AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une nuit calme...

Aller en bas 
AuteurMessage
Lucie Dervian
Nouvel arrivant
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 27
Temps passé à Hollow Dream : Plusieurs mois
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Une nuit calme...   Jeu 20 Juil - 17:44

Lucie marchait sans but dans les ruelles vides de la ville. En ce moment, personne ne pouvait la contenir dans un bâtiment, pratiquememnt tous les soirs, elle sortait, quand il faisait nuit de préférence, ce qui n'était pas vraiment l'heure la plus appropriée pour ce genre d'escapade. Mais ça ne faisait pas longtemps qu'elle était là, et malgré les avertissements des autres, tant qu'elle ne serait pas tomber sur une ombre ou une chimère, elle n'arrêterait pas ses balades nocturnes.

Elle sortit d'une ruelle et débarqua dans la rue principale. Elle continua de marcher, les mains dans les poches de son long manteau, le nez fourré dans son écharpe, son esprit perdu dans ses pensées. Elle finit par arriver sur la grande place. Elle scruta un instant cet endroit vide, dont aucun bruit ne transparaissait. Elle n'aurait jamais pu croire que le silence pouvait^être aussi pesant. Oui c'est ça, il y avait quelque chose de pesant dans cette place... Mais Lucie effaça vite de son esprit l'éventualité que quelqu'un de mal intentionné soit là, caché dans cet endroit vide, caché derrière cette église sinistre, cette maison vide, ou cette barrière suspecte... Elle s'installa sur un banc, attendant peut-être quelqu'un et personne à la fois, espérant croiser un autre humain vagabondant dans cet endroit sinistre, et pas une créature qui n'aurait pas encore mangé... Ni qui aurait déja le venntre plein d'ailleurs...


[H-J: Voilà j'attends des gens me laissez pas T-T XD:jump: ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himao Fa
Invité



MessageSujet: Re: Une nuit calme...   Jeu 27 Juil - 0:30

[J'arrive !]

Depuis combien de temps était-elle perdue dans la forêt ? Elle l’ignorait. Si elle avait eu sa montre, peut-être… Et encore, elle serait peut-être tombée en panne… Tout ce qu’elle savait, c’est qu’elle avait marché pendant des heures, des heures longues et ennuyeuses… Elle avait fini par faire une pause, se demandant vraiment s’il y avait quelqu’un qu’elle pourrait rencontrer hors les deux personnes qu’elle avait quittées pour sûreté. Elle s’assit sur l’herbe, faisant tournoyer sa dague. Un miracle, si elle l’avait trouvée ici. Elle avait remarqué aussi qu’il y avait des insectes. Peut-être y avait-il d’autres animaux ? A cette pensée, Himao se leva et arracha une branche, à l’aide de sa dague. Elle tailla le bout en une pointe. Elle donna un coup sur l’arbre le plus proche. Lorsqu’elle regarda à nouveau la pointe, elle était complètement enfoncée. Elle s’y était attendu. Il lui fallut retailler le bout de la branche encore quatre fois avant que ce soit bon.

Elle se rassit sur l’herbe, la branche à côté d’elle, la dague dans une main. Elle se coucha. Dans sa ville, était-ce la nuit ? Elle l’ignorait, mais elle se sentait fatiguée. D’ailleurs, la lumière baissait lentement dans cet endroit inconnu. Himao avait envie de dormir. Mais elle ne savait pas si se serait bien. Peut-être y avait-il des créatures meurtrières, dans cette forêt. Ou des hommes… En y pensant, un frisson parcourut son dos. Elle finit par se redresser et ramasser toutes les branches mortes pour en faire un tas. Elle prit deux branches et les frotta l’une contre l’autre. Elle savait que cela ne prendrait pas seulement quelques minutes… Elle s’était déjà amusée derrière sa maison, à l’abri des regards, à frotter deux branches. Sa patience avait été la première à s’enflammer. Mais là, c’était différent. Il contait même les secondes dans sa tête. Au bout de trois minutes et quarante six secondes, elle cessa de compter. Elle en avait marre, de compter. Des minutes passèrent. Pour elle, ce fut une éternité. Elle avait l’intention d’abandonner lorsqu’une première étincelle apparut. Un sourire étira ses lèvres et elle frotta encore plus vite, impatiente d’avoir un bon feu. Une flamme finit par jaillir.

Quelques minutes plus tard, elle tenait une brande épaisse dont le bout s’enflammait. Son autre main tenait sa fragile lance. Quant à la dague, elle était accrochée à la taille de la fillette qui avançait dans l’obscurité de la forêt. Elle guettait le moindre bruit, la moindre chose visuelle qui aurait pu trahir une présence humaine ou pas. Elle finit par entendre un grognement derrière elle. Elle se retourna brutalement.


"Aaaah !"

Plus tard, la bête était affalée sur le sol, la lance planté dans son corps. Himao n’en revenait pas. Par un réflexe, elle avait tué un animal. Elle en déchira la peau pour voir la chair. Et si c’était cuit… Elle eut un moment de dégoût. D’abord ce devait être immonde, ensuite comment cuire cette viande ? Voilà, son appétit était coupé. Tant mieux, d’ailleurs. Sans vouloir retirer la lance, elle s’éloigna du cadavre de la bête et continua d’avancer jusqu’à ce qu’elle arriva enfin à la lisière de la forêt. Un sourire étira ses lèvres. Son regard se posa instinctivement sur l’épais bout de bois qui lui servait de torche. Déjà à moitié brûlé… Elle traversa plusieurs ruelles jusqu’à arriver sur une place. Quelqu’un s’y trouvait déjà. Un adulte. Difficile de bien le voir, mais c’était un adulte. Himao posa sa main sur la manche de sa dague. Pourquoi n’avait-elle pas éteint sa torche ? Cette personne l’avait remarquée, maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
Lucie Dervian
Nouvel arrivant
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 27
Temps passé à Hollow Dream : Plusieurs mois
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Une nuit calme...   Jeu 27 Juil - 3:28

Les minutes passèrent, et Lucie commença à en avoir assez de rester assise dans cet endroit sinistre. Elle se leva et s'éttira.

*Pfffffffiou, qu'est-ce qu'on se fait chier ici!*

Elle chercha un moyen de faire passer le temps, fit la roue, donna un coup de pied dans un tas de feuilles mortes, joua à la marelle... La jeune femme ressemblait plus à une gamine partant à la découverte du monde plutôt qu'à une jeune étudiante.

Le temps se faisait vraiment trés long, et Lucie décida de quitter cette place où elle commençait plus que sérieusmeent à s'ennuyer. Mais, quand elle fit demi-tour, elle distingua dans la pénombre la silhouette d'une fillette, humaine, du moins de ce qu'elle en voyait. Elle ne voyait pas trés bien son visage, mais il était clair qu'elle ne l'avait jamais vu auparavant. Peut-être était-elle nouvelle, tout comme elle quelques semaines plus tôt. Elle ne voulait pas l'effrayer, surtout ne pas qu'elle s'en aille.


"- Hey, salut toi! Je m'appelle Lucie! Tu t'es perdue? Tu viens d'arriver?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himao Fa
Invité



MessageSujet: Re: Une nuit calme...   Jeu 27 Juil - 22:01

L’inconnu regardait Himao, silencieusement, sans faire un geste. La fillette ne bougeait pas plus qu’elle, la main toujours posée sur le manche de sa dague (ou de son long poignard, elle ne savait pas vraiment), prête à retirer son arme de sa ceinture pour la brandir. Elle avait déjà tué une créature, pourquoi pas cet inconnu ? Pendant un moment, tout était aussi simple que ça. Si elle se sentait trop en danger, elle pouvait tuer ou blesser. Mais ce n’était pas si simple, pas du tout. D’abord parce que cet inconnu ressemblait à un humain. Et qu’il serait bien plus difficile de trouver le courage de tuer un humain. Mais aussi parce qu’elle n’avait même pas fait exprès de tuer la créature qui l’avait attaquée dans la forêt. Alors non, tout n’était pas aussi simple, bien au contraire. Elle gardait pourtant une main sur le manche de son arme.

Elle attendait, l’autre semblait faire de même. Pourtant, il parla. Et ce fut une voix féminine qui arriva aux oreilles de Himao. Une jeune femme ! Ce n’était pas un homme qui se tenait là, mais une femme. Pas un homme. Pas de menace d’homme ! Himao se répétait ses mots, ce qui la rassurait. La femme venait de lui demander si elle était perdue ou si elle venait d’arriver. Les deux suggestions étaient bonnes. Et la première expliquait la seconde. Puisque Himao venait d’arriver, elle était complètement perdue dans ce monde qui semblait au milieu de nul part. Elle ne savait même pas s’il était grand ou pas, si ce n’était qu’un endroit en retrait ou si c’était un univers complètement différent. Mais elle savait qu’elle était loin, très loin de chez elle. Elle ne se souvenait même pas comment elle avait pu arriver ici. Alors il était sûr qu’elle était perdue.

Pourtant, elle ne s’avança pas vers la femme qui se tenait là. Elle avait appris que la méfiance ne devait pas retomber, et jamais aussi rapidement qu’elle l’aurait fait, si elle était retombée maintenant. La main toujours posée sur le manche de son arme, l’autre tenant la torche qui perdait lentement de sa longueur, elle resta là où elle se trouvait, regardant avec attention celle qui se trouvait à quelques mètres d’elle. Après réflexion, elle décida de parler, de dévoiler sa voix. Elle répondit donc :


"Je suis arrivée, il y a plusieurs heures, et je sors à peine de la forêt…"

Mais arrivée où ? Elle aurait aimé le demander à cette personne comme si ce n’était guère plus qu’un passant. Mais elle ne le faisait pas. Elle avait dévoilé sa voix, ce qui pouvait se révéler risqué pour l’avenir. Mais quel avenir ? Si cela se trouvait, ce n’était qu’un rêve qu’elle faisait. Un rêve qui allait finir d’un instant à l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Lucie Dervian
Nouvel arrivant
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 27
Temps passé à Hollow Dream : Plusieurs mois
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Une nuit calme...   Mar 8 Aoû - 15:18

Lucie voyait bien que la petite fille était méfiante, et en même temps elle la comprenait. Si Lucie ne s'était pas pris un coup sur la tête, elle aussi aurait été méfiante en voyant Mademoiselle Grey et Raphaël. C'était normal de se méfier d'elle, aprés tout cette petite venait d'arriver ici, dans un endroit sinistre qu'elle ne connaissait pas, sans même être au courant de son coma. Lucie se mit à réféléchir sur la conduite à adopter. Il ne fallait surtout pas que cette fillette s'en aille... Si elle avait été obligée de la poursuivre, cela aurait forcément attiré l'attention d'une chimère ou d'une ombre, et Lucie était peu encline à se battre devant une gamine qui venait d'arriver. Elle décida donc de lui parler calemement et surtout lui dire ce qu'elle aurait voulu entendre lorsqu'elle-même avait débarqué à Hollow Dream. Il est vrai que la jeune étudiante avait vraiment trés peur de l'effrayer... Une femme qui parle sur un ton un peu douceureux, deux épées atta...

*Merde! Mes épées!*

Lucie venait de se rendre compte qu'elle avait toujours ses armes sur elle. Elle se dit que c'était d'une crédibilité à toute épreuve le coup du "tu n'as rien à craindre" avec deux armes à la ceinture... Mais aprés un court instant de réflexion, Lucie décida de tourner ça à son avantage.

"-Regarde... J'ai deux armes accrochées ici...

Lucie vit cette petite fille avoir un léger mouvement de recul.

-... Non, non, ne t'inquiète pas, c'est juste pour me défendre, il y a des choses pas trés nettes qui traînenet dans le coin... Tiens, pour te prouver que je ne veux pas m'en servir contre toi, je te les donne..."

Elle décrocha les deux gardes de sa ceinture. Les deux lames tombèrent sur les pavés gris de la place, résonnant dans un bruit métallique sinistre qui se répercuta dans le vide apparent des ruelles. Lucie donna un coup de pied dans ses épées qui allèrent glisser jusqu'à l'endroit où l'enfant se trouvait, dans un crissement diabolique qui évoquait le bruit d'une craie qui grince sur un tableau. Puis ce fut un grand: "AOUAOUCH!!!!!" qu'on put entendre dans le village. lucie s'était cogné le pied dans un pavé qui n'était pas au même niveau que les autres.

"- Aouïlle! Merdeuh! Aouch!... Hum ouf, pardon, ça fait mal... Aïe! Bon hum bref, tu peux me poser toutes les questions que tu veux, j'y réponderai. A absolument toutes. Je peux juste savoir ton nom s'il te plaît?"

Lucie se fit la réflexion qu'elle n'avait pas été trés discrète, et pria pour qu'une créature ne se trouve pas dans les parages...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nuit calme...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nuit calme...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nuit du renouveau.
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine
» La nuit, même si on est nyctalope, peut être dangereuse... [PV Gïlh'Or]
» la nuit tout les chats sont gris (PV felyndiira) (SUJET TERMINÉ)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Dream :: BROUILLON :: Archives :: Archives RP :: Saison 1-
Sauter vers: