AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Renaissance?

Aller en bas 
AuteurMessage
Sasha St
Invité



MessageSujet: Renaissance?   Sam 21 Oct - 1:57

L'automne offrait un paysage fantastique, les feuilles mortes ballayaient le sol, virvoltait au gré du vent, laissant au spectateur un sublime balet pour les yeux émerveillés. Les feuilles autour des tombes caressait le marbre d'une façon très douce. Une main dépassait du sol, les feuilles caressaient les doigts d'une façon très sensuelle. Les doigts étaient fins et blancs. Dans un mouvement des plus surprenant, les doigts se mirent à bouger, presque fébrilement. Les feuilles s'envolèrent dévoilant un visage. Le blanc et l'expression figée faisait ressembler cette étrange forme blanche à un visage de poupée. Les yeux se mirent à cligner à un rythme effrayant. Des spasmes secouèrent le corps qui souleva les feuilles. Chaque parcelle de sa peau était blanche. Elle semblait fragile et douce.
Dans un spasme ultime, le corps se releva. Ses seins nus pointaient. Le visage semblait toujours aussi imobile, les yeux seuls donnaient à cet être un semblant de vie. Ce qui donnait un sentiment étrange d'une poupée dont les yeux bougeraient, détailleraient ce qui l'entoure. C'était le corps d'une jeune femme aux long cheveux bruns emellé avec les feuilles mortes, le soleil entourait son visage de rayons chauds. Elle se leva avec des gestes sacadés et morcellés. Son corps semblait en proie à divers spames et tremblements et alors qu'elle commençait à marcher on pouvait distinguer dans son mouvement des gestes squabreux emprûnts à une maladresse flagrante, comme si elle était un zoombie.
En était-elle un? Le temps que l'esprit regagne son corps spirituel donnait cet effet, une période où l'âme se retrouvait de force dans un corps spirituel correspondant à l'idée qu'elle se faisait d'elle au moment du coma. Elle était entre la vie et la mort, son âme devait s'accrocher à ce corps spirituel pour survivre dans ce monde sous l'état d'être humain ou plutôt ce qui lui ressemble le plus. L'esprit de Sasha retrouvait ses marques, elle ne se souvenait plus de ce qui l'avait amené dans le coma, elle savait simplement qu'elle n'était plus en vie mais qu'elle n'était pas morte. Un simple instinct de survie lui fit s'accrocher à se corps. S'enfonçant en elle, son âme cherchait les remembrements nerveux, s'accrocher à sa vision, s'accrocher à ses sensations, aux odeurs, aux bruits, se raccrocher à ce semblant de vie. Le vent caressa sa peau, elle frémit, plus doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Sasha St
Invité



MessageSujet: Re: Renaissance?   Sam 28 Oct - 23:38

Marchant le long des tombes, la silhouette de Sasha était presque invisible à travers la brume qui s'emparait du cimetière. La belle jeune femme ne semblait pas vraiment vivante ni vraiment morte. Sa peau avait la paleur de la mort, alors que son corps se mouvait comme si la vie ne l'avait jamais quitté. On aurait pu dire qu'elle était entre la vie et la mort.

Comme un cri silencieux s'échappant de toute son âme, elle semblait reprendre pied. La vie ne semblait jamais l'avoir quitté lorsqu'elle eut join chaque sensation à son nerf, chaque mouvement à son muscle, chaque impulsion à son coeur. Elle bascula sa tête en arrière et prit une grande respiration. L'air empli ses poumons, elle sentit ses côtes s'écarter. La vie semblait reprendre son droit premier. Mais tout cela n'était-il qu'une illusion?

La jeune femme leva les yeux sur le monde qui l'entourait. Le soleil semblait gris derrière la brume, les tombes froides ne refletait rien. Sasha sentait bien que ce monde n'était pas le sien. Elle n'était plus dans le monde des humains. A moins qu'elle ne soit en train de rêver. C'était étrange qu'elle ne se souvienne de rien, juste un choc, elle savait que sa vie n'avait pas été rose mais curieusement elle conservait encore assez d'espoir pour se raccrocher à ce corps. Mais pour combien de temps?
Revenir en haut Aller en bas
Mary Malone
Without a trace
avatar

Nombre de messages : 1749
Age : 33
Temps passé à Hollow Dream : 4 longues années...
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Renaissance?   Dim 29 Oct - 18:01

[ Arrow Bibliothèque]

Une silhouette approchait à grands pas. Une silhouette fière et à la démarche assurée, qui semblait exactement savoir où elle allait. Mais tout n'était qu'illusion. COmment aurait-elle pu savoir où elle allait vraiment puisqu'elle sortait d'un combat mental éprouvant avec Vincent, le terrible chef des Ombres? Un combat titanesque où la forte volonté de chacun avait tenté de prendre le pas sur celle de l'autre. Inutile de dire que la métisse au caractère bien trempé était épiusée. Epuisée, mais en même temps débordante d'énergie. Pourquoi? Parce que non seulement elle s'en était sortie, mais aussi parce qu'elle avait gagné et avait trouvé un point faible chez le chef des Ombres.

Impossible de rentrer maintenant au refuge, elle ne tenait pas assez en place pour cela. Non, il lui fallait marcher, se débarasser de cette énergie, de cette jouissance qu'elle éprouvait. Oh, elle était passé près de la défaite, très près même. Vincent l'avait plongée dans le doute et avait même failli la convaincre que c'était réellement mieux de renoncer à tout espoir. Elle avait tenté la séduction avec ui, entrant dans son jeu, mais à ce jeu là, elle avait perdu. Il avait fallu qu'elle cesse de calculer et d'élaborer une stratégie pour qu'elle prennen le dessus.

Sara...

Jolie petite ange de quelques mois qui avait sauvé sa maman d'un sort pire que la mort sans même le savoir. De ses ailes duveteuses elle préservait Mary de la tentation et de la facilité. Un sourire éclaira le beau visage de la meneuse humaine. Et disparut quand elle repensa à Vincent. Il encombrait un peu trop ses pensées celui-là justement. Peut-être aurait-elle du lui régler son compte une bonne fois pour toute à la bibliothèque...

Elle s'arrêta soudain et se rendit compte qu'elle était dans le cimetière. Elle était tellement absorbée par ses pensées qu'elle n'y avait pas même prit garde. Elle allait faire demi tour quand elle vit une forme humaine un peu plus loin. Une silhouette fantomatique à cause de la brume.

La métisse se dirigea vers elle, serrant une de ses armes dans la main. c'était peut-être une Ombre ou une Chimère, comment savoir? Elle s'approcha donc prudemment et silencieusement, avant de se rendre compte qu'elle avait à faire à une adolescente, assez mince et terriblement pâle. Une jeune femme qui était nue.

Mary se dévoila alors à elle, prenant garde de ne pas paraître menacante et lui fit ainsi face, un chaleureux sourire aux lèvres. Elle brisa alors le silence opressant de sa voix douce et réconfortante.


- "Bonjour. Je m'appelle Mary et je ne te veux aucun mal, bien au contraire."

Ce n'était jamais facile de faire le premier pas et d'aborder les gens. Il fallait leur donner une bonne impression dés le début ce qui n'était pas une mince affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cendre
Invité



MessageSujet: Re: Renaissance?   Dim 29 Oct - 20:24

Elle leva les yeux. Spectacle peu ragoûtant. Deux membranes s'ôtèrent des globes blancs semblant si ternes, aveugles. Deux membrane, un mécanisme étrange. Les peau opaques qui couvraient ses yeux, leurs utilités? Leur nature? Elle ne comprenait pas. Mais une forme inhumaine n'est pas à comprendre. Une forme onirique, torturée, même, l'image des seules pensées subsistant en elle. Parce que la folie gouvernait, et que la folie était Reine de ses pensées, le brouillard pourpre se diffusant des lèvres écartées de Cendre se diffusait aussi dans son esprit.
Il y avait là une humaine. Voir...deux? Oh, silhouettes vacillantes, flammes de bougie à peine aussi réelles qu'elle-même, pauvre...espoirs. Oui, des espoirs. Maëlle n'était pas naturelle, Cendre elle était. Qu'était naturel ici? Rien? Tout? Mais surnaturelle, la banshee avait la connaissance, et la connaissance était mauvaise et lui brûlait l'âme en réveillant sa colère délirante, et les deux femmes étaient...
...humaines! Vivantes! Des espoirs...des pensées, comme elle, torturées, aussi, par bien des cotés, mais des espoirs quand même.

Alors que...

Cendre laissa échapper un râle furibond puis un rire sonore de démente.

La bouche grande ouverte, les orbites fixes et les yeux sans clignements, elle se piqua au jeu de les fixer. Pâle silhouette presque naturellement immatérielle, en passe de disparaitre et de tomber en Cendres, elle était invisible. Silencieuse, non, bruyante, même, mais qui prêtait attention...au vent dans les arbres? Aux cris des corbeaux, ou des illusions de corbeaux?
Allons, personne.

Personne.

Personne. Maëlle n'était pas remarquée. Et la folie furieuse qui la prenait se muait en dérision personelle. Elle se souvenait, pour cette fois, la folie qui l'emportait, la colère sans raisons.

Toi qui n'a pas de Dieu, Maëlle, prie donc pour ces silhouettes vacillantes et cesse de rire, ton châtiment est en cours. Maëlle, espère donc pour elles deux, espère pour les Espoirs! Espère pour les humaines!

Cendre riait toujours en balançant ses jambes déjà presque entièrement disparues dans le vide. Assise sur une tombe.

Puis allongée sur les dalles froides à cracher le sang.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Renaissance?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Renaissance?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Dream :: BROUILLON :: Archives :: Archives RP :: Saison 1-
Sauter vers: