorsqu'elle entendrait parler des Betes? Ces idées lui arrachérent un sourire ironique.

Poussée par une forte bourrasque, la porte claqua violemment, plongeant le batiment dans la pénombre. Le sond sourd resonna dans la nef jusque dans la Chapelle.

La chimere continua d'observer l'humaine, attendant le moment ou elle serait assez pres pour la voir. Sa queue se balançait à un rythme lent et regulier, mais le reste de son corps demeurait parfaitement immobile, tandis que ses yeux oranges fixaient la silhouette qui s'avançait vers elle...
Revenir en haut Aller en bas
Cali Sherman
Nouvel arrivant
avatar

Nombre de messages : 214
Temps passé à Hollow Dream : Quelques jours
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Lève toi et marche! [Maryam]   Ven 17 Aoû - 13:08

Cali sursauta brutalement au claquement sourd de la porte. Elle se retourna, arrêtée dans son avancée, son cœur se mit à battre tellement fort dans sa poitrine qu’elle avait la sensation qu’il pourrait bien s’en échapper. Elle fouillait du regard le narthex comme si elle s’attendait à y voir quelque chose, mais il n’y avait rien.
Elle repris doucement sa progression vers la chapelle, ses jambes flageolaient, elle s’appuya un instant sur un des bancs qui longeait l’allée centrale, attendant que son rythme cardiaque reprenne une allure normale.

*Calme-toi !* se dit-elle comme pour s’encourager, *Ce n’était que le vent. Ce n’était que le vent !*

Elle inspira profondément, l’air gelé l’apaisa un peu.
Elle posa ses yeux sur la chapelle qui s’imposait devant elle. Elle entreprit lentement de la rejoindre.
Quand elle était enfant elle avait été si souvent à l’église qu’elle était comme une deuxième maison, sa famille était très proche du père O’Neil. Mais depuis l’accident de son frère, sa foi s’était un peu étiolée, elle n’avait pas disparue bien sur, la religion prenait une place trop importante dans leur lutte, mais cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas mis les pieds dans une église.
En vérité elle ne se sentait pas vraiment rassurée d’être dans ce lieu saint. C’était toujours mieux que la neige évidemment, mais l’endroit avait l’air si abandonné, que l’espoir de Cali d’y rencontrer quelqu’un se fanait à mesure qu’elle avançait.

Apparemment les habitants qui avaient construit l’édifice l’avaient déserté depuis bien longtemps. Elle se sentait vide. Elle monta les quelques marches qui isolaient légèrement la chapelle du transept. S’immobilisant devant le vieil autel, elle le lissa de ses doigts comme pour se rapprocher de ce qui enflammait sa foi. Elle ferma les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lève toi et marche! [Maryam]   Ven 17 Aoû - 19:03

Maryam observait tranquillement l'humaine qui s'approchait lentement de l'autel, l'air presque fervent... Elle etait certainement croyante, se dit-elle en retenant un soupir de dedain. Ce n'etait qu'un etre humain aprés tout... Une creature désorientée, perdue dans l'Hiver d'Hollow Dream, qui se raccrochait à la seule chose qui lui semblait familiere et rassurante... Ce qu'ils appellaient "La Foi". Elle se souvint, comme par un leger flash désagréable, d'une petite humaine en pleurs, priant seule dans une ruelle sombre, dans son jean déchiré et ses converses boueuses, de longs cheveux débéne tombant sur ses epaules fréles et tremblantes. Elle avait tué cette humaine, pris son ame et son corps, volé son nom. Elle etait Maryam. Mais elle n'etait pas Maryam. Elle avait chassé hors d'elle tout relent d'humanité pour devenir ce qu'elle etait, et elle etait fiére de cela...
Une autre pensée fugitive lui traversa l'esprit... Forcer l'humaine à devenir une Chimére en attisant sa colére...

*Cela pourrait etre interessant... Mais attendons un peu de voir ce qu'elle a dans le ventre...*

Lorsque la jeune femme ferma les yeux, la Chimére, d'un mouvement souple et felin, se glissa sans un bruit derriere l'autel. Elle se tint là, aussi droite et immobile qu'une statue de glace. Avec le manque de lumiére qui regnait dans le batiment, on aurait aisement pu la prendre pour une figure de cire... Seul un fugitif eclat de lumiere orangée passait par instant dans ses yeux, refletant la pale lumiére qui filtrait par intermittence entre les interstices des vitraux sales et brisés.
Elle attendait patiamment que la jeune femme ouvre les yeux, elle attendait de voir son visage... Surpris, effrayé? Peut-etre meme soulagé de voir une autre "ame" en ces lieux sinistres?
A cette pensée un leger sourire amusé vint ourler ses levres, mais le reste de son corps resta de marbre.
Revenir en haut Aller en bas
Cali Sherman
Nouvel arrivant
avatar

Nombre de messages : 214
Temps passé à Hollow Dream : Quelques jours
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Lève toi et marche! [Maryam]   Sam 18 Aoû - 0:53

Fermer les yeux de cette façon en prenant appui sur un autel en plein milieu d’une église inconnue jusque là, était une attitude très étrange, même pour celle qui lui donnait corps, mais cela lui faisait du bien.
La jeune irlandaise se laissa aller, ses épaules se détendirent, son esprit divagua. Elle ne ressentait plus cette ferveur qui l’animait petite dans les lieux sacrés qu’elle avait visité, aujourd’hui elle se sentait fatiguée, vidée.
Toute ces années à ne penser qu’à une chose, et elle avait fini par s’oublier, se perdre. Elle avait même délaissé la religion alors qu’elle avait grandi avec la certitude que dieu veillait sur elle, et qu’elle devait le louer pour qu’il écoute ses prières. Mais des prières elle n’en faisait plus.
Elle se rappelait avoir prié tous les jours à une époque, pour qu’on lui rende son frère, pour qu’on lui rende son père. Au début.
Avec le temps elle s’était dit que sa famille ne méritait certainement plus d’être entendue.

Alors même qu’elle pensait à tout ça, une sensation étrange l’envahit, comme un pincement de cœur. Cali ne compris pas tout de suite ce qu’il se passait, elle essayait de se concentrer, de se vider la tête, mais ses yeux avaient envie de s’ouvrir, elle le sentait, mais elle voulait tellement arrêter le temps pour reprendre des forces et réfléchir à ce qu’elle allait faire, qu’elle voulait les retenir.
Pas encore. Quelque chose lui disait qu’à l’instant où elle reprendrait contact avec le monde réel, tout serait beaucoup plus compliqué.

Puis elle le ressentit. Un éclair. Une présence.

Elle ouvrit les yeux lentement, comme si elle sortait d’un profond sommeil.
Et elle la vit, là devant elle.
Instinctivement elle sursauta et fit un pas en arrière.
Puis elle sourit, laissant échapper un petit son, qui mêlait rire et soulagement.
Ce n’était qu’une jeune fille aux longs cheveux noirs. Elle ne l’avait pas vu, ni même entendu approcher.

« Je pensais être seule! » lui dit-elle doucement.

Elle regarda autour d’elle, histoire de ne pas avoir d’autres surprises. Il n’y avait personne.
Elle posa à nouveau son regard sur la jolie brune. Elle semblait très jeune pour autant que l’obscurité lui permettait de le dire.

« Je ne t’avais pas vu. J’espère que je ne t’ai pas dérangé. »

La jeune étrangère la fixait, cela mit Cali un peu mal à l’aise. Elle se demanda même un instant si elle comprenait sa langue.
Elle posa la paume de sa main sur sa poitrine.

« Cali! Ravie de rencontrer enfin quelqu’un, ça m’a l’air tellement désert dans le coin. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lève toi et marche! [Maryam]   Sam 18 Aoû - 1:36

[Je crois que tu as zappé la presence de la queue et des oreilles^^ Mettons ca sur le compte de l'obscurité Very Happy]

L'humaine ouvrit les yeux et sursauta en la voyant, reculant de quelques pas avant de realiser qui se tenait en face d'elle. Maryam resta immobile alors qu'elle exprimait son soulagement et retint un sourire. Decidement son apparence trompeuse lui etait bien utile... Dans la pénombre profonde du choeur, ses oreilles et sa queue etaient quasi invisibles... Mais certainement pas l'eclat orangé de ses yeux de fauve, que l'humaine semblait n'avoir pas encore remarqué. Elle baissa légerement les paupiéres, ombrant son regard en amande de ses cils epais, pour empecher la lumiére de se refleter sur ses prunelles, histoire de faire durer le jeu...
L'arrivante, rassurée, se mit à lui parler. Elle la regarda observer autour d'elle dans l'epoir illusoire qu'une autre personne sortirait de l'ombre pour la tirer de cette situation incofortable, mais evidemment personne ne se manifesta. La Chimére ne répondit pas, n'esquissa pas le moindre mouvement, la laissant monologuer face à elle, jusqu'au moment ou l'humaine se nomma, avec un leger accent qui lui indiqua qu'elle n'etait pas originaire du meme pays que la gamine qu'elle-meme avait été un temps... Et qu'elle ne regrettait nullement...
L'etrangére joignit à ses mots un geste qui indiquait clairement qu'elle pensait que sa vis-à-vis ne comprenait peut-etre pas son langage... Il est vrai que ne pas obtenir de reponse pouvait amener à se poser des questions. Qu'elle se pose des questions, ce n'etait pas celà qui derangerait la Renarde, bien au contraire, cela ne ferait qu'empirer la situation dans laquelle se trouvait la jeune femme, pour sa plus grande satisfaction.

Cali...

Ce nom ne lui evoqua evidemment rien, et son visage resta de marbre. Elle se disait rassurée de la rencontrer, soulagée de trouver de la compagnie par cette tempete. Pauvre naive... Elle ne se doutait pas de qui se tenait face à elle. Pensait-elle trouver une amie dans cette "jeune fille" rencontrée dans une église en ruines un soir de blizzard? Elle allait vite déchanter...
La Chimére s'en amusait mais n'en montra rien. Elle daigna neanmoins prononcer quelques mots. D'une voix egale et atone, presque douce, mais sans la moindre chaleur, elle s'adressa à la jeune femme:

-Je m'appelle Maryam...

Puis elle se tut et son visage redevint de marbre, comme si ces mots qu'elle avait prononcés fussent en réalité sortis de l'imagination de celle qui se tenait de l'autre coté de l'autel...
Elle ne bougea pas de sa place, continuant de fixer l'arrivante droit dans les yeux sans ciller, par dessous ses cils, ebene comme l'etaient les longs cheveux lisses qui cascadaient sur ses épaules faussement fréles.
Elle la sentait mal à l'aise, et celà la rejouissait. Si Cali, puisque c'etait son nom, etait déja effrayée par elle, sa reaction face à sa véritable nature serait fort interessante.
Patiente et calculatrice, 'Ryam orchestrait avec calme ses actions face à cette créature perdue, à sa merci...
Revenir en haut Aller en bas
Cali Sherman
Nouvel arrivant
avatar

Nombre de messages : 214
Temps passé à Hollow Dream : Quelques jours
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Lève toi et marche! [Maryam]   Dim 19 Aoû - 16:42

[ah oui, j’avais saisi pour la queue et les yeux, me disant qu’elle ne les verrait pas tout de suite dans le noir, mais c’est vrai que j’ai zappé les oreilles Wink ]

Quelque chose clochait. Cali se sentait mal, ses épaules étaient contractées au possible, sa tête bourdonnait, elle avait la sensation d’avoir des impatiences dans les jambes, comme si ces dernières avaient une forte envie de courir. Ou plutôt de s’enfuir!

C’était ridicule, elle était là, seule avec cette jeune fille, dans une église. Habituellement c’est l’un des lieux les plus sûrs qu’on puisse trouver, alors que se passait-il ?

Lorsque l’étrangère lui donna son nom, Cali fut surprise. Elle commençait à se dire qu’elle ne saisissait pas du tout ce qu’elle lui disait, et avait continué à monologuer parce qu’entendre sa propre voix la rassurait un peu. Mais Maryam la comprenait. Joli prénom pensa-t-elle, qui n’avait rien d’irlandais, mais après tout, elle ne savait pas du tout où elle pouvait bien être tombée.

Elle continua à lui parler, pour essayer d’avoir encore quelques informations, mais la jolie brune ne semblait pas vraiment disposée à papoter. Peut être était-elle timide, mais pour une raison qu’elle ignorait, Cali en doutait.

« Tu es seule? Tu pourrais peut-être m’indiquer un hôtel, ou même un poste de police, j’ai eu quelques problèmes… En vérité je ne sais même pas où je suis! ». Elle rit un peu, nerveusement.
Décidément ça n’allait pas.

Elle fit une nouvelle fois le tour de l’église des yeux, elle avait l’impression qu’on l’observait. Puis revint sur Maryam... c’était elle! Cette fille avait quelque chose d’étrange. Apparemment elles parlaient la même langue, mais elle ne lui répondait pas.
Naturellement, sans vraiment s’en apercevoir, Cali recula de quelques pas, histoire de mettre un peu de distance, histoire de se reprendre. Pourquoi restait-elle si figée ? Cette attitude n’était pas très naturelle, on aurait presque pu la prendre pour une statue dans cette obscurité.

Le cœur de l’irlandaise battait de plus en plus fort, elle le sentait cogner sur ses tempes. Elle se rappela du conseil que son père lui donnait le plus souvent :
« Fais toujours confiance en ton instinct! C’est lui qui te sauvera! ».

« Quelque chose ne va pas! ».
Elle parla à haute voix pour rendre la chose plus réelle, et expliquer peut être à la personne qui se tenait en face d’elle pourquoi son attitude était si étrange. Le son qui sortit de sa bouche était crispé, comme si une énorme boule serrait sa gorge, elle s’était exprimée beaucoup plus fort qu’elle ne le voulait, elle avait presque envie de pleurer ou de crier. Elle n’arrivait plus vraiment à faire la différence.

Mais pourquoi était-elle dans un tel état ? Cali ne quittait pas son interlocutrice, si on pouvait l’appeler de cette façon, des yeux. Son regard se posa sur les cheveux bruns, il y avait des excroissances sur sa tête. Elle ne les avait pas vu jusqu’à présent à cause du manque de lumière, mais ses yeux commençaient à s’habituer à l’obscurité, et emmagasinaient de plus en plus d’informations. La fille avait quelque chose de bizarre sur le crâne, comme des grosses barrettes, ou… des cornes. Non c’était ridicule, cela ressemblait plus à des oreilles animales.

*N’importe quoi! Ca doit être la fatigue et le froid!*, pensa-t-elle.

Mais étrangement Cali ne ressentait plus ni l’un ni l’autre. Elle ne tremblait plus, et était plus éveillée que jamais.
Avec le peu de recul qu’elle avait pris, elle perçut un mouvement au niveau des jambes de l’étrangère, comme si elle s’amusait à balancer quelque chose de droite à gauche. Mais Cali voyait ses mains, et elles étaient tout à fait immobiles.
Elle releva ses yeux pour les poser dans ceux de celle qui lui faisait face, et ouvrit la bouche, s’apprêtant à lui faire une remarque sur ce phénomène étrange, mais une lueur passa dans les prunelles de la présence insolite qui se dressait devant elle. Une lueur qu’elle ne reconnaissait pas, qui ne lui inspirait aucune confiance. Qu’était-elle ? Cali avait eu à de nombreuses reprises au cours de sa vie l’occasion de se retrouver dans des situations proches de celles d’un roman ou d’un film : la guerre, la douleur, la cruauté, la mort.
Mais ce qu’elle percevait et ce que lui criait son instinct était encore plus monstrueux.

Etait-elle en train de rêver ? …. Le seul fait de se poser la question lui donnait la réponse.
Non elle ne rêvait pas. Elle cauchemardait !

Cali recula doucement, puis sans savoir pourquoi, se mit à courir en direction de la nef.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lève toi et marche! [Maryam]   Lun 20 Aoû - 0:35

L'humaine continua à parler, lui demanda l'emplacement d'un hotel... Ou d'un Poste de Police? Maryam eut du mal à se retenir de rire. Un poste de police ici? C'etait aussi absurde que de voir une Bete tomber amoureuse d'un humain...
Elle sentait la gene de la jeune femme augmenter, et la peur la reprendre, au fur et à mesure que ses yeux parcouraient l'eglise et le visage de la chimére, cherchant à percer la pénombre pour voir à quoi elle ressemblait....

Elle ne broncha pas quand Cali recula et exprima à voix haute ses sentiments. En effet, quelque chose n'allait pas... Enfin du moins pour l'humaine, car Maryam, elle, s'amusait plutot... Elle paniquait, c'etait clairement visible. Bientot elle perdrait le controle d'elle-meme ou peut-etre chercherait-elle à s'enfuir, ou à l'attaquer? Peu probable... Elle ne se jetterait tout de meme pas sur une "jeune fille sans défense", toute inquiétante qu'elle fut...

'Ryam sentit le regard de l'humaine la parcourir, remarquer certains "details" de son, anatomie ses yeux s'agrandir quand elle realisa ce qui se trouvait devant elle... Elle ne bougeait toujours pas.
Pas encore... Elle n'avait pas besoin de faire le moindre geste pour l'instant... L'humaine s'effrayait toute seule sans qu'elle n'eut rien besoin de faire...
Et soudain...

La fuite.

L'humaine avait craqué et tourné les talons. Maryam esquissa un sourire... Les humai,s etaient si prévisibles... Dons la plupart des cas, soit ils cherchaient à attaquer, soit ils fuyaient. Dans le premier cas, ils mourraient. Dans le second, ils pouvaient bénir le ciel si Maryam n'avait pas faim...

Cali courait.... Fuyant, la figure de cire qui se tenait derriere l'autel.

Derriere l'autel? Erreur...
Derriere l'autel, il n'y avait plus personne.

Eclairée parla lumiére blafarde qui filtrait par un vitrail totalement brisé, une frele jeune fille se tenait à présent au milieu de la nef, ses cheveux d'ebene légérement soulevés par le vent qui s'insinuait par tous les interstices du batiment en ruines, ses oreilles de renard baissées et une petite moue sur le visage. Elle paraissait presque vulnerable, si on exeptait l'eclat prédateur de ses yeux et son port assuré.

-Tu t'en vas deja? Demanda-elle d'une voix un peu moins froide qu'auparavant, mais toujours aussi égale.

Elle esquissa meme un leger sourire envers son interlocutrice qui se tenait à quelques pas d'elle. Bien sur rien ne l'empechait de s'enfuir, mais la Chimére bloquait à présent la sortie, et elle doutait que Cali la bouscule pour sortir... il y avait le blizzard... Et puis le risque de toucher cette créature inconnue et ... menaçante?

[Desolée pour ce post un peu succint, j'etais sous la menace d'une deconnexion intempestive]
Revenir en haut Aller en bas
Cali Sherman
Nouvel arrivant
avatar

Nombre de messages : 214
Temps passé à Hollow Dream : Quelques jours
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Lève toi et marche! [Maryam]   Lun 20 Aoû - 1:36

[Aucun souci, c’est très convainquant ! ]

Cali se demanda pourquoi elle s’était enfuie, mais elle ne s’arrêta pas pour autant. Son souffle était court, elle n’avait pourtant parcouru que quelques mètres. Ses jambes chancelaient, elle manqua même s’écrouler quand elle atteint les marches de la chapelle, mais se reprit.
Cette jeune fille était effrayante, le peu que l’irlandaise avait pu percevoir lui avait donné la chair de poule, ce regard froid, vide de toute sympathie, elle y avait lu une expression qui n’avait rien d’humain, quelque chose d’animal, comme si elle s’était soudain retrouvée dans la peau d’une souris face à un serpent.

Elle ne put s’empêcher de se retourner dans sa course sans s’arrêter, peut-être Maryam était-elle figée de surprise face à une attitude aussi spontanée et dénuée de sens, peut-être se disait-elle que Cali était totalement folle. Ce qui était sans doute le cas. Elle qui gardait toujours son calme en temps normal.
Mais lorsque ses yeux cherchèrent la brune, ils ne la trouvèrent pas!
Cela déstabilisa un peu Cali, ne comprenant pas encore que son instinct avait vu juste.
Quand elle se retourna dans le sens de son déplacement, elle ne réalisa pas tout de suite l’irréalité du moment, mais elle stoppa son élan sans mouvement brusque.
Maryam se tenait à nouveau devant elle, comme si elle s’était téléportée, ou déplacée à la vitesse d’un souffle.
Avec cette lumière et sa prestance au milieu de l’édifice sacré, elle semblait tout droit sortie d’un conte, un être imaginaire transporté dans une réalité onirique. Cali la regardait l’air plus surpris qu’effrayé, ça ne pouvait pas être vrai, personne ne possède la capacité de se déplacer aussi rapidement.

La fille lui parla comme un prédateur parlerait à sa proie, elle lui sourit même, mais tout ça n'avait aucun sens. La jeune femme n'écoutait presque pas les mots, elle la regardait tel un extraterrestre débarqué de nulle part.

Elle leva doucement les paumes de ses mains devant elle, face à l’étrange créature, à la fois pour marquer une distance, mais aussi comme un signe de protection inconscient et un moyen de les ancrer toutes les deux dans l’instant, une sorte de pause, une façon de prendre état de leurs existences. Elle fit deux pas en arrière, et bredouilla :

« Okay! Co…comment tu as fait ça ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lève toi et marche! [Maryam]   Dim 2 Sep - 23:15

Entendant la question de Cali, les levres de Maryam s'etirérent en un sourire qui n'avait rien de rassurant. C'etait amusant de voir que cette jeune femme, bien que paniquée, parvenait neanmoins à garder une certaine assurance... Ca la changeait de ceux qui s'enfuyaient, l'attaquaient, ou la suppliaient de ne pas les tuer.

L'humaine semblait meme intriguée sur les capacités de la créature qui se tenait devant elle, alors que la plupart des autres auraient préféré ne pas en savoir plus, effrayés par ce qu'ils pourraient apprendre...
Comment elle avait fait ça? Mais c'etait l'enfance de l'art pour une Chimére aguerrie. Pour le chasseur, la vitesse etait primordiale pour parvenir à atteindre sa proie... La poursuite faisait partie integrante de la chasse. Un chasseur lent rentrait bien souvent bredouille. Elle avait eu le loisir de le remarqué durant les années passées dans la Taniére en compagnie des autres Chiméres, qui soit dit en passant ne lui manquaient pas. Hormis le corps d'elite et quelques membres à peu prés sensés, ce n'etait qu'un ramassis de betes sans grand esprit, qui se bagarraient pour un rien et avaient bien souvent forcé Maryam et les autres Chimeres d'Elite à les corriger.

La jeune femme recula un peu, elevant ses mains devant elle en un simulacre de barriere. Obstacle si derisoire... Mais Ryam n'avait pas ebvie d'attaquer. Elle n'avait pas faim, l'humaine ne manifestait aucune hostilité envers elle et surtout, elle s'amusait...

-Oh ca? Repondit-elle d'un ton détaché. Eh bien, je me suis déplacée rapidement, voila tout.

Quelques bonds silencieux, et elle s'etait retrouvée au milieu de la nef. Sa technique etait imparable. Ses proies, surprisent, se laissaient parfois meme tuer sans réagir, prises de court par sa vitesse.
Cette vitesse etait en partie permise par sa corpulence, mais pas seulement. Elle lui venait également de ces trois decennies passées à chasser dans les plaines et les forets d'Hollow Dream... Qui sait combien d'humain, d'ombres, d'animaux et d'autres chiméres etaient tombés sous les griffes de la Renarde?

[raaah desolée pour la courtitude de ce post!! Je suis plus inspirée d'habitude ><]
Revenir en haut Aller en bas
Cali Sherman
Nouvel arrivant
avatar

Nombre de messages : 214
Temps passé à Hollow Dream : Quelques jours
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Lève toi et marche! [Maryam]   Mar 4 Sep - 0:30

Elle s’était tout simplement déplacée rapidement ? Et c’était tout ?
Cali fut surprise par la réponse de la jeune fille, si on pouvait la décrire comme tel. Non pas qu’elle s’attendait réellement à une explication qui la satisfasse, mais Maryam semblait énoncer quelque chose de tout à fait anodin. Hors ce n’était pas anodin!

« Je suis en train de rêver c’est ça ? Non, parce que ça n’a aucun sens! Qui es-tu ? Qu’est-ce que tu as sur le crâne ? »

Cali se rapprocha malgré elle, en fronçant les yeux pour transpercer l’obscurité et voir une bonne fois pour toute ce qui l’intriguait. Elle avait presque envie de la toucher pour s’assurer de son existence. Parfois Cali voyait des choses qui n’existaient pas, alors peut être n’était-ce qu’une illusion. Mais son regard croisa celui de la créature, et la lueur orange, digne d’un film d’horreur, la glaçât sur place.

Elle voulait bouger, courir, reculer, la bousculer peut être même, crier, ou simplement faire à nouveau le tour de l’église pour trouver une échappatoire ou quelqu’un qui pourrait l’aider. Mais elle ne fit rien. Ses yeux refusaient de quitter l’individu inhumain qui se dressait devant elle, qui la toisait de son regard de mort, et de son sourire de prédatrice.

Un éclair lui traversa l’esprit. Cette chose pouvait se déplacer bien plus vite qu’elle ne le pourrait jamais, courir ne servirait donc à rien, elle en avait eu la preuve quelques instants auparavant. Crier revenait à abandonner et ce n’était vraiment pas dans le caractère de l’irlandaise. Elle avait surmonter le plus dur, la mort de l’être le plus important de sa vie, et elle avait tenu le choc, elle avait réussi à ne pas devenir folle. Baisser les bras! Ca jamais! Cali était déterminée.
Elle ne voulait plus reculer aussi, la créature y prenait trop de plaisir. De toute façon tout cela ne devait être qu’une invention de son esprit, il n’y avait pas d’autre explication.

Il fallait gagner du temps, peut être une personne arriverait, et l’aiderait. Et si personne ne venait…. Non il fallait rester positive.

Gagner du temps….

« Je ne comprends pas. Où sommes-nous ? Tu n’es pas….humaine. »

Cela n’était pas une question, les yeux ne mentaient pas, et aucun homme ne pouvait refléter un fond dénué d’âme. Et il n’y avait pas d’âme dans ces yeux-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lève toi et marche! [Maryam]   Dim 30 Sep - 23:57

[Holalalala desolée du retard ><]

Maryam, se tenant droite, calme et parfaitement immobile dans l'allée poussiereuse et glauque de la vieille église, sa frele silhouette eclairée par les pales rayons de lumiére qui filtraient par les vitraux sales et brisés, observait l'humaine en panique, un leger sourire flottant toujours sur ses levres de jeune fille. Cette derniere avait fini par remarquer ses particularités physiques et, ne trouvant pas d'explication rationnelle, invoqua la possibilité du reve...

Pas loin... Mais Hollow Dream etait un cauchemar, pas un reve... Un cauchemar dont elles faisaient partie.... Pour le meilleur et pour le pire... Tout dependait du point de vue...
Dommage pour elle, elle ne revait pas. La sonnerie d'un reveil ne rententirait jamais pour la tirer de cette situation plus qu'inconfortable...

La jeune femme etait visiblement terrifiée, mais son regard ne se detachait pas du visage de la Chimere, comme si elle craignait que cette derniere ne se jette sur elle à la premiere occasion pour la dévorer. Elle aurait pu. Mais ça n'aurait pas été drole... Elle voulait encore jouer avec elle. Sans doute meme la laiserait-elle partir en vie, histoire qu'elle découvre ce qui l'attendait.
Maryam aimait jouer avec les humains. En particulier les nouveaux arrivants, trouvant leurs reactions variées particulierement interessantes et distrayantes. Il lui etait arrivé d'en dévorer un ou deux, mais c'etait plutot rare. Elle aimait à laisser la Vallée les torturer, meme si la chair humaine etait particulierement delicieuse...
Elle commençerait de plonger la nouvelle venue dans l'horreur, puis la Vallée ferait le reste... Ryam la laisserait faire. D'un coté parce qu'elle meme ne pouvait se soustraire totalement à son autorité, et de l'autre car elle aimait à retrouver un peu plus tard les humains hagards et affamés, morts, ou bien transformés en Chimeres... Ou en Ombres. Dans ce dernier cas, elle considérait que cela faisait partie du jeu, et tuait sans plus de façons l'Ombre en question, lorsque c'etait possible.

Elle sentait la peur de l'humaine, et devinait aisément ce qui pouvait se passer dans la tete de la creature partagée entre son envie de savoir et ses pulsions de fuite. Aparamment, elle avait du cran. Tant mieux, le jeu n'en serait que plus distrayant.

Au bout d'un moment, Cali finit par enfin poser LA question qu'elle attendait. Elle en avait mis du temps. D'habitude c'etait la question que les arrivants lui posaient en premier, generalement suivie de "qui es-tu?". Ce qu'elle etait? Il n'attendaient en général pas longtemps avant de le savoir, meme si c'etait parfois la toute derniere chose qu'ils apprenaient...
Ryam ne repondit pas tout de suite. Elle la laissa mariner un peu, lui adressant un sourire moqueur lorsqu'elle fit allusion à sa non-humanité.

*Bien deviné...* Ironisa-elle mentalement.

Elle se decida finalement à parler. Ouvrant la bouche, elle lacha, de sa voix froide et posée:

-Tu es à Hollow Dream.

Elle n'ajouta rien de plus. Elle attendait les questions que ne manquerait pas de poser l'humaine. C'etait bien plus amusant de distiller les informations au compte goutte et d'observer ses reactions, plutot que de tout lui expliquer d'un coup. Par ailleurs, Maryam n'allait pas lui faire un exposé complet sur Le Monde du Coma, elle n'etait pas ici pour jouer les guides touristiques pour humains égarés. Si la jeune femme voulait savoir quelque chose, il faudrait qu'elle lui demande.

Elle croisa tranquillement les bras, faisant bruisser le tissu de son yukata, et continua de fixer son interlocutrice le plus calmement du monde, balançant paresseusement sa queue de droite et de gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Cali Sherman
Nouvel arrivant
avatar

Nombre de messages : 214
Temps passé à Hollow Dream : Quelques jours
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Lève toi et marche! [Maryam]   Dim 11 Nov - 15:17

[Pardon, pardon, pardon, pardon!!!!! Excuse-moi pour ce retard inexcusable!! ]

Elle se moquait d’elle.
La créature prenait un malin plaisir à dérouter Cali, à la faire mariner.
L’irlandaise était certaine que si la chose l’attaquait elle n’aurait aucune chance, aussi la situation était moins inconfortable qu’il y paraissait. Bien sur elle était terrorisée, ce regard glacé malgré sa couleur et ce sourire complaisant qui se délectait de la déroute de la jeune femme. Mais parler semblait être une issue possible.

Hollow Dream…

Cela ne lui disait strictement rien.
Etait-ce encore un moyen pour la chose de jouer avec Cali?
Sans doute.
D’autant que ce n’était pas vraiment la réponse qu’elle attendait. Certes elle venait de lui demander où elles se trouvaient, mais surtout si elle était humaine! Et la créature lui déclarait qu’elle était à Hollow Dream ! En ignorant sa deuxième interrogation elle y répondait tout aussi clairement.
Elle n’était donc pas humaine, mais elle l’avait sans doute été, Cali n’aurait pas su dire pourquoi, mais il semblait flotter une odeur d’humanité autour de la chose, comme si elle avait été éjecté du corps pour laisser place à…. A quoi au juste ? Elle n’en savait rien, mais ce qui était certain c’était que cette once d’humanité n’était là que comme piège, seulement pour attirer des proies dans ses filets.
A première vue Cali l’avait prise pour une jeune fille, mais il n’en était rien!

« Et je suis supposée connaître? »

Elle avait parlé instinctivement, à voix haute alors qu’elle aurait préféré le penser. Le ton était un peu provocateur, c’était celui qu’elle employait face à un procureur condescendant, lorsqu’on la prenait de haut.
Mais là elle n’était pas face à un simple magistrat. Et provoquer la créature ne faisait pas du tout parti des envies premières de l’irlandaise, bien au contraire.
Elle essaya de se calmer en inspirant profondément sans quitter la chose des yeux un seul instant.

« Hollow Dream? Je ne comprends pas. Nous ne sommes donc pas en Irlande. Pourquoi m’avoir amener ici? C’est ridicule. »

Elle réfléchissait tout en parlant, se posait les questions auxquelles la créature ne répondrait pas, elle le savait. Non pas pour l’agacer ou pour la mener en bateau, mais il lui semblait peu probable qu’elle y soit pour quelque chose.

« Sais-tu comment je suis arrivée ici ? »

La conversation semblait pouvoir réellement commencer.
Maryam avait croisé les bras, cette attitude paraissait plutôt vouloir traduire un début d’écoute et d’échange et non pas un comportement offensif.
Cela détendit légèrement les épaules de Cali, mais elle préférait rester prête à réagir « au cas où »….

La confiance était inexistante pour la jeune femme, déjà en règle générale, mais c’était d’autant plus vrai en face de cette personnalité cauchemardesque, qui de son côté affichait une nonchalance maîtrisée. La créature était sûre d’elle, le doute ne semblait pas faire parti de son vocabulaire. Et c’était sans doute cette assurance qui s’avérait la plus inquiétante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lève toi et marche! [Maryam]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lève toi et marche! [Maryam]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Questions sur l'integration d'Haiti au marche de la CARICOM
» Haiti en marche - Haitiens, partout fuir la misere!
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Haiti en Marche: Haiti et neo-liberalisme
» Haiti en Marche - Présidentielles 2010: sont-ce les premières escarmouches?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Dream :: BROUILLON :: Archives :: Archives RP :: Saison 2-
Sauter vers: