AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cendre parmis ses cendres

Aller en bas 
AuteurMessage
Cendre
Invité



MessageSujet: Cendre parmis ses cendres   Sam 16 Sep - 20:45

Maëlle avait fermé les yeux.

Puis Cendre les ouvrit.
Raide comme un piquet entre deux arbres, la femme blanche avait levé de minces membranes transparentes, ses paupières ou du moins un semblant sur des yeux globuleux, sortant de leurs orbites à la première occasion, d'un blanc horrible et à la pupille grisâtre et fixe. Ses lèvres se décollèrent et, revivant son dernier réveil, elle se mit à hurler.

A nouveau...

Mais ce cri là n'avait plus rien d'humain. Il était étheré -tout en étant parfaitement insuportable pour des oreilles normales- et presque victorieux. Une brume rouge, sortie non pas des entrailles de la terre mais de celles de la banshee elle-même se répandit comme une nuée carmine autour d'elle, tachant sa peau gris claire de rouge, la mouchetant de sang. Un cri, encore un.
Quelques souvenirs épars se bousculaient dans son esprit laceré pour prendre la place prioritaire. Le premier cri gagna.

Un cri, un jour de vent. Le Premier cri. Une pluie drue qui tombait et le Deuxième vint...après fut le noir, puis le blanc...et le Troisième cri, qui l'avait menée ici.

Son esprit dérangé semblait se plaire à énumérer mentalement le nombre de cris qu'elle avait poussés ces derniers temps. Un passe-temps pour le moins singulier alors qu'elle hurlait toujours. Finalement, peut-être de peur de ne plus pouvoir crier à nouveau après celà, elle se tut. Sa bouche restait béante -peut-être ne le remarquait-elle pas? Rolling Eyes - et exhalait toujours cette vapeur pourpre, qui commençait à tacher les troncs nus des arbres alentours. Elle s'avança. S'avança? Pas exactement. Admettont qu'elle se rendit d'un point à un autre situé plus en avant, mais elle ne donna pas l'impression de vraiment faire quelque chose pour. Sans bouger les globes blancs qui devaient faire office d'yeux, elle aperçut dans un coin ce qui pour elle était une incarnation de ses dieux. Des esprits, comme elle les avait toujours appellés. Il lui souriait visiblement, fier d'elle.

Un observateur ayant encore à peu près toutes ses capacités mentales aurait remarqué une sorte de fantôme aux yeux éternellement écarquillés , à la bouche ouverte ajoutant à sa face un air d'horreur, regarder avec presque de l'adoration une vieille buche noueuse et trois pierres.

Ainsi était la nouvelle Maëlle, la sorcière des landes, elle était Cendre et se répandait très légèrement sur le sol tapissé de feuilles. Sous forme de fine poussière grise.


Après une longue observation d'elle-même, la femme spectrale étendit un bras auquel collait encore par la sueur de son angoisse passée une chemise de nuit défraichie. Elle observait ses mains...des doigts fins et délicats, qui contrastaient avec son aspect repoussant -non, pas exactement repoussant- d'une manière horrifiante. Ses pieds nus n'étaient pas aussi opaques que le haut de son corps et seuls eux se "répandaient" sur le sol humide. Alors après un bref murmure d'une obscure incantation, Maëlle -Cendre-, extatique, s'en fut, glissant très légèrement sur le sol. Derrière elle, poussière grisâtre et brouillard écarlate s'estompant peu à peu. Nul bruit lorsqu'elle marchait, si ce n'était son râle qui faisait s'enfuir les très rares insectes et minuscules êtres vivants qui peuplaient encore l'endroit.
Revenir en haut Aller en bas
 
Cendre parmis ses cendres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les voies de la damnation - les cendres de Middenheim
» Lorsque le Feu s'éteint, il ne reste que des cendres [Solo]
» le début....peu etre de tous ?! (PV: Flocons de Cendres)
» . Poussière de Cendres .
» Boule de Cendres || MANQUE LE KIT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Dream :: BROUILLON :: Archives :: Archives RP :: Saison 1-
Sauter vers: