AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le départ du paladin

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anderson
Invité



MessageSujet: Re: Le départ du paladin   Mer 18 Oct - 23:35

Un fou, cela ne pouvait être que ça …
S’interposer en plein milieu d’un duel sans la moindre peur, le sourire aux lèvre, et proposer à deux adversaires d’aller boire un verre, quel étrange personnage.
Mais était-il vraiment en danger ? Deux êtres acculés par des blessures, une rage qui faisait qu’aucun ne pouvait réfléchir à un moyen de tourner le combat à son avantage, deux cadavres en attente en somme.

Et voila qu’un gaillard qui avait manifestement observé le combat apparaissait, et les empêchait d’achever leur sanglante rencontre.
Ironie du sort, Anderson ne pouvait rien faire, et devait presque remercier l’homme à mesure qu’il reprenait ses esprits et se rendait compte de l’erreur qu’il risquait de commettre quelques minutes auparavant.
En effet, l’apparition de cette montagne lui avait fait l’effet d’une grande claque, et ses yeux étaient redevenus bleu comme l’azur.


*Quel idiot je fais ! J’aurais sûrement tué la créature du Malin, mais tellement d’autres attendent leur jugement !
Dieu ne m’as t-il assigné à cette tâche pour que je repose face au premier venu ?
Jamais ! J’errerais des centaines d’années sur cette terre punissant les mécréants indignes de la clémence du très haut, et je n’achèverais cette tâche que lorsque Gabriel viendra me relever de mes fonctions. *

Puis, il écouta l’homme parler. Apparemment, le combat et la mort n’était qu’un jeu pour lui. Ainsi, il avait regardé cet affrontement comme un gamin regarde sur son petit écran un film de cape et d’épées ?
Soit il s’était égaré sur le chemin de la rédemption et il tuait pour le plaisir, soit il était lui aussi un serviteur de Dieu qui terrassait les impurs.

Mais qu’importe ! Quelque soit son alignement, Alexander n’avait ni la force, ni le courage de le questionner sur la vivacité de sa foi, et encore moins de le juger s’il servait le Malin.

*Acceptons sa proposition. Si l’autre s’énerve, il pourra toujours l’achever et ainsi envoyer aux enfers cette aberration démoniaque.

En tout cas, ce Bestla machin chose me semble plutôt amical.*

- C’est une proposition très intéressante Bestla ! Tu permets que je t’appelle Bestla ?
Mais si tu nous propose de boire, c’est donc qu’il y a un village dans les environs, non ?
A ce propos, il me semble que j’aurais grand besoin de visiter une auberge et une infirmerie, dit il, en sentant soudain la douleur émerger, une fois la colère dissipée.

En effet, c’était comme si un million de couteaux s’étaient plantés d’un seul mouvement dans le corps du père. Il ne pu réprimer un grognement de douleur.

Puis, il décala légèrement la tête, histoire d’apercevoir le zombi, qui lui semblait aussi mal en point que lui. Le fixant droit dans les yeux, il déclara entre ses dents :
- Tu ne pers rien pour attendre, la sentence divine s’abattra sur toi, et tu périras.

[Bestla, ton perso me fais un peu penser a Zaraki Kempatchi de Bleach , simple coincidence ? ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Saedroth
Chimère Renégate - date limite de consommation dépassée
avatar

Nombre de messages : 327
Temps passé à Hollow Dream : Euh... J'étais là à l'automne, d'autre questions?
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Le départ du paladin   Sam 21 Oct - 15:06

Rien à dire, ce monde était décidément le nirvana des dingues. Car ce Bestla Vili devait avoir un sacré pet à la cafetière pour s'interposer, tout naturellement, entre deux combattants considérablement hargneux et armés. Folie? Pas sur. Ils étaient tous deux méchament amoché, et Vili était bati comme une armoire à glace. Probablement capable de l'envoyer valdinguer à trois mètres d'un seul coup de poing, ou de le couper un deux d'un seul coup de hache. Mais son intervention avait été salutaire. Anderson et lui se seraient probablement entretués si le bucheron n'avait pas décidé d'intervenir. Les paroles de la Chimère jetèrent un nouvel éclairage sur l'idée que Saedroth se faisait de lui. Boire un verre? Il avait interrompu un duel à mort pour aller vider des chopines entre potes? S'il n'était pas forcément dément, Bestla Vili était indubitablement un être simple, probablement un peu attardé, même. Et pas vraiment pacifique. Son petit rire suggérait que ce gars avait du être du genre à adorer les matchs de catch de son vivant. Saedroth eut un petit ricanement intérieur. S'il était là depuis le début du combat, il devait en avoir eu pour son argent!
Mais passons. Stupéfaction mise à part, la proposition du bucheron était plutot séduisante. Celà faisait des jours qu'il vivait dans la forêt, dans une solitude d'ermite, et un petit tour au village lui ferait du bien. Surtout que le fait de refuser risquerait de mettre le bucheron en pétard. Il jeta un regard vers Anderson. Il n'était guère en meilleur état que lui, pas de danger à court terme sur ce plan là. De toute façon, Bestla pourrait l'assomer d'une seule baffe le cas échéant.


- Boire? Bonne idée, mon ami. Toute cette agitation m'a donné grand soif. Je te suis.

Il coula un regard mauvais vers Anderson quand celui-ci le menaça.

-On se retrouvera, curé, ne t'en fait pas. Je t'enverrais t'assoir à la droite de ton usurpateur de Dieu.

Le ton n'était guère plus haut que celui du paladin, mais tout ce qu'il y avait à dire était dit. Il reprit, à voix plus haute :

-Dis moi, Bestla, celà fait longtemps que tu es ici?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le départ du paladin
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Morwei, Le Paladin.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Mentor/Apprentie Le Départ!
» Départ de Sybille pour Limoges {Nathan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Dream :: BROUILLON :: Archives :: Archives RP :: Saison 1-
Sauter vers: