AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le départ du paladin

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anderson
Invité



MessageSujet: Le départ du paladin   Sam 23 Sep - 14:22

Nicholas venait de comprendre quelle était sa mission, il venait de s'éveiller à son destin.
Il ne s’appelait d'ailleurs plus Nicholas. Son nom était maintenant Alexander Anderson. Sa mission est de protéger les enfants de Dieu, et de pourfendre hérétiques et tous ceux qui menacent la foi.
Il n’a maintenant plus aucun doute sur la marche à suivre.


*Ainsi soit il ... Je suis la volonté de Dieu *

Le paladin arracha la verte que portait la créature , et essuya rapidement le sang se trouvant sur son épée. Puis, il l’attacha en bandoulière sur son dos avec une liane.

*Il faudra que je lui trouve un étui …*

Puis, après une rapide prière adressée a Dieu, il retourna vers la clairière d’où il était arrivée.

*D’autres pèlerins ont bien du passer par ici, ils ont bien du se regrouper et former un village, ou au moins un squat. *

Alexander entendis le bruit du craquement d’une brindille.
Peut être quelqu’un le suivait-il ? Sûrement n’était-ce rien. Entendre des bruits de branches était après tout logique près d’une forêt.
Toujours est-il que le prêtre était assez satisfait. Depuis quelques temps, son ouie s’était améliorée. Dieu lui avait décidemment donné tous les atouts pour mener à bien sa sainte croisade de purification.
C’est donc confiant que Nicholas se mit à marcher vers son destin.


[Si quelqu'un veut voir le prètre, je suis ouvert ^^ Sinon, je continuerais mon rp dans un autre endroit d'ici lundi / mardi )
Revenir en haut Aller en bas
Kana
Invité



MessageSujet: Re: Le départ du paladin   Sam 23 Sep - 21:53

[hop, j'ai préféré déplacer mon message ici^^]

Kana se réveilla...Mais où était-elle donc? Elle ne connaissait pas cet endroit, jamais papa ne l'avait emmené ici. Il y avait des arbres. Beaucoup d'arbres, partout, et tellement que l'on avait du mal a distinguer le ciel. Kana tourna la tête à sa gauche. Elle était allongée sur un lit de feuilles. Mais comment ça pouvait être possible? La dernière chose dont elle se souvenait, c'était de cette usine désafectée, et de ces gens qui tiraient de partout. Et puis quelqu'un avait poussé Kana, très fort, si violemment qu'elle n'avait même pas eu le temps de poser ses mains avant de heurter le sol. Et à la place des mains, ça avait été la tête. Elle se souvint de la douleur atroce, mais très brève, et aprés cela: plus rien. Juste cet endroit. Kana se doutait que quelque chose ne tournait pas rond, qu'elle ne devrait pas être là.
La petite gamine se mit debout sur ses pieds, chancela, ayant mal au crâne puis se mit en route. Elle se sentait fatiguée, aussi marchait-elle lentement. Elle sortit de la clairière, et avança. Il n'y avait pour ainsi dire aucun sentier, il devait y avoir très peu de promeneurs s'était alors dit la petite fille. Elle s'enfonça donc dans la forêt. L'aura qui se dégageait n'était guère rassurante, Kana n'aimait pas vraiment cet endroit. C'était sombre, il y avait des bruits bizarre, et ce lieu était inquiétant. Mais Kana voulait retrouver Papa. Alors il fallait bien qu'elle avance, n'est-ce pas? Alors elle marchait, avançait et s'enfonçait toujours plus profondément dans cet endroit infame. Et les heures s'écoulèrent, lentement, et les arbres se succédaient les uns les autres, se ressemblant toujours autant. Au bout d'un temps indéfinissable, Kana revint à nouveau à la clairière. Et là, elle compris ce que tout le monde pouvait aisément comprendre: elle avait tourné en rond. Et là les nerfs lachent. Kana tomba à terre sur ses petits genoux dénudés. Une profonde détresse l'envhie, et l'enfant mis sa tête entre ses main, gémissant, pleurant. Elle n'aimait pas cette endroit, elle avait peur! Et Papa, il est où papa d'abord hein? Pourquoi ne l'a-t-il pas suivit? A force de sanglots, Kana dans une infinie tristesse, finit par s'endormir d'épuisement.

Voilà qu'elle séveille à nouveau. Cela fait 24heures qu'elle est dans cette forêt, et maintenant qu'elle s'est réveillée plus rien n'allait être comme avant. Pour elle, tout espoir de s'éveiller un jour était perdu. Mais cela elle ne le savait pas; comment une enfant de 10 ans qui arrive dans un lieu inconnu, aurait-elle pu savoir qu'elle était devenue une Ombre? Toujours est-il qque Kana continua de remarquer que certaines choses étaient anormales. Elle ne savait pas combien de temps elle avait passé en cet endroit, mais assez longtemps pour qu'elle se demande pourquoi elle n'avait pas faim. Elle regarda ensuite la paume de ses main. Elles étaent toutes sales, comme ses genoux dailleurs. Et puis elle se remit en route, prenant un chemin différent. Cela faisait un quart d'heure qu'elle marchait lorsqu'elle entendit les bruits de l'eau. Une rivière? Kana courut, et si précipita. Mais alors qu'elle se pencha et vit son reflet, elle constata avec effroi qu'elle avait changé. Pourquoi ses joues n'étaient plus roses? Pourquoi était-elle terne et pâle? Et surtout: qu'était-il arriver à ses cheveux blonds, ses magnifiques cheveux blonds?! Impossible, ça ne pouvait pas être elle! Ele attrappa une mèche de ses cheveux et constata désespérée que ses cheveux étaient devenus roux. Mais que ce passait-il donc ici? Oppressée, Kana poussa un immense hurlement strident.
Revenir en haut Aller en bas
Anderson
Invité



MessageSujet: Re: Le départ du paladin   Dim 24 Sep - 11:16

Anderson marchait tranquillement, lorsqu'un hurlement brisa le silence du lieu. D'après le timbre de la voix, il s'agissait d'une femme assez jeune.

Le prêtre fit donc volte face et se mit à courir dans la direction d'où partait le cri. Après quelques minutes, Alexander entends enfin le bruit d'une rivière. Il sait qu'il approche de cette fillette.
Il ne sais pas pourquoi cela s'impose à lui comme une évidence, mais il sait qu'elle n'est plus loin.


*Elle est peut être tombée dans la rivière.*

Arrivé à hauteur du cours d'eau, le prêtre vit une jeune fille, qui ne devait pas avoir plus de dix ans, ayant des cheveux roux et sombres.
Celle ci était entrain d'examiner ses cheveux, visiblement quelque chose l'avait contrariée au point qu toutes les créatures de la clairière à dix lieues à la ronde l'entende .

L'homme s'approcha d'elle, et posa sa main sur son épaule.


" Bonjour petite fille, que fait tu seule ici ?
C'est dangereux de crier ainsi, des gens dangereux pourraient t'entendre et venir te faire du mal !"
Revenir en haut Aller en bas
Kana
Invité



MessageSujet: Re: Le départ du paladin   Dim 24 Sep - 12:11

Kana etait triste, dégoutée, contrariée. Ses beaux cheveux dorés étaient la marque de fabrique de sa mère, sans eux Kana ne lui ressemblait plus vraiment. Avant on aurait dit une reproduction en miniature de sa maman, et là... Ayant passée toute une journée à errer seule dans la fôret, sans voir la trace de qui que ce soit, créature, bêtes ou autres, Kana désespérait de trouver une quelqconque "vie" -si on peut dire ça comme ça- que la sienne. Alors elle ne faisait plus attention à rien, et avait oublié d'être prudente dans cette endroit qu'elle craignait pourtant. Ainsi il ne lui était même pas venu à l'esprit que son cri avait eu pas mal de portée, croyant être toute seule dans ce lieu maudit, et elle n'avait en conséquence pas apréhendé le prêtre qui arrivait derrière elle.
Et tout à coup, voilà qu'elle send une main sur son épaule. Pousse-t elle un autre hurlement encore plus fort sous la surprise? Non. Ou tout du moins son cri est éttoufée. Elle serait encore dans le monde des vivants elle aurait senti son coeur faire un énorme "BOUM" à l'intérieur. Mais la ce n'etait pas le cas. Au lieu de ça, elle fut paralysée par la surprise une secondes ou deux, et se retourna vers l'homme qui lui faisait face. Celui ci lui parla, lui rappelant alors que cet endroit était dangereux. Elle eut un léger mouvement de recul voyant l'épée accrochée dans le dos. Peut être que lui aussi était dangereux, qui sait...
Et puis une question toute naturelle vint aux oreilles de Kana. Qu'est-ce qu'elle faisait ici...qu'est-ce qu'un enfant pouvait-il bie faire ici dailleurs? Dépitée, démoralisée, Kana répondit d'un ton faible, de sa voix aigue et crystalline qui caractérise les petites filles de son âge.


"Je sais pas..."

Et elle baissa la tête. Qu'es-ce qu'elle pouvait bien faire ici? C'était également la question qu'elle se posait depuis qu'elle était arrivée. Se pourrait-il que la homme qui l'avait violement poussé y soit pour quelque chose dans cette histoire? Etait-ce un rêve, ou plutôt un cauchemard? Pourtant cela semblait si réel, trop réel dailleurs. A ce moment là, le pire des tourments de Kana était de ne pas savoir pourquoi elle était ici, pourquoi elle n'avait plus faim, pourquoi ses cheveux avaient virés au roux. Et puis une nouvelle question lui vint à l'esprit. Et lui? Qu'est-ce qu'il fait là? Elle relève lentement la tête et ses yeux bleus s'arrêtent quelques secondes sur une croix qu'il porte autour du cou
[je suppose qu'il a une croix XD si c'est pas le cas, ben elle ne la voit pas >>>logique<<<]

"Et vous, qui êtes vous?" demande-t-elle en le fixant les yeux dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Anderson
Invité



MessageSujet: Re: Le départ du paladin   Dim 24 Sep - 18:58

[un prêtre sans croix … c’est comme un petit déjeuner sans l’ami Ricorée, c’est pas possible :p
Tout ça pour dire qu’il en a une ^_^]

La petite fille s’était retournée vers lui, visiblement, elle ne s’attendait pas à voir quelqu’un d’autre de vivant ici.
Elle le détaillait de haut en bas, avec des grands yeux ronds, d’un bleu turquoise.
Finalement elle répondit, d’un ton peu sûr, presque dépitée.


- Je sais pas...

*Ainsi, elle ne sait pas la raison de sa présence en ces lieux. Elle ignore que Dieu va la juger sur cette terre inconnue.
Mais, juger une si petite fille, est-ce tellement nécessaire ? Qu’a t-elle bien pu faire qui a poussé le Très Haut à douter de la pureté de cette fillette ?! *

Puis , il s’en suivi un court silence. Les deux personnes semblaient réfléchir à moult choses, chacun de leur coté.
La fillette brisa le silence en posant la question qu’il semblait logique de poser en cette situation, lorsqu’on rencontrait quelqu’un.


-Et vous, qui êtes vous?

Nicholas pris une profonde inspiration, avant de répondre, prenant une douce intonation de voix, pour ne pas effrayer cet enfant plus que ce n’était déjà fait.

« Je m’appelle Nicho…. Non.
Je m’appelle Alexander Anderson, et je suis un humble serviteur de Dieu.
Et toi, gentille demoiselle, quel est ton nom ? »

La petite fille fixait le père droit dans les yeux , sans même sourciller, et ne semblait pas prête à baisser les yeux .
Malgré l’apparente fragilité de la fillette, son regard était perçant et avait quelque chose peu rassurant.


*On dirait un regard de tueur …. Mais c’est impossible ! *
Le père chassa vite cette pensée de son esprit. Après tout, elle était bien trop jeune pour avoir des envies meurtrières, et de toute manière, il était inimaginable qu’une enfant aussi mignonne puisse tuer.
Elle semblait également intriguée par la croix qu’il portait autour du cou.


« C’est une croix chrétienne. Elle rappelle a tous les chrétiens le sacrifice qu’a fait jésus christ, notre seigneur, - Alexander fit un signe de croix en prononçant le nom du messie- pour sauver tous les hommes.
C’est le symbole de la foi en Dieu et en l’église.
Au fait, tu es baptisée ? »
Revenir en haut Aller en bas
Kana
Invité



MessageSujet: Re: Le départ du paladin   Dim 24 Sep - 20:56

[c'est sur que j'ai pas pris beaucoup de risqus sur ce coup là^^]

Kana attendait patiemment sa réponse à lui. Elle le fixait d'un regard insistant. La poupée ne s'en rendait pas compte, mais son regard à ce moment là n'etait pas vraiment celui d'une douce enfant. Il était si profond, si frappant, que n'importe qui aurait pû être mal à l'aise. Pour être plus explicite, c'est le genre de regarde qui dit "Fais gaffe, si tu te retourne je te plante". Mais comme c'est une enfant, personne ne peut croire qu'au lieu d'une de porcelaine, on a à faire à une poupée tueuse. Et puis, heureusement ou non, la poupée n'a plus de maître, enfin pour le moment.
Puis l'homme finit par répondre. Alexander Anderson, elle inscrivit ce nom dans sa mémoire. Ainsi il était prêtre. En effet la fille ayant des facultés supérieures à la moyenne, elle put se souvenir qu'une fois ou deux dans sa vie elle avait entendu ce genre d'appelation pour dire que l'on était prêtre. Et puis, ce qui était à prévoir, Alexander lui retourna la question. Visiblement contente, Kana tendit sa petite main, reproduisant ce que les adultes faisaient la plupart du temps et déclara:


"Moi c'est Kana! J'ai dix ans et toutes mes dents!"

Elle accompagna ses dernières paroles d'un grand sourire édenté, qui faisait presque une allure de psychopathe. Non mais ce truc est vraiment une gosse?
Et puis le prêtre lui montra la croix, et elle écouta les explications qu'il lui donnait. Mais oui! Elle savait ce que c'était! Il y en avait une dans sa maison, dans le salon au dessus de la cheminée! Et puis des fois, papa l'emmenait dans cet endroit que l'on appelle église, et on y retrouve ce genre de crois avec un bonhomme dessus, sans doute le Jésus Christ dont parle Alexander.Et Alexander lui demande si elle a été baptisée. A présent rassurée en compagnie du prêtre, Kana s'empresse de répondre joyeusement.


"Oui monsieur Alexander! Mais je m'en souviens plus car j'étais encore un bébé! Mais prés je suis retournée dans l'église avec mon papa! Elle est dans le centre de Londres!"

Alors on récapitule: Kana ne mens pas, elle a bel et bien été baptisée. Dailleurs jusqu'à à peu prés l'âge de trois ans elle se prenait pour Dieu. Un jour le fait qu'elle ne pouvait pas l'être fut comme une évidence pour elle, et cela l'avait bien déçue. Même aprés la mort de sa maman, le papa a continué à la trimbaler de temps en temps dans une église. Oui, c'est pourri jusqu'à la moelle, ça tue des gens, fait du trafic de stupéfiants d'armes et de femmes, et ça prie Dieu! Kana, il est hypocrite ton père ou il n'a rien compris? Toujours est-il que pour la petite fille, marionnette de son père lorsqu'elle était encore sur terre, pensait que tout cela était normal, tuer des gens si on en a besoin ça va de soi. Tarée ou admirablement formatée? Sûrement des deux.
Revenir en haut Aller en bas
Anderson
Invité



MessageSujet: Re: Le départ du paladin   Lun 25 Sep - 10:51

Après que Anderson se soit présentée, Kana se mit à sourire. Elle lui tendit la main, tout en se présentant

- Moi c'est Kana! J'ai dix ans et toutes mes dents!
*Toutes tes dents , j’irai pas jusque là *

Puis Alexander serra la main que la petite fille lui tendait .
* Elle veut faire comme les grands cette petite… C’est mignon.*

Il se mit alors a écouter la petite fille, qui parlait de son baptême. Apparemment, elle était chrétienne, ou tout du moins son père l’était.
Le fait qu’elle soit en plus pratiquante posait au prêtre une question assez dérangeante. Si ce n’était pas à cause de son baptême, qu’avait pu faire cette petite fille pour nécessiter un jugement avant de se rendre au paradis ?
L’avenir me le dira se répétait il alors lorsque cette question revenait sur le tapis.


- ….Mais prés je suis retournée dans l'église avec mon papa! Elle est dans le centre de Londres!

*Alexander réfléchit quelques secondes, avant que le nom d’une église ne lui vienne à l’esprit. La Notre Dame de Londres pensa t-il.*
« Est ce que cette église s’appelle Westminster Abbey ? Si oui tu as été baptisée dans une très belle église, tu as de la chance. »

Puis, Alexander se décida. Décidemment, cette question le tiraillait trop, et il ne parvenait pas à soustraire son esprit de celle ci.
De plus, plus elle lui parlait, plus il trouvait que quelque chose clochait. Une aussi gentille fille ne devrait pas être là.
Pourquoi Dieu lui avait il envoyé une adorable fillette pour exercer sa divine justice ?
C’est là qu’il réalisa quelque chose de logique, mais qui pourtant ne lui avait pas encore traversé l’esprit.
Toutes les personnes tombées dans ce monde ne sont pas forcément des mécréants. Certaines brebis de Dieu se sont juste peut être égarées du troupeau, et le rôle du paladin sera juste de les ramener dans celui ci, sans pour autant les éliminer.
Malgré tout, il devait en être sûr.


« Dis moi Kana, avant d’arriver ici, tu as fait quelque chose de méchant ? »

Puis, il se rendit compte que si certaines personnes étaient coincées ici comme elle, sans forcément être des hérétiques, il ont sûrement construit un village, pour passer ce séjour dans les meilleures conditions possibles.

« Ca te dirait de marcher un peu, histoire de chercher si il n’y a pas de village ?
Ca serait quand même mieux que de dormir dans l’herbe tu ne crois pas ? »

[i] Alexander adressa alors un grand sourire, à la manière d’un père bienveillant à Kana, histoire de montrer à celle ci qu’il ne lui voulait rien de mal. »
Revenir en haut Aller en bas
Saedroth
Chimère Renégate - date limite de consommation dépassée
avatar

Nombre de messages : 327
Temps passé à Hollow Dream : Euh... J'étais là à l'automne, d'autre questions?
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Le départ du paladin   Lun 25 Sep - 21:52

Celà faisait déjà un certain temps que Saedroth errait de part les bois. Ne pouvant se résoudre à entrer dans la caverne, il avait erré dans la sinistre forêt, se nourrissant de charogne et sortant surtout la nuit. C'est au cours d'une de ses rares promenades diurnes qu'il entendit... des voix. Une voix de petite fille, et une voix d'homme.
*Nena?*
Intrigué, il sortit du couvert des arbres mais il s'était fait à la pénombre de la forêt, et resta quelques secondes immobiles, exposé à la vue des deux protagonistes, le temps pour ses yeux de s'habituer à la pale lumière d'hollow Dream...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kana
Invité



MessageSujet: Re: Le départ du paladin   Lun 25 Sep - 22:25

Le prêtre lui serra la main qu'elle lui avait tendu, et cela fit plaisir à la petite fille qui sentait être estimée comme plus grande qu'elle ne pouvait le paraître. Et puis, intelligente, elle comprit qu'il était charmé, la trouvant toute mimi. Cependant il n'était pas duppe, et se doutait qu'elle ne devait pas être là par hasard. Mais Kana a été si bien formatée qu'elle n'a pas vraiment la notion de ce qui est mal et ce qui est bien, et le fait d'être surdouée ne lui a pas fait réaliser que supprimer des vies, ou tout du moins y contribuer, était la pire des chose que l'on pouvait faire.

"Westiminster Abbey? Il me semble que c'st ça! C'est la plus belle des églises!"

Et puis elle répondit aussitôt à la question suivante du prêtre. Comme dit précédemment, Kana ne réalisait pas qu'elle avait fait quelque chose de vrament très mal.

"Ben non... J'ai déjà fait des bêtises, mais Papa disait que ce n'était pas grave! Et puis j'ai toujours rangé ma chambre quand il me le demandait! Et bien sûr, j'ai toujours aidé mon papa!"

Et puis Kana entendit parler le prêtre de chercher un village. Elle qui ne s'imaginait pas ce qu'il lui était arrivée, était alors ersuadée qu'ils n'étaient pas très loin de Londres. Alexander ne devait pas connaître l'Angleterre, et c'est pour cela qu'il devait se sentir perdu.

"Ben tu sais, moi aussi je ne connais pas cette forêt! Mais une chose est sûre, c'est qu'on est prés de Londres! Si tu veux, Papa pourra t'héberger dans l'une de ses maisons!"

Elle porta alors un doight à sa bouche et rajouta en chuchotant

"Mais chut je suis pas censée te dire ça!"

En effet le Papa de Kana possédait aussi des locations, maisons appartements, de manière illégale. Et il avait confié ce secret àsa fille. Mais là où elle était à présent, qu'importe le fait qu'elle le répète? Pour son père, Kana était morte, et c'était vrai. Mais loin d'elle était l'idée qu'elle ne le reverrait jamais; en effet Kana avait encore de l'espoir... Jusqu'à ce qu'on lui dise la réalité. Sur ce, elle se leva et Tira Alexender par la main. C'est qu'elle l'aimait bien celui là! Elle se retourna, et apperçut alors un nouveau personnage, qui par son apparence faisait un peu peur à Kana. Réflexe d'enfant, elle se cacha en partie derrière Anderson dont elle maintenait fermement le bras. Et puis, d'une petite voix très méfiante elle déclara:

"Z'êtes qui vous?"
Revenir en haut Aller en bas
Anderson
Invité



MessageSujet: Re: Le départ du paladin   Mar 26 Sep - 14:14

Le dialogue du père avec la petite Kana se poursuivait, dans une ambiance joviale, les deux protagonistes ayant eu assez vite confiance l’un en l’autre.
La petite fille répondait alors a Nicholas qu’elle avait bien été baptisée dans L’église qu’il pensait.


- Westiminster Abbey? Il me semble que c'est ça! C'est la plus belle des églises!

*La plus belle des églises ?*
Le père hésitait à rétorquer qu’elle disait ça car elle n’avait pas connu Notre Dame de Paris, la cathédrale St Paul de Rome, ou encore la chapelle Sixtine.
Finalement, il se ravisa, se disant qu’une petite fille ne serait peut être pas très enthousiaste à l’idée de discuter de la beauté d’églises catholiques diverses.
De toute manière, la petite fille avait déjà repris la parole avant qu’il puisse répondre quelque chose.


- Ben non... J'ai déjà fait des bêtises, mais Papa disait que ce n'était pas grave! Et puis j'ai toujours rangé ma chambre quand il me le demandait! Et bien sûr, j'ai toujours aidé mon papa!

Ces paroles rassuraient le père Anderson. Après tout, ce n’était qu’une fillette comme les autres. Peut être qu’il comprendrait plus tard la raison qui avait poussé le Très Haut à l’envoyer ici.
« Les voix du Seigneur sont impénétrables », murmura t-il de manière si faible que cette phrase était presque inaudible.

Ben tu sais, moi aussi je ne connais pas cette forêt! Mais une chose est sûre, c'est qu'on est prés de Londres! Si tu veux, Papa pourra t'héberger dans l'une de ses maisons!

Puis, elle porta alors un doigt à sa bouche et rajouta en chuchotant

Mais chut je suis pas censée te dire ça!
*Londres… Je ne vais pas lui faire peur, mais je pense que l’on es bien loin de cette ville de blasphémateurs.*

C’est alors que le père eut une nouvelle vision de la petite fille. Elle n’était pas baptisée catholique, mais protestante. Peut être que Dieu, dans son infinie miséricorde, offrait quand même une chance aux protestants de revenir sur le droit chemin !
*Béni soit tu, Dieu miséricordieux, d’offrir une deuxième chance aux enfants égarés par les choix de leurs aïeux.*

Mais, bientôt, les fourrées se mirent à bouger. Un homme en sortit.
Enfin, un homme … C’est ce qu’il crû dans un premier temps avant de détailler l’aspect physique de ce nouvel arrivant.
Dès qu’il le vit correctement, son sang ne fit qu’un tour.
Tandis que Kana, de peur, se cachait derrière lui et étreignais son bras, il dégaina son arme avec vigueur, la tenant fermement. [i]

« Et j'entendis une voix qui, du temple, criait aux sept Anges : " Allez, répandez sur la terre les sept coupes de la colère de Dieu.
Et le premier s'en alla répandre sa coupe sur la terre ; alors, ce fut un ulcère mauvais et pernicieux sur les gens qui portaient la marque de la Bête et se prosternaient devant son image. »

[i] La vue d’Anderson se troublait, tandis qu’il sentais perdre le contrôle de lui même.

* Non ! Je ne peux pas faire ça devant la petite ! Elle est trop jeune, elle ne comprendrait pas !*

Avec les derniers instants de lucidité qu’il lui restait, il s’adressa à Kana, qui, apeurée , venait de demander son identité à la créature.

« Kana, tu ne sera peut être pas d’accord, mais si cet chose est méchante, alors il faudra le tuer. Tu comprends ? »
Puis, il se retourna vers la créature , lui donnant une ultime chance de s’expliquer … Si toutefois le prêtre résistait à la colère qui l’envahissait jusque là.

« Toi, tu semble porter la marque du Mal, et être un suppôt de Satan. Qu’as tu à dire pour ta défense ? »
Revenir en haut Aller en bas
Saedroth
Chimère Renégate - date limite de consommation dépassée
avatar

Nombre de messages : 327
Temps passé à Hollow Dream : Euh... J'étais là à l'automne, d'autre questions?
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Le départ du paladin   Mar 26 Sep - 15:43

*Suppot de Satan? Attend un peu, mon vieux...*
L'incident de l'église avait rendu Saedroth profondément anti catholique et seule la présance de cette petite fille l'avait empêché in extremis de se ruer sur le curé.
- Je n'est jamais juré allégeance au Malin ou à qui que ce soit, et mon aspect ne dépend pas de ma volonté. Qu'ai-je à dire pour ma défense? Pour quel mal? Avoir l'apparence d'un mort?
La bête en lui ruait et hurlait, lui ordonnant de mettre en pièce ce morceau de viande en soutane. Se souvenant de ce que le curé avait dit, il décida de jouer au bluff.
- Notre Seigneur me met à l'épreuve plus durement que tous. Amen. Lazare n'est-il pas sorti de la tombe lorsqu'il fut appellé? Aurais-tu menacé Lazare du fer que tu brandis? Je ne vous veux aucun mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kana
Invité



MessageSujet: Re: Le départ du paladin   Mar 26 Sep - 20:36

Kana appeurée, s'aggripait au bras d'Anderson. Elle vit donc celui ci sortir l'arme qu'il avait dans le dos, une longue épée. Et puis il commença alors à dire des phrases, qui, pour Kana, parraissaient incompréhensibles. Elle avait juste deviné que c'était en rapport avec la Bible. Parentèse: en effet, en angleterre la majorité des chrétiens sont protestants, et si on va plus loin, anglicans. Kana n'échappe pas à la règle, mais pour elle c'est un peu du pareil au même. Fin de la parenthèse. Tandis qu'il disait ses phrases, Alexender commençait à entrer dans un état second, tout du moins c'est l'impression que la gamine en avait. Allait-il vraiment le tuer? Non que cela aurait géné Kana, qui pensait que Alexender allait le tailler en pièces. Seulement elle n'avait pas son poignard avec elle, alors elle ne pourrait pas l'aider si l'envie lui prenait. Dailleurs voilà qu'Alexender, aprés que Kana eut demander son nom à l'étrange personne, la prévint qu'il serait peut être obligé de le tuer. Kana le regarde avec un gentil sourire, tout mignon, inaproprié dans ce genre de situations, voir même inquiétant. Elle lui répond alors de sa voix aigue et cristaline:

"D'accord!"

Et puis elle regarde. Alexender évoque le diable, accusant l'inconnu d'être l'un de ses servants. L'homme, qui était décidément vraiment très moche, démentait, et parlait avec véhémence d'épreuves que dieu avait donné à je ne sais plus qui, et le mettait lui aussi à l'épreuve. Sauf que manque de pot, Kana, surdouée, arrive à savoir lorsque quelqu'un est louche. Et c'est sans grand risque qu'elle pense:

*Il mend!!!*

Peut être qu'Alexender s'en rendrait il compte. Mais peut être pas, aprés tout Kana était l'une des rares personnes à être surdouée (elle sla pête la gosse). S'il ne saisissait pas le mensonge, Kana le lui dirait. Mais pour l'heure, autre chose ne plaisait pas à Kana. L'inconnu n'avait pas répondut à sa question, et c'est limite s'il l'avait remarqué, plutôt préoccuppé par le prêtre. Et ça, ça ne lui plaisait pas du tout! Non mais dites donc! C'est pas parce qu'elle est toute petite qu'il faut l'ignorer hein?! Alors elle se décala pour mieux se faire voir, tenant cependant le bras d'Alexender, bien décidée à ne pas le lacher de si tôt. Et puis, d'une voix encore plus aïgue et perçante, elle répondit visiblement très mécontente.

"Vilain monsieur! Quand on te pose une question t'es prié de répondre!
Alors: C'est quoi ton nom, et t'es qui?!!!"
Revenir en haut Aller en bas
Anderson
Invité



MessageSujet: Re: Le départ du paladin   Mer 27 Sep - 10:31

Les yeux du paladin rougissaient à vue d’œil. Malgré tout, le « zombi » se mit a parler , comme pour pouvoir se disculper de ce dont on l’accusait.

- Je n'est jamais juré allégeance au Malin ou à qui que ce soit, et mon aspect ne dépend pas de ma volonté. Qu'ai-je à dire pour ma défense? Pour quel mal? Avoir l'apparence d'un mort?

La colère qui envahissait Nicholas cessait de grimper. Non pas qu’elle eut disparue, mais elle s’était stabilisée.
Les paroles du cadavre vivant en décomposition étaient sensées.
Si ce n’était son aspect abject, rien ne le distinguait des autres humains …
Si. Il y avait une autre différence. Subtile, et que le paladin n’arrivait pas encore à identifier, mais l’odeur que dégageait la chose était différente de celle d’un homme.
Pour l’instant, il mettait cette différence sur le compte de la putréfaction.

Une fois de plus, le cadavre tenta de se disculper. Sa voix sonnait faux, mais ses paroles étaient celles que tout bon chrétien pouvait prononcer.
Sûrement l’avait-il été il y a des lustres. Mais maintenant, Alexander ne croyait nullement en ses bonnes intentions.


- Notre Seigneur me met à l'épreuve plus durement que tous. Amen. Lazare n'est-il pas sorti de la tombe lorsqu'il fut appelé? Aurais-tu menacé Lazare du fer que tu brandis? Je ne vous veux aucun mal.

Au lieu de le calmer , cette déclaration le fit sortir de ses gonds.
La part d’humain et de réflexion qui était en lui commençait à s’éteindre. On apercevait maintenant à peine le bleu initial de ses yeux, qui viraient au rouge sang.


« Chacun est mis à l’épreuve sur cette terre, sache le.
Mais de quel droit ose tu te comparer à Saint Lazare. Crois tu que ta vie soit si exemplaire que celle du confident du Christ ?!
Par le sang, ton péché d’orgueil sera lavé ! Laisse le jugement de Dieu s’abattre sur toi et ton âme sera sauvée des abysses de l’enfer
AYYYMMMMEEEEENNNNN »
[Toute ressemblance avec le cri d’un curé psychopathe du manga Hellsing n’est évidemment pas fortuite.]

Mais le prêtre hésitait encore et toujours à attaquer. Jamais il n’avait reçu l’ordre direct de Dieu de massacrer ses ennemis, et pourtant jamais il n’avait autant pris de temps avant de charger.
Il sentait que son ennemi était dangereux.
Tandis qu’il parlait, kana avait marqué son accord avec la sentence divine que le prêtre s’apprêtait à dispenser, et avait une deuxième fois demandé à la créature de révéler son identité.
Avant de perdre tout contrôle, il s’adressa une dernière fois à elle.


« Ecarte toi un peu de nous et assis toi. Tu n’es pas obligée de regarder ce qui va suivre. »
Revenir en haut Aller en bas
Saedroth
Chimère Renégate - date limite de consommation dépassée
avatar

Nombre de messages : 327
Temps passé à Hollow Dream : Euh... J'étais là à l'automne, d'autre questions?
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Le départ du paladin   Ven 29 Sep - 21:21

La part d'être humain en lui cédait lentement mais régulièrement sous les coups de boutoir du démon qu'avait engendré son ame. Qu'importe ses principes, qu'importe la prudence, qu'importe le fait qu'il allait faire couler le sang devant une innocente, ce croisé stupide et borné était l'anathème de ce qu'il était et de ce en quoi il croyait, et surtout, il était l'anathème de ce qu'était la Voix. Et il mourrait pour ça. Debout face à l'étrange couple, le non-mort ferma les yeux et se raidit, comme pris d'une transe, puis soudain, dans un geste qui tenait plus du spasme que du mouvement conscient, il écarta les bras, semblant un instant quelque grossière parodie du Christ. D'entre les doigts de ses poings serrés saillaient trois griffes d'acier, qu'il avait prudement conservés dans ses manches avant de perdre le controle. Il resta un instant immobile, puis changea de position, lentement. Ses mouvements étaient plus souples, plus précis, plus félins. Il s'immobilisa de nouveau, solidement campé sur ses jambes écartées et légèrement fléchies, le bras droit raidi dans l'axe de la colonne, désigant le sol de ses lame et le bras gauche collé au bras droit, réplié et pointant vers le ciel ses trois griffes métalliques. Une posture de combat. Une posture de combat que Nicholas connaissait, et dont la vue le mettait hors de lui. Cette créature allait jusqu'à dévoyer les techniques de combat du Saint révérend Anderson, son personnage préféré dans la littérature non biblique. Un murmure rauque, sépulcral, s'échappa des lèvres putréfiées du monstre.
Usurpateur qui es aux Cieux
Ton Nom ne sera plus sanctifié
Ton Règne sera brisé
Ta volonté ne sera plus faite
Sur la Terre comme en Enfer...

La créature ouvrit les yeux, des yeux différents, aux pupilles fendues verticalement, verdatres et vaguement luminescents, et esquissa un hideux sourire. Alors Anderson sut qu'il faisait face au Mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kana
Invité



MessageSujet: A   Sam 30 Sep - 10:16

Autant dire que la petite fille était passablement amère, voire en colère. Pourquoi? Tout simplement parcequ'on l'ignorait, et que la mome que l'on avait toujours considérait comme une princesse avait l'habitude qu'on ait d'yeux que pour elle. Et là, ce n'était pas le cas. En effet Anderson et l'autre monsieur moche avaient l'air d'être dans une sorte de délire incessant, et plus rien d'autre n'avait l'air d'exister pour eux. Et Kana n'avait pas l'air de faire partie du délire, et cela ne lui plut guère, elle qui aimait être au centre de toutes les attentions.
Au début elle les regardait, la machoir serrée, sans rien dire. L'un comme l'autre n'arrêtait pas avec les références à Dieu. Kana commença à trouver cela ridicule, puis lassant. Ben oui, Dieu, c'est bien d'en parlant tous les dimanches matins pour faire comme tout le monde, et puis basta quoi! Mais là c'était au dessus de tout... Le faisait-ils exprés, ou était-ce du fanatisme? L'un avait l'ir de le faire exprés, et l'autre avait l'air de croire sérieusement à tout ce qu'il disait. Et tous les deux, prenait comme prétexte ce Dieu de paix pour se battre...Et l'un d'eux est un homme d'Eglise? A n'y rien comprendre...
Le summum fut lorsque Alexender lui dit d'aller s'asseoir avant de lui rappeler qu'elle n'était pas obliger de regarder. Vive le sous entendu. Là, la petite fille donna un coup de pied dans le vide, énervée, avant de crier à Alexender, sous la colère:


"Toute d'façon jsuis sûre qu'aucun de vous sait sbattre!"

En effet, pour Kana ce n'était pas comme ça qu'on se battait. Certes la petite fille n'avait pas de techniques de combat, et elle s'avait à peine comment utiliser un poignard à bon escient. Pourtant elle n'avait échouée qu'une seule fois, une seule fois mais qui sera fatale. Elle, endormait toujours l'adversaire, le berner, profitant du fait qu'elle était toute mignone. Charmer pour mieux frapper, voilà ce qu'elle aimait. Pour elle, cette technique, à limite de la perversité, valait largement une épée.
Bref, sur ces paroles, Kana tourna les talons, et ne se retourna pas, pcontinuant bien énervée son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Anderson
Invité



MessageSujet: Re: Le départ du paladin   Sam 30 Sep - 11:15

[euh, kana, la tu t'en vas ou tu reste regarder le spectacle ? :-D]

Au lieu de se repentir et d'accepter sa sentence, qui l'aurait lavée de ses péchés et l'aurait emmené au royaume des cieux, l'homme blasphémer.

"Dieu t'as donné une chance, tu ne l'as pas saisie. Prépare toi maintenant à recevoir sa sentence."

Tout dans l'attitude du cadavre lui paraissait maintenant méprisable.
Son allégeance au Malin, sa tentative de sauver sa peau en se comparant à un des grands saints de la bible, tout en cet homme lui semblait digne de haine.

De plus, sa posture de combat lui rappelait quelque chose. In capable de mettre un nom sur celle ci, il compris néanmoins ce suppôt de Satan le défiait en imitant la posture d'un combattant de Dieu.
Puis,il remarqua que Kana se plaignait du manque d'attention qu'on lui portait, et ne semblait pas comprendre la situation.

*Normal, elle n'as que 10 ans ...*

Néanmoins, les phrases que la petite fille prononçaient n'arrivait pas jusqu'au cerveau d'Anderson. Il entendait juste sa voix cristalline , sans chercher a comprendre le sens de ses mots.
Au lieu de ça, il écoutait l'immonde blasphème que prononçait la créature, serrant les dents avec une telle force que l’une d’entre elle aurait pu se briser sous le choc.


« Toi qui ose profaner les fondement mêmes du culte de Dieu, toi qui demande conseil au Malin, et convoque Satan pour te défendre !
Par le feu et l’acier, je te ferait regretter ces blasphèmes, et tu pourra voir par toi même les profondeurs de l’enfer que tu semble tant apprécier ! »

En temps normal, le père aurait tout de suite remarqué le changement de forme des yeux du cadavre. Mais l’état actuel de sa pensée semblait l’empêcher de faire une quelconque réflexion logique.
Ses yeux étaient maintenant rouge sang, tandis que l’on arrivait avec peine à distinguer sa pupille, et encore moins le bleu habituel qui lui donnait un doux regard.

Il leva son épée au dessus de sa tête. Dans son crâne, des phrases se bousculaient en lui.
*Plus haut la garde ! Tu n’es point un paysan !
…..
Soit sans peur face à ton ennemi. Soit courageux et loyal. Prêche la vérité, toujours, même si cela doit te coûter la vie . Protège les faibles et les démunis. Tel est sont serment.*

[i] Il leva son épée, de manière à ce qu’elle se retrouve entièrement au dessus de sa tête, et sans une seconde d’hésitation, il chargea son ennemi, tout en hurlant de rage.


« Renie le malin et accepte ta sentence, et ta peine en enfer sera réduite de moitié ! »

Enfin, arrivé à hauteur de son ennemi, il abaissa son arme de toute ses forces, visant la clavicule de son adversaire avec une précision impressionnante vu son état.

[avis aux cinéphiles : d'où proviennent les phrases qui tournent dans la tête d'anderson ? ]
Revenir en haut Aller en bas
Kana
Invité



MessageSujet: Re: Le départ du paladin   Sam 30 Sep - 12:50

[ben je m'en vais]
Revenir en haut Aller en bas
Saedroth
Chimère Renégate - date limite de consommation dépassée
avatar

Nombre de messages : 327
Temps passé à Hollow Dream : Euh... J'étais là à l'automne, d'autre questions?
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Le départ du paladin   Sam 30 Sep - 15:01

[Kingdom of Heaven, vil plagieur!]
L'humain qui était en lui n'avait guère de compétences martiales. On n'enseignait pas les subtilités du combat à l'arme blanche dans les amphithéatres d'une faculté de droit. Le démon qui le possédait n'avait jamais tué que sous l'effet de surprise, usant d'embuscades et de subterfuges pour terrasser l'adversaire. Le mort-vivant sauta en arrière, évitant le plus fort du coup, mais la lourde lame médiévale lui entailla l'épaule jusqu'à l'os, lui arrachant un sifflement de rage et de douleur. Mais la plaie se résorba en quelques secondes, sans même laisser de cicatrice. Le démon riposta alors d'un puissant coup diagonal, visant le visage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bestla V
Invité



MessageSujet: Re: Le départ du paladin   Dim 1 Oct - 12:27

[Je peux? ^^')
Cela faisait quelques temps qu'il s'était isolé dans la forêt, à cause de ses crises qui avaient nécessitées un isolement réparateur.
Mais depuis deux jours tout allait bien, d'ailleurs il s'était trouvé un petit humain fort appréciable. La chasse n'avait pas été longue, car le gibier ne connaissait pas le terrain.
C'était deux coups de haches plus loin qu'il avait fini sa route, en un délicieux casse croute..
Puis notre chimère avait arpenté ces bois qu'il appreciait tant, autant que sa hache appreciait les quelques troncs qu'elle entamait pour satisfaire les envies de son proprietaire.

Des bruits l'avaient amenés jusqu'à la clairiére, enfin à proximité de la clairiére.
Il suivait les bruits jusqu'à ce que des traces de pas apparaissent au sol et comme tout bon chasseur qu'il était, il se mit à les suivre.
Le seul point vraiment négatif dans sa façon de chasser restait sa grande taille, ainsi que ses capacités intelectuelles appauvries.
Il écrasait tout ce qui passait sous ses pieds sans se soucier du bruit, car maintenant qu'il avait les traces à suivres, le bruit n'avait plus lieu d'être non?
Bon c'est vrai que la logique non plus n'est pas de la partie..
Comme sa tête non plus.

Son arrivée était même plus bruyante que les lames qui s'entrechoquaient.

Mais son arrivée imminente fut marquée aussi fortement que son front par l'imposante branche d'un hêtre centenaire.
Cette derniére épousa sans aucune retenue le front de notre homme qui se mit à jurer à voix haute.
Ce cris de rage fut suivit de prês par celui de la rage accompagné par le doux bruit des assauts de sa hache sur le futil bouclier d'écorce de l'arbre.
Un rire des plus niais inimaginables faisait écho aux plaintes de la branche tombant lourdement au sol.

Son excés de folie passé, il repprit sa chasse, quelques minutes encore avant de se rendre compte qu'il remontait à l'envers, suivant ses propres pas qui avaient recouverts ceux qu'il suivait.

Aprés une multitude de branches cassées, la massive silouette du bucheron fou se fit appercevoir, encore tachée du sang de son repas..

"Ahahahahahahaaaa de l'animation, du sang ahahaha encore!!!!"

Comme tout exité qu'il était, il tenait fermement sa hache dans ses mains et martelait le sol sous l'exitation qui le prenait, regardant depuis sa grande taille le duel qui avait lieu sous son nez.
Revenir en haut Aller en bas
Anderson
Invité



MessageSujet: Re: Le départ du paladin   Dim 1 Oct - 12:31

[C’est mon perso qui se rappelle de ça, et qui donc croit que ces paroles lui étaient destinées :-D]

Anderson observa la plaie se résorber.
* Une faculté de régénération ? Il faudra le blesser plus vite que sa régénération n’es effective.*
Au bout de quelques secondes, on aurait pu croire que la blessure n’avait jamais existée.
« Démon ! Hérétique ! Qu’espère tu en vendant ton âme au diable ? Cette puissance risible ? Soit, je la réduirait a néant elle aussi
AMEN »
Un coup porté au visage le tira de son monologue. Le paladin recula la tête, mais ce fut alors le bras qui en pâtit.
Etrangement, les espèces de scalpels de la créature s’arrêtèrent sur son avant bras , sans pouvoir entailler la chair.

« Tu as beau avoir les faveurs du malin, Dieu m’aide dans ma quête. Un dévot du mal ne peut m’atteindre. »
Puis, avant de laisser le temps au cadavre de comprendre ce qui lui arrivait, il fit un pas en arrière, les lames d'acier entaillèrent son habit, laissant voir des bras d’une texture totalement différente de celle de la peau.
Finalement, il avança de nouveau et assez rapidement, l’épée pointée vers son ennemi, dans le but de l’empaler.

« Meurs »dit il d’une voix quasi inaudible.


Dernière édition par le Lun 2 Oct - 12:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saedroth
Chimère Renégate - date limite de consommation dépassée
avatar

Nombre de messages : 327
Temps passé à Hollow Dream : Euh... J'étais là à l'automne, d'autre questions?
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Le départ du paladin   Dim 1 Oct - 15:25

[lames osseuses? Edite ça tout de suite s'il te plait, ce sont des scalpels en acier, rien d'autre]
Résistant. Très résistant. Trop résistant. Si ce maudit paladin était cuirassé de la sorte, ça s'annonçait mal pour Saedroth. Le coup qui aurait du défigurer le curé fou n'avait fait que riper sur une texture solide... Des écailles? Ce fanatique sans cervelle était donc inhumain? Serait-il...une Chimère, lui aussi? Ce serait le comble. Malgré sa taille, son adversaire restait rapide, et il n'arrivait pas à le blesser. Soudain, le curé recula, et lui passa l'épée en travers du corps jusqu'à la garde. Le mort vivant hurla. La lame ensanglantée lui ressortait dans le dos. Mais il en fallait plus pour le tuer. Et maintenant, au contact, la lame longue du paladin ne lui servait plus à rien. Rendu furieux par la douleur, le zombi tailladait à coup de scalpel le visage d'Alexander tandis que son autre main se refermait sur son cou. La peau du moine commençait à grésir et à se nécroser autour de la main du non-mort.

- Faute de nous vaincre, rejoignez-nous ! murmura l'hybride schizophrène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anderson
Invité



MessageSujet: Re: Le départ du paladin   Lun 2 Oct - 12:42

[Bestla, bien sur que tu peux, vas bien falloir nous séparer Very Happy J'avais pas encore fait attention à ton post Laughing

Désolé, c'est édité Smile je voyais plus tes lames comme celles de dr jackall dans "get backers", ou comme celles de rorix ^_^]

En effet, le paladin avait commis une erreur. Il lui semblait évident que transpercer le monstre aurait pu le calmer, mais au contraire, cela n’avait fait qu’accentuer sa rage.
Il hurlait de douleur tout en lacérant le visage d’Anderson, qui ne parvenait a esquiver qu’un coup sur deux ou trois.
Au bout de quelques secondes, il reprit ses esprits (enfin, autant qu’une chimère en proie a une folie furieuse peut les reprendre.)
Il saisit alors son épée, et, de toutes ses forces, la releva, tranchant la chair, dans le but d’arriver au cœur. Son mouvement, qui n’aurait du prendre que cinq petites secondes, était nettement ralenti par la douleur qu’il endurait.
De plus, il remarquait que son cou le faisait souffrir horriblement. Même si le zombi n’avait aucune force, ce qui l’arrangeait quand à la gravité des blessures sur son visage, il disposait dans sa putrescence d’un atout non négligeable, celui de la transmettre par le toucher.


- Faute de nous vaincre, rejoignez-nous !

« Jamais ! Je refuse de ne céder ne serait-ce qu’une once de terrain au mal.
Tu as beau te régénérer très vite, nous allons voir comment tu recoud ton corps s’il est tranché en deux »

Tandis qu’il prononçait ces mots, l’épée ne se trouvait plus qu’a quelques centimètres de la position ou devait se trouver le cœur du zombi, et continuait inlassablement à se rapprocher.
* Dans dix secondes , tu es mort !*
Revenir en haut Aller en bas
Saedroth
Chimère Renégate - date limite de consommation dépassée
avatar

Nombre de messages : 327
Temps passé à Hollow Dream : Euh... J'étais là à l'automne, d'autre questions?
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Le départ du paladin   Ven 6 Oct - 19:15

Ce maudit fanatique ne manquait pas de ressource. S'il ne réagissait pas rapidement, il pouvait dire adieu à cette vie. Il n'était pas prêt à mourir une seconde fois. La bête en lui faiblissait, la régénération de ses tissus lui demandait trop d'energie. Mais il n'avait pas dit son dernier mot. En espérant que ça marcherait aussi bien que dans les films qu'il affectionnait de son vivant. Sa main se desserra d'autour du cou du paladin. La chair du cou était grise et putrescente là où il avait serré, jaunatre et craquelée autour. Cette blessure mettrait des jours à cicatriser, et serait encore visible dans des mois.

*On va voir si t'es aussi solide que tu en as l'air, tas de barbaque!*

Ses deux mains aggripèrent solidement les épaules du paladin, commençant à déchainer leur pouvoir flétrissant. Mais ce n'était pas le but de l'opération. D'un geste brutal, le mort vivant reversa la tête en arrière et colla un monstrueux coup de tête au paladin. Le nez de Nicholas fit entendre un craquement de mauvaise augure. Un peu sonné, le zombi enchaina sur un deuxième coup de tête en pleine face, puis un troisième, avant de repousser violement Anderson et son épée en arrière. Même si sa force physique n'était pas particulièrement considérable, il y avait là de quoi mettre KO un humain ordinaire, même baraqué. Maintenant que l'épée n'était plus dans sa plaie à l'abdomen, celle ci commençait lentement à se refermer, pas assez large pour laisser sortir les visceres, mais douloureuse et affaiblissante. Titubant, Saedroth arma un coup de poing hérissé de lames.

-Qu'est-ce que tu dis de ça, inquisiteur de mes deux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anderson
Invité



MessageSujet: Re: Le départ du paladin   Dim 8 Oct - 9:41

Le prêtre n'écoutait même plus son adversaire.
Le tête du prêtre le lancinait, tandis que son nez n’avait même plus lieu d’être appelé ainsi. Une fois stabilisé, il plongea l’épée dans le sol, s’en servant comme d’une canne, avant de réciter une prière à Dieu.


-Notre père, qui est aux cieux, que ton nom soit sanctifié,
Que le sang des Païens serve ton église,
que ton règne vienne,
que tes ennemis soient exterminés,
sur la terre comme au ciel.

A ces mots , il sembla à Anderson que sa douleur se calmait. Non pas qu’il se fut passé quelque chose, mais il était tellement persuadé que Dieu viendrait à son aide que l’inconscient fit le reste.

*Dieu me donne la force de continuer, Dieu veut que je l’aide encore et encore dans sa quête.
Je suis le paladin de Dieu ! ALEXANDER ANDERSON ! *

Face a lui, le trou dans le ventre du zombi se régénérait lentement. Malgré tout, il lui faudrait plusieurs heures avant qu’il ne soit rebouché en surface. Cela laissait donc a Anderson ce même temps pour l’achever.
Il avança alors une jambe. Mais quelque chose d’imprévu se passa. Celle-ci refusait de se mouvoir.
Son adversaire avait du griller un nerf de son dos durant le combat.
Il s’en remettrait en quelques jours, mais il était pour l’instant incapable de se mouvoir.
Heureusement pour lui, ses bras répondaient en cas d’attaque.


* Maudit soit tu, dévot de Satan !*

[si un bucheron pouvait débloquer la situation Very Happy le rp de nos deux persos fait que normalement ils s'entretueront, mais je pense qu'on a pas franchement envie de perdre notre perso ]
Revenir en haut Aller en bas
Bestla V
Invité



MessageSujet: Re: Le départ du paladin   Jeu 12 Oct - 19:11

[Desolé du retard, manque de temps :/]

La bataille l'amusa un certain temps, et les deux individus de force apparemment égales n'allait ne jamais finir.
Éprouvant tout à coup la soudaine envie d'aller boire un coup, il lui vint à l'idée d'inviter ses deux compagnons qui l'avaient diverti quelque temps.
N'écoutant que son courage (car est ce qu'un esprit suffisamment intellectuel l'habitait pour s'attarder à ces taches), il se releva et applaudit avec ses deux lourdes mains et un petit rire illustrant à merveille le sadisme qui était en lui se fit entendre.

"Viendez les amis! Je vous invite à boire un verre, puis faudra vous reposer hein? Même si vous vous amusez bien, ça doit faire mal ça!"

Le bûcheron s'approcha des deux chimères, s'interposant aussi naturellement que l'on tue une mule à coup de figue molle...
Bien que sa prestation coupa net le combat, les deux adversaires ne semblaient pas tout comprendre!
Leur donnant une petite tape amicale, qui demeurait petite plus pour lui que pour eux, il leur indiqua la direction du village.
Posant sa lourde de hache devant ses pieds, il examina quelques instants l'épée du prêtre, avant de la lui restituer préférant de loin son arme à lui, qu'il hissa sur son épaule comme l'on met une casquette.
Revenant rapidement à ses esprits, il avait oublié de se présenter!
Se donnant une petite claque, il s'éclaircit la voix en bombant son puissant torse.

"Je me nomme Bestla Vili amis chimères!"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le départ du paladin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le départ du paladin
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Morwei, Le Paladin.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Mentor/Apprentie Le Départ!
» Départ de Sybille pour Limoges {Nathan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Dream :: BROUILLON :: Archives :: Archives RP :: Saison 1-
Sauter vers: